Phytothérapie

Qu’est-ce que la phytothérapie ?



La phytothérapie est la médecine des plantes. Ancestralement, les plantes médicinales ont pendant des siècles constitué les seuls remèdes disponibles. Aujourd’hui de nombreux médicaments ont été formulés pour guérir de nombreuses maladies.
De très nombreux produits continuent toutefois de fournir les étagères des pharmacies. La recherche de moyens naturels et plus doux est recherchée par beaucoup. Attention de ne pas tomber dans le piège de considérer les plantes et la médecine par la phytothérapie comme un moyen sûr et dénué d’effets indésirables et interactions médicamenteuses et surtout sans danger pour la santé. Les produits de phytothérapie doivent impérativement être accompagnés de conseils de prise.

Les différentes utilisations de la phytothérapie



La pharmacopée (registre des plantes médicinales utilisées en pharmacie) propose une multitude de plantes médicinales dont les effets sur l’organisme et la santé sont connus depuis des millénaires. Parmi les références en phytothérapie, on peut citer par exemple la valériane pour ses effets sédatifs, comme la passiflore et l’aubépine mais aussi le fenugrec pour retrouver des forces et de l’appétit. Récemment la rhodiole et le safran sont particulièrement utilisées pour leurs effets sur l’humeur et la gestion du stress. Parmi les plantes les plus connues en médecine, on ne peut pas s’empêcher de citer les plantes apaisantes comme la lavande, la menthe poivrée, la citronnelle, le niaouli, l’arbre à tee (tea tree) et tellement d’autres formulées sous la forme d’huiles essentielles et utilisées diluées dans des huiles végétales ou en diffusion dans des diffuseurs d’ huiles essentielles .

Les principales indications des plantes



Les plantes contiennent des principes actifs efficaces pour soulager de nombreux maux divers. La phytothérapie est une médecine douce mais efficace mais son usage doit être encadré par les conseils d’un pharmacien. Comme toute pratique thérapeutique, même douce, elle peut induire des interactions avec des médicaments. Son utilisation doit être prudente et l’avis du médecin ou du pharmacien peut être demandé.
Une vigilance particulière est apportée à l’utilisation des huiles essentielles en aromathérapie. L’aromathérapie induit des précautions d’emploi qu’il convient de connaître. Une huile essentielle, même bio, doit ainsi être considérée comme une spécialité pharmaceutique à part entière. L’utilisation de plantes ne doit cependant pas gêner la prise d’un traitement pris quotidiennement.

Soulager le stress avec des plantes



La médecine par les plantes est par exemple très utilisée pour soulager les le stress. Parmi ces plantes médicinales, on retrouve la valériane, ballote, aubépine ou encore l’eschscholtzia, une plante reconnue pour résoudre les troubles du sommeil ou le stress.
Pour les troubles de l’humeur, la rhodiole et le safran sont les plantes les plus conseillées. Elles permettent de prendre en charge les baisses de morale. La rhodiole est une plante dite adaptogène et aide à gérer le stress. Le millepertuis doit quant à lui absolument être pris avec le conseil d’un pharmacien compte tenu des très nombreuses interactions médicamenteuses qu’il induit.
Les plantes pour lutter contre les stress peuvent être présentes sous la forme d’une tisane (dont certaines bio) ou de gélules (Arkogélules).

Les plantes médicinales pour le transit, les problèmes digestifs et les crises hémorroïdaires



Parmi ces plantes, on peut citer le séné ou la rhubarbe pour soulager la constipation (à utiliser ponctuellement et avec modération). Parmi les plantes médicinales les plus connues en phytothérapie on peut également noter le marronnier d’inde, la vigne rouge, l’hamamélis ou encore le cassis pour le bien être circulatoire et les troubles de la circulation ou hémorroïdes.
En phytothérapie, on peut citer aussi la fumeterre. Il s’agit d’une plante bien connue pour son action sur la digestion. Elle permet une bonne digestion grâce à ses principes actifs aux actions cholagogues et cholérétiques en augmentant la production et la sécrétion de la bile.

Rester en forme avec les plantes



Pour rester en pleine forme, la phytothérapie propose aussi des plantes pour récupérer du tonus : acérola (très riche en vitamine C), le ginseng ou encore le camu-camu.
Soigner les maux d’hiver en phytothérapie

La phytothérapie est une alliée indispensable pour votre santé pour prendre en charge les différents virus hivernaux qui circulent. Les plantes médicinales sont très fréquemment incorporées dans des produits. On peut citer par exemple les pastilles pour la gorge mais aussi des capsules aux huiles essentielles et différents comprimés.
Les plantes les plus reconnues sont principalement l’échinacée et le cyprès aux propriétés antivirales.

Sous forme de capsules d’huiles essentielles, nos pharmaciens conseillent les capsules d’Azeol AB (laboratoire Pilje) pour prendre en charge les symptômes du rhume. Formulées à partir d’huiles essentielles d’eucalyptus, cannelle, romarin et carottes, elles exercent leurs propriétés anti—inflammatoires et anti-infectieuses.
LaSante.net propose également des sirops adaptés et naturels pour traiter la toux comme le Prospan, formulé à partir de lierre grimpant ou encore Grintuss (du laboratoire Aboca) constitué de plantain, grindélia et hélichryse.

Les douleurs articulaires en phytothérapie



Les douleurs articulaires peuvent être prises en charge en phytothérapie grâce à la célèbre plante médicinale, l’harpagophytum. Cette plante contient des principes actifs efficaces sur les douleurs articulaires et agit comme un anti-inflammatoire naturel sans les effets indésirables au niveau digestif.


Total
Découvrez notre sélection de masques pour toute la famille !
Parapharmacie
Bien-être Nutrition
Beauté Soins
Hygiène Premiers soins
Bébé Maman
Bio Médecines naturelles
Matériel Médical
Vétérinaire
Promotions et Idées cadeaux


Chargement...

Phytothérapie

Qu’est-ce que la phytothérapie ?

La phytothérapie est la médecine des plantes. Ancestralement, les plantes médicinales ont pendant des siècles constitué les seuls remèdes disponibles. Aujourd’hui de nombreux médicaments ont été formulés pour guérir de nombreuses maladies. De très nombreux produits continuent toutefois de fournir les étagères des pharmacies. La recherche de moyens naturels et plus doux est recherchée par beaucoup. Attention de ne pas tomber dans le piège de considérer les plantes et la médecine par la phytothérapie comme un moyen sûr et dénué d’effets indésirables et interactions médicamenteuses et surtout sans danger pour la santé. Les produits de phytothérapie doivent impérativement être accompagnés de conseils de prise.

Les différentes utilisations de la phytothérapie

La pharmacopée (registre des plantes médicinales utilisées en pharmacie) propose une multitude de plantes médicinales dont les effets sur l’organisme et la santé sont connus depuis des millénaires. Parmi les références en phytothérapie, on peut citer par exemple la valériane pour ses effets sédatifs, comme la passiflore et l’aubépine mais aussi le fenugrec pour retrouver des forces et de l’appétit. Récemment la rhodiole et le safran sont particulièrement utilisées pour leurs effets sur l’humeur et la gestion du stress. Parmi les plantes les plus connues en médecine, on ne peut pas s’empêcher de citer les plantes apaisantes comme la lavande, la menthe poivrée, la citronnelle, le niaouli, l’arbre à tee (tea tree) et tellement d’autres formulées sous la forme d’huiles essentielles et utilisées diluées dans des huiles végétales ou en diffusion dans des diffuseurs d’ huiles essentielles .

Les principales indications des plantes

Les plantes contiennent des principes actifs efficaces pour soulager de nombreux maux divers. La phytothérapie est une médecine douce mais efficace mais son usage doit être encadré par les conseils d’un pharmacien. Comme toute pratique thérapeutique, même douce, elle peut induire des interactions avec des médicaments. Son utilisation doit être prudente et l’avis du médecin ou du pharmacien peut être demandé. Une vigilance particulière est apportée à l’utilisation des huiles essentielles en aromathérapie. L’aromathérapie induit des précautions d’emploi qu’il convient de connaître. Une huile essentielle, même bio, doit ainsi être considérée comme une spécialité pharmaceutique à part entière. L’utilisation de plantes ne doit cependant pas gêner la prise d’un traitement pris quotidiennement.

Soulager le stress avec des plantes

La médecine par les plantes est par exemple très utilisée pour soulager les le stress. Parmi ces plantes médicinales, on retrouve la valériane, ballote, aubépine ou encore l’eschscholtzia, une plante reconnue pour résoudre les troubles du sommeil ou le stress. Pour les troubles de l’humeur, la rhodiole et le safran sont les plantes les plus conseillées. Elles permettent de prendre en charge les baisses de morale. La rhodiole est une plante dite adaptogène et aide à gérer le stress. Le millepertuis doit quant à lui absolument être pris avec le conseil d’un pharmacien compte tenu des très nombreuses interactions médicamenteuses qu’il induit. Les plantes pour lutter contre les stress peuvent être présentes sous la forme d’une tisane (dont certaines bio) ou de gélules (Arkogélules).

Les plantes médicinales pour le transit, les problèmes digestifs et les crises hémorroïdaires

Parmi ces plantes, on peut citer le séné ou la rhubarbe pour soulager la constipation (à utiliser ponctuellement et avec modération). Parmi les plantes médicinales les plus connues en phytothérapie on peut également noter le marronnier d’inde, la vigne rouge, l’hamamélis ou encore le cassis pour le bien être circulatoire et les troubles de la circulation ou hémorroïdes. En phytothérapie, on peut citer aussi la fumeterre. Il s’agit d’une plante bien connue pour son action sur la digestion. Elle permet une bonne digestion grâce à ses principes actifs aux actions cholagogues et cholérétiques en augmentant la production et la sécrétion de la bile.

Rester en forme avec les plantes

Pour rester en pleine forme, la phytothérapie propose aussi des plantes pour récupérer du tonus : acérola (très riche en vitamine C), le ginseng ou encore le camu-camu. Soigner les maux d’hiver en phytothérapie La phytothérapie est une alliée indispensable pour votre santé pour prendre en charge les différents virus hivernaux qui circulent. Les plantes médicinales sont très fréquemment incorporées dans des produits. On peut citer par exemple les pastilles pour la gorge mais aussi des capsules aux huiles essentielles et différents comprimés. Les plantes les plus reconnues sont principalement l’échinacée et le cyprès aux propriétés antivirales. Sous forme de capsules d’huiles essentielles, nos pharmaciens conseillent les capsules d’Azeol AB (laboratoire Pilje) pour prendre en charge les symptômes du rhume. Formulées à partir d’huiles essentielles d’eucalyptus, cannelle, romarin et carottes, elles exercent leurs propriétés anti—inflammatoires et anti-infectieuses. LaSante.net propose également des sirops adaptés et naturels pour traiter la toux comme le Prospan, formulé à partir de lierre grimpant ou encore Grintuss (du laboratoire Aboca) constitué de plantain, grindélia et hélichryse.

Les douleurs articulaires en phytothérapie

Les douleurs articulaires peuvent être prises en charge en phytothérapie grâce à la célèbre plante médicinale, l’harpagophytum. Cette plante contient des principes actifs efficaces sur les douleurs articulaires et agit comme un anti-inflammatoire naturel sans les effets indésirables au niveau digestif.

Les plus populaires

Nouveautés

Les moins chers

De A à Z

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus