Rhume

Les principaux symptômes du rhume



Le rhume regroupe un très vaste ensemble de virus qui contaminent principalement les personnes au moment de la saison hivernale. Malgré la légende, ce n’est pas le froid qui enrhume ou qui favorise les épidémies mais bien la proximité entre les personnes et la présence de lieux plus confinés et moins aérés qui favorisent alors la contagion des virus.
Au début, les symptômes du rhume sont très souvent un mal de gorge, des éternuements avec le nez qui commence à couler légèrement. L’évolution est très souvent l’arrivée d’une toux au début irritante, non productive et donc dite sèche. La toux est dite réflexe. Elle est engendrée par le mucus qui s’écoule en avant (par le nez) mais aussi par derrière au niveau de l’arrière gorge et une toux réflexe survient. Un mal de gorge fait partie également des premiers symptômes.
La suite de l’infection se manifeste par une inflammation des muqueuses, notamment de la paroi interne du nez et ainsi une surproduction de mucus. Le nez coule toujours mais en alternance avec une sensation de nez bouché. La toux, quant à elle, peut devenir plus grasse et productive avec l’émission de sécrétion. Les sécrétions viennent alors des poumons.
Une fièvre peut être présente pendant un rhume. Elle peut osciller entre 38°C et 39°C et ne dure pas. Elle peut être soulagée par la prise de paracétamol.
Un rhume banal cède en quelques jours (entre 5 et 7 jours) Si toutefois la fièvre persiste plus de 48 heures et ne cède pas à la prise d’antipyrétiques comme le paracétamol, une consultation chez le médecin traitant est vivement conseillée. En effet, un rhume banal est une simple infection virale mais peut dans certain cas mener à une surinfection (au niveau des sinus ou des poumons par exemple) et nécessite alors la prescription et la prise d’un antibiotique.

Comment soulager le nez qui coule et/ou le nez bouché



Le traitement d’un rhume (aussi appelé rhinopharyngite) est symptomatique. Il faut ainsi soigner les symptômes puisqu’il va se résoudre simplement en quelques jours dans la grande majorité des cas.

Soigner le mal de gorge



Pour soulager le mal de gorge, la prise de pastilles peut être conseillée. Au-delà de la présence d’un antiseptique dans leurs formules, ils permettent de maintenir une bonne humidification de la gorge par la production de salive et limite donc l’irritation. On peut citer les célèbres pastilles Strepsils ou Drill mais aussi Humex.
Pour soulager les maux de gorge, nos pharmaciens peuvent aussi conseiller un spray pour la gorge, aussi appelé collutoire. Il permet de soulager la douleur présente au niveau de la gorge souvent grâce à la présence d’un antiseptique d’action locale. On peut citer par exemple le spray Humex ou encore Hexaspray.
Les bains de bouche peuvent également être proposés en gargarisme. Ils permettent alors de soulager la douleur mais aussi l’inflammation au niveau local

Soulager l’écoulement nasal et le nez bouché



Pour soulager l’écoulement nasal (nez qui coule) ou au contraire, le nez bouché, de nombreux médicaments sont à votre disposition. Les best-sellers comme Humex Jour et Nuit ou Actifed Rhume et Dolirhume sont proposés. Des précautions d’emploi sont toutefois à bien connaître avant de prendre ces médicaments aux multiples contre-indications, notamment à cause de la présence de vasoconstricteurs et antihistaminiques associés au paracétamol. Pour votre santé, demandez conseil à nos pharmaciens et lisez bien la notice avant l’utilisation de ces médicaments. Le traitement doit être le plus court possible.
Nos pharmaciens recommandent davantage l’utilisation de spray pour le nez à base de sérum physiologique pour déboucher le nez et limiter l’écoulement nasal. Aussi appelés DRP (Drainage Rhino Pharyngé), les lavages de nez sont à la base de la prise en charge du rhume et peuvent, s’ils sont mis en place dès les premiers symptômes, rapidement enrayer les manifestations du virus. Il s’agit là du premier conseil à donner pour soigner le rhume des enfants.
Les lavages de nez sont également à conseiller en cas de rhinite allergique liée à un écoulement nasal important et des éternuements. Ils permettent de limiter la présence de pollens au niveau de la muqueuse nasale et ainsi l’intensité de symptômes.

Comment empêcher la toux ?



La toux est un des symptômes le plus courant du rhume. Elle est très souvent sèche et irritante au début de l’infection puis va progressivement devenir plus grasse et accompagnée de sécrétions. De nombreux sirops contre la toux sont disponibles sans ordonnance. Certains sont à base de plantes et peuvent soulager les deux types de toux, grasse et sèche.
Les sirops pour toux sèche sont principalement formulés à base d’oxomémazine, un antihistaminique. C’est le cas d’Humex toux sèche ou du Toplexil. Cette substance active n’est pas dénuée de précautions d’emploi et de contre-indications. Il convient donc de bien lire la notice. En effet, cette substance active soulage la toux mais peut aussi entraîner des somnolences.
Pour soulager la toux grasse, nos pharmaciens conseillent des fluidifiants. Ils permettent de fluidifier les sécrétions bronchiques pour permettre une bonne expectoration. Ces fluidifiants se présentent sous la forme de sirops (Humex Toux grasse), de sachets (Mucomyst ou Fluimucil) mais aussi sous la forme de comprimés à dissoudre. Il est important de rappeler que les fluidifiants sont indiqués à partir de l'âge de 2 ans et sont contre-indiqués avant cet âge. Rappelons aussi qu’ils ne doivent pas être utilisés en présence d’une fièvre persistante ni administrés dans la soirée. Le fait de fluidifier les sécrétions bronchiques pour permettre une expectoration facilitée peut engendrer une recrudescence de la toux nocturne du fait de la position allongée.

Quelle est la différence entre un gros rhume et une grippe ?



Une confusion est souvent de mise entre un rhume et une grippe. Un « gros rhume » peut souvent être confondu avec une grippe. Souvent l’expression reprise est « je suis grippée ».
Il faut toutefois rappeler que les virus responsables du rhume sont bien différents de ceux de la grippe. Les symptômes aussi. Lors d’une grippe, la fièvre est d’emblée élevée. Elle peut atteindre 39°C à 40°C. Lors d’un rhume, Elle dépassera rarement les 39°C.
Lors d’une grippe la fièvre et les symptômes vont engendrer un certain abattement et une fatigue intense. Résumons les différences entre une grippe et un rhume à la présence d’une fièvre élevée dès le début de l’infection accompagnée d’un état de fatigue important.
Même si les maux de tête et la toux avec l’écoulement nasal et le mal de gorge sont partagées par les 2 infections, une distinction claire est à observer. Il existe un vaccin saisonnier pour se protéger de la grippe alors qu’il n’existe pas de vaccination contre le rhume. La diversité immense des virus responsables l’explique aussi.

Comment lutter contre les virus ?



Les virus du rhume sont très contagieux. Il convient donc de respecter quelques règles de base pour éviter d’être malade et si l’on est malade, d’éviter de contaminer son entourage. L’ensemble de ces gestes sont nommés gestes barrières. Le premier d’entre eux est un lavage des mains systématique lors de la sortie des toilettes, des transports en commun, dans l’entourage de personnes malades… Le lavage des mains se fait à l’aide d’eau et de savon et/ou de gels hydroalcooliques.
Dès les premiers symptômes, éternuements, les premiers picotements au niveau de la gorge ou les premières quintes, de nombreux produits sont proposés sur notre site. Il est évidemment recommandé de pratiquer des lavages de nez plusieurs fois par jour mais des produits à base d’huiles essentielles peuvent être conseillés. Citons par exemple l’eucalyptus, la cannelle ou le romarin comme des huiles essentielles particulièrement efficaces pour libérer et assainir les voies respiratoires supérieures.

Total
Profitez d'un large choix de masques pour toute la famille !
Affinez votre recherche
Mode d'administration ?
Rhume

Les principaux symptômes du rhume

Le rhume regroupe un très vaste ensemble de virus qui contaminent principalement les personnes au moment de la saison hivernale. Malgré la légende, ce n’est pas le froid qui enrhume ou qui favorise les épidémies mais bien la proximité entre les personnes et la présence de lieux plus confinés et moins aérés qui favorisent alors la contagion des virus. Au début, les symptômes du rhume sont très souvent un mal de gorge, des éternuements avec le nez qui commence à couler légèrement. L’évolution est très souvent l’arrivée d’une toux au début irritante, non productive et donc dite sèche. La toux est dite réflexe. Elle est engendrée par le mucus qui s’écoule en avant (par le nez) mais aussi par derrière au niveau de l’arrière gorge et une toux réflexe survient. Un mal de gorge fait partie également des premiers symptômes. La suite de l’infection se manifeste par une inflammation des muqueuses, notamment de la paroi interne du nez et ainsi une surproduction de mucus. Le nez coule toujours mais en alternance avec une sensation de nez bouché. La toux, quant à elle, peut devenir plus grasse et productive avec l’émission de sécrétion. Les sécrétions viennent alors des poumons. Une fièvre peut être présente pendant un rhume. Elle peut osciller entre 38°C et 39°C et ne dure pas. Elle peut être soulagée par la prise de paracétamol. Un rhume banal cède en quelques jours (entre 5 et 7 jours) Si toutefois la fièvre persiste plus de 48 heures et ne cède pas à la prise d’antipyrétiques comme le paracétamol, une consultation chez le médecin traitant est vivement conseillée. En effet, un rhume banal est une simple infection virale mais peut dans certain cas mener à une surinfection (au niveau des sinus ou des poumons par exemple) et nécessite alors la prescription et la prise d’un antibiotique.

Comment soulager le nez qui coule et/ou le nez bouché

Le traitement d’un rhume (aussi appelé rhinopharyngite) est symptomatique. Il faut ainsi soigner les symptômes puisqu’il va se résoudre simplement en quelques jours dans la grande majorité des cas.

Soigner le mal de gorge

Pour soulager le mal de gorge, la prise de pastilles peut être conseillée. Au-delà de la présence d’un antiseptique dans leurs formules, ils permettent de maintenir une bonne humidification de la gorge par la production de salive et limite donc l’irritation. On peut citer les célèbres pastilles Strepsils ou Drill mais aussi Humex. Pour soulager les maux de gorge, nos pharmaciens peuvent aussi conseiller un spray pour la gorge, aussi appelé collutoire. Il permet de soulager la douleur présente au niveau de la gorge souvent grâce à la présence d’un antiseptique d’action locale. On peut citer par exemple le spray Humex ou encore Hexaspray. Les bains de bouche peuvent également être proposés en gargarisme. Ils permettent alors de soulager la douleur mais aussi l’inflammation au niveau local

Soulager l’écoulement nasal et le nez bouché

Pour soulager l’écoulement nasal (nez qui coule) ou au contraire, le nez bouché, de nombreux médicaments sont à votre disposition. Les best-sellers comme Humex Jour et Nuit ou Actifed Rhume et Dolirhume sont proposés. Des précautions d’emploi sont toutefois à bien connaître avant de prendre ces médicaments aux multiples contre-indications, notamment à cause de la présence de vasoconstricteurs et antihistaminiques associés au paracétamol. Pour votre santé, demandez conseil à nos pharmaciens et lisez bien la notice avant l’utilisation de ces médicaments. Le traitement doit être le plus court possible. Nos pharmaciens recommandent davantage l’utilisation de spray pour le nez à base de sérum physiologique pour déboucher le nez et limiter l’écoulement nasal. Aussi appelés DRP (Drainage Rhino Pharyngé), les lavages de nez sont à la base de la prise en charge du rhume et peuvent, s’ils sont mis en place dès les premiers symptômes, rapidement enrayer les manifestations du virus. Il s’agit là du premier conseil à donner pour soigner le rhume des enfants. Les lavages de nez sont également à conseiller en cas de rhinite allergique liée à un écoulement nasal important et des éternuements. Ils permettent de limiter la présence de pollens au niveau de la muqueuse nasale et ainsi l’intensité de symptômes.

Comment empêcher la toux ?

La toux est un des symptômes le plus courant du rhume. Elle est très souvent sèche et irritante au début de l’infection puis va progressivement devenir plus grasse et accompagnée de sécrétions. De nombreux sirops contre la toux sont disponibles sans ordonnance. Certains sont à base de plantes et peuvent soulager les deux types de toux, grasse et sèche. Les sirops pour toux sèche sont principalement formulés à base d’oxomémazine, un antihistaminique. C’est le cas d’Humex toux sèche ou du Toplexil. Cette substance active n’est pas dénuée de précautions d’emploi et de contre-indications. Il convient donc de bien lire la notice. En effet, cette substance active soulage la toux mais peut aussi entraîner des somnolences. Pour soulager la toux grasse, nos pharmaciens conseillent des fluidifiants. Ils permettent de fluidifier les sécrétions bronchiques pour permettre une bonne expectoration. Ces fluidifiants se présentent sous la forme de sirops (Humex Toux grasse), de sachets (Mucomyst ou Fluimucil) mais aussi sous la forme de comprimés à dissoudre. Il est important de rappeler que les fluidifiants sont indiqués à partir de l'âge de 2 ans et sont contre-indiqués avant cet âge. Rappelons aussi qu’ils ne doivent pas être utilisés en présence d’une fièvre persistante ni administrés dans la soirée. Le fait de fluidifier les sécrétions bronchiques pour permettre une expectoration facilitée peut engendrer une recrudescence de la toux nocturne du fait de la position allongée.

Quelle est la différence entre un gros rhume et une grippe ?

Une confusion est souvent de mise entre un rhume et une grippe. Un « gros rhume » peut souvent être confondu avec une grippe. Souvent l’expression reprise est « je suis grippée ». Il faut toutefois rappeler que les virus responsables du rhume sont bien différents de ceux de la grippe. Les symptômes aussi. Lors d’une grippe, la fièvre est d’emblée élevée. Elle peut atteindre 39°C à 40°C. Lors d’un rhume, Elle dépassera rarement les 39°C. Lors d’une grippe la fièvre et les symptômes vont engendrer un certain abattement et une fatigue intense. Résumons les différences entre une grippe et un rhume à la présence d’une fièvre élevée dès le début de l’infection accompagnée d’un état de fatigue important. Même si les maux de tête et la toux avec l’écoulement nasal et le mal de gorge sont partagées par les 2 infections, une distinction claire est à observer. Il existe un vaccin saisonnier pour se protéger de la grippe alors qu’il n’existe pas de vaccination contre le rhume. La diversité immense des virus responsables l’explique aussi.

Comment lutter contre les virus ?

Les virus du rhume sont très contagieux. Il convient donc de respecter quelques règles de base pour éviter d’être malade et si l’on est malade, d’éviter de contaminer son entourage. L’ensemble de ces gestes sont nommés gestes barrières. Le premier d’entre eux est un lavage des mains systématique lors de la sortie des toilettes, des transports en commun, dans l’entourage de personnes malades… Le lavage des mains se fait à l’aide d’eau et de savon et/ou de gels hydroalcooliques. Dès les premiers symptômes, éternuements, les premiers picotements au niveau de la gorge ou les premières quintes, de nombreux produits sont proposés sur notre site. Il est évidemment recommandé de pratiquer des lavages de nez plusieurs fois par jour mais des produits à base d’huiles essentielles peuvent être conseillés. Citons par exemple l’eucalyptus, la cannelle ou le romarin comme des huiles essentielles particulièrement efficaces pour libérer et assainir les voies respiratoires supérieures.

De A à Z

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus