Total
Profitez d'un large choix de masques pour toute la famille !

Instillamed Seringue Cystites Interstitielles

Seringue 50 ml Instillamed

Dispositif médical pour traiter les cystites interstitielles et chroniques.  En savoir +

Référence : 4260115491001
64.99
En commande !
Safe payment Paiement 100% sécurisé
Description

Propriétés

La cystite interstitielle

La cystite interstitielle (CI) est une maladie chronique inflammatoire de la vessie, avec des symptômes très douloureux et inconfortables. Elle peut ressembler à prime abord à une infection urinaire bactérienne courante, mais les antibiotiques n'ont aucun effet sur elle ; les tests d'urine sont stériles. Les symptômes caractéristiques sont la douleur, l'urgence et la fréquence urinaires (ou pollakiurie).

La douleur peut être intensifiée lorsque la vessie est pleine, et allégée lorsqu'elle est vidée. Elle se manifeste souvent dans la région pelvienne, abdominale. Elle s'étend parfois jusqu'à la partie inférieure du dos, et peut également être sentie dans l'aine et dans les cuisses. Chez les femmes, la douleur peut être dans le vagin et chez les hommes, dans le pénis, les testicules, le scrotum et le périnée. On peut la retrouver aussi au niveau de l'urètre autant chez les hommes que chez les femmes. La douleur peut être ressentie en tant que brûlure, sous forme de spasmes, dans la vessie ou autour ou poignardant dans le vagin avec une sensation de pression. Elle peut être constante ou intermittente. Elle irradie également dans toute la région pelvienne y compris le ventre, les intestins, dû à l'inflammation des nerfs pelviens. Les symptômes peuvent commencer spontanément sans raison apparente ou débuter après une opération, en particulier dans le cas des femmes, après une hystérectomie ou tout autre intervention gynécologique, après l'accouchement ou après une grave infection bactérienne de la vessie. Les symptômes peuvent apparaître et se résorber d'eux-mêmes. Il est essentiel d'effectuer une culture d'urine afin de distinguer la CI de la cystite bactérienne. Pour compliquer les choses, des patients peuvent avoir des infections urinaires en plus de la cystite interstitielle. Une infection peut considérablement aggraver les symptômes de la CI et devrait être traitée avec un antibiotique approprié.

Certains patients éprouvent de la difficulté à uriner ou à vider complètement leur vessie. Les femmes ont parfois des fuites d'urine après avoir quitté les toilettes, et ont peur de devenir incontinentes, mais ce n'est normalement pas le cas. Le problème peut être résolu en prenant plus de temps afin de s'assurer que la vessie est bien vidée ou encore en utilisant des protèges dessous car ce n'est habituellement que quelques gouttes d'urine qui s'écoulent. L'alternance entre une poussée et une diminution des symptômes est caractéristique de la cystite interstitielle. Beaucoup de femmes (pré-ménopausées) trouvent que leurs symptômes s'aggravent avant et pendant les menstruations, probablement dû aux changements hormonaux qui agissent sur les cellules de la vessie. Les rapports sexuels peuvent être douloureux pour les patients et pour certains totalement impossibles. Ce qui peut rendre la vie de couple plus difficile. Beaucoup d'entres eux ont une exacerbation de leurs symptômes à la suite d'un effort physique ou d'un événement éprouvant émotivement. Mais il est important de souligner que ceci n'est pas une cause de la CI.

L'urgence constante d'uriner peut devenir un obstacle important au niveau du travail, des voyages, des visites d'amis, des sorties ou simplement pour le magasinage. En dehors de son domicile, la vie du patient est dominée par la question " où vais-je trouver la prochaine toilette ? ". Avant chaque sortie, le patient projettera où il pourra trouver les toilettes. Cette situation peut pour certains mener à l'agoraphobie. Les conséquences sociales de la CI ne devraient pas être sous-estimées. Il peut être impossible pour les patients de continuer à travailler ou ils peuvent être forcés de changer d'emploi ou de travailler à la maison. Les patients présentant un niveau élevé d'urgence et de fréquence urinaire peuvent être très isolés du monde autour d'eux. La plupart des patients ont vu beaucoup de médecins et de spécialistes avant d'obtenir le bon diagnostic. Le diagnostic met environ 4 ans à être posé puisque les symptômes ressemblent à ceux d'autres pathologies.

Contrairement à la cystite interstitielle, la cystite dite « classique » est une infection urinaire qui se caractérise par la présence de bactéries dans les urines et qui provoque des douleurs à la miction, une envie fréquente d’uriner, des brûlures. Le traitement de cette cystite est différent du traitement de la cystite interstitielle puisqu'il repose principalement par l’administration de médicaments antibiotiques et ne dure que quelques jours. Les symptômes et les douleurs disparaissent après quelques jours de traitement.

Le dispositif médical Instillamed

Instillamed est un dispositif médical à usage unique sous forme de seringue à administrer chez les patients atteints de toutes les formes de cystites non bactériennes chroniques et récidivantes chroniques, cystites récidivantes chroniques, cystite interstitielle et cystite radio-induite.

La paroi interne de la vessie est tapissée d'une couche protectrice et imperméable appelée GAG (glycosaminoglycanes). Les principaux constituants de cette couche sont le sulfate de chondroïtine et l'acide hyaluronique. Une altération de la couche de GAG affecte son rôle de barrière protectrice face à des substances irritantes telles que les ions de potassium, les microcristaux, les bactéries ou les protéines qui endommagent l'épithélium vésical. Instillamed a été spécialement conçu pour remplacer temporairement la couche de GAG altérée de l'épithélium vésical et contient du sulfate de chondroïtine hautement purifié et préparé selon un procédé spécifique ainsi que de l'acide hyaluronique.

Ce dispositif médical de classe III est un produit de santé réglementé qui porte, au titre de cette réglementation, le marquage CE. Instillamed s’utilise dans le traitement des cystites aussi bien chez l’homme que la femme.

Instillamed est un traitement innovant pour les patients et les patientes souffrant de la cystite interstitielle. Sous forme de seringue stérile, Instillamed associe deux actifs l’acide hyaluronique et la chondroïtine pour protéger la paroi de la vessie. Instillamed est un traitement par instillation prêt à l’emploi qui réduit les symptômes de la cystite avec peu d’effets secondaires. Il permet de réduire les douleurs et améliore la qualité de vie des patients et patientes atteints de cette pathologie.

L’acide hyaluronique contenu dans la seringue permet de tapisser l’intérieur de la vessie pour protéger cette muqueuse altérée. Instillamed assure une double protection de la paroi vésicale, il permet de compenser le déficit en acide hyaluronique et en chondroïtine sulfate. Il permet de restaurer les glycosaminoglycanes (GAG) de la vessie.

L’instillation de ce dispositif médical se fait par le médecin dans la vessie par le cathéter lorsque la vessie est complétement vidée. En début de traitement, l’instillation est effectuée une fois par semaine pendant 4 semaines en fonction des symptômes des patients. En traitement d’entretien, l’instillation se fait une fois par mois. Pour une efficacité optimale, la solution doit rester dans la vessie pendant au moins 30 minutes.

Après quelques semaines de traitement avec instillamed, les patients et les patientes souffrant de cystite interstitielle notent un recul des douleurs et une amélioration de la qualité de vie.

Conseils d’utilisation

Ce produit doit être utilisé uniquement par des médecins spécialistes familiarisés avec le traitement.

 

En premier lieu, il convient de vider complètement la vessie. Ensuite, l'intégralité du contenu de la seringue préremplie Instillamed doit être instillé dans la vessie par le cathéter. Pour ce faire, la seringue peut être connectée à un cathéter correspondant par l'intermédiaire de l'embout Luer-Lock. Si un cathéter sans embout Luer-Lock est utilisé, la seringue peut être connectée au cathéter avec l'adaptateur fourni. La solution doit rester aussi longtemps que possible dans la vessie, au moins 30 minutes. Au début du traitement, une instillation par semaine est recommandée (en fonction des symptômes) pendant 4 semaines. Ensuite, le traitement doit avoir lieu chaque mois durant une période allant jusqu'à 6 mois.

Précautions d'emploi :

Ne pas utiliser Instillamed en cas d'allergie à l'un des composants ni en cas d'allergie avérée aux protéines de poisson.

Ne pas utiliser les seringues préremplies endommagées.

Pour usage unique exclusivement.

Comme pour toute utilisation en urologie, l'insertion du cathéter peut provoquer une infection urinaire.

Composition

50 ml d'Instillamed contiennent 800 mg d'hyaluronate de sodium, 1000 mg de sulfate de chondroïtine.

Pour une information complète, consultez le RCD disponible sur www.vidal.fr

 

 

 

 

Date de mise en ligne : 6 juillet 2018

Avis clients
0 Laisser un avis
Laisser un avis

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus