Digestion et nausées

Les problèmes digestifs et les nausées sont des symptômes que l'on peut retrouver dans de nombreuses situations. Les problèmes digestifs peuvent être de différents types comme dans le cas des diarrhées, de la constipation, des ballonnements, des maux d'estomac, ou encore des digestions difficiles.

- La constipation se définit généralement quand un patient à "moins de 3 selles par semaine et/ou des difficultés à exonérer". Les selles sont alors généralement dures et de petit volume.

- La diarrhée se définit quant à elle par une émission de selles trop abondantes (de poids> 300g/jour) et trop fréquentes (plus de 3 exonérations par jour de selles non moulées).
Elle est dite aigüe si elle dure moins de 14 jours et se caractérisée par un début brutal et par une évolution favorable en quelques jours sous traitement symptomatique (traitement des symptômes).

- Les ballonnements correspondent à une sensation de gonflement du ventre due à une production de gaz dans le système digestif.
Le plus souvent bénins, ces symptômes peuvent se situer au niveau de l’estomac (aérogastrie ou aérophagie), de l’intestin grêle, ou du côlon.
Il faut bien distinguer ces troubles, qualifiés de fonctionnels, d’une maladie organique, pouvant provoquer une augmentation du périmètre abdominal par différents mécanismes (liquide dans l’abdomen, infection intestinale, occlusion…).

- Le ballonnement intestinal, ou météorisme, provient de l’accumulation de gaz dans l’intestin, provoquant un gonflement abdominal.
Différents facteurs favorisent les ballonnements intestinaux ; la nervosité de même que certains aliments et boissons (les boissons gazeuses en particulier) ainsi que la mastication prolongée de chewing-gum.
Dans certains cas, c'est la constipation qui peut être à l’origine de ces ballonnements.
Affinez votre recherche
Femme enceinte ?
Allaitement ?
Est un générique ?
Digestion et nausées Les problèmes digestifs et les nausées sont des symptômes que l'on peut retrouver dans de nombreuses situations. Les problèmes digestifs peuvent être de différents types comme dans le cas des diarrhées, de la constipation, des ballonnements, des maux d'estomac, ou encore des digestions difficiles. *** - La constipation se définit généralement quand un patient à "moins de 3 selles par semaine et/ou des difficultés à exonérer". Les selles sont alors généralement dures et de petit volume. - La diarrhée se définit quant à elle par une émission de selles trop abondantes (de poids> 300g/jour) et trop fréquentes (plus de 3 exonérations par jour de selles non moulées). Elle est dite aigüe si elle dure moins de 14 jours et se caractérisée par un début brutal et par une évolution favorable en quelques jours sous traitement symptomatique (traitement des symptômes). - Les ballonnements correspondent à une sensation de gonflement du ventre due à une production de gaz dans le système digestif. Le plus souvent bénins, ces symptômes peuvent se situer au niveau de l’estomac (aérogastrie ou aérophagie), de l’intestin grêle, ou du côlon. Il faut bien distinguer ces troubles, qualifiés de fonctionnels, d’une maladie organique, pouvant provoquer une augmentation du périmètre abdominal par différents mécanismes (liquide dans l’abdomen, infection intestinale, occlusion…). - Le ballonnement intestinal, ou météorisme, provient de l’accumulation de gaz dans l’intestin, provoquant un gonflement abdominal. Différents facteurs favorisent les ballonnements intestinaux ; la nervosité de même que certains aliments et boissons (les boissons gazeuses en particulier) ainsi que la mastication prolongée de chewing-gum. Dans certains cas, c'est la constipation qui peut être à l’origine de ces ballonnements.

De A à Z