Total
Camilia x 30
Les informations aux précautions d'emploi (interactions médicamenteuses, contre-indications, mises en garde spéciales, effets indésirables...) ainsi que la posologie sont détaillées par la notice du médicament.

Camilia x 30

Médicament - Homéopathie

Sachets-doses 30 x 1 ml Boiron

Médicament homéopathique traditionnellement utilisé dans les troubles attribués à la dentition chez le nourrisson. En savoir +

Référence : 3400939472898
9.54
En stock
Safe payment Paiement 100% sécurisé

L'avis de notre Pharmacien sur Camilia

Camilia est un médicament homéopathique destiné à soulager les troubles attribués à la dentition du jeune enfant et du nourrisson. Bien qu'il s'agisse d'un médicament très doux, je le conseille lorsque la poussée dentaire se manifeste par de petits signes bénins : votre bébé râle ou vous semble grognon, il bave beaucoup et cherche à mordiller tous les objets qui l'entourent... Camilia est très facile d'utilisation. La solution est contenue dans de petites unidoses elles-mêmes protégées de la lumière dans un sachet en aluminium. Pour l'administration de Camilia, détachez une unidose de la barrette et maintenez votre enfant en position assise. Versez le contenu du récipient unidose en pressant légèrement dessus directement dans la bouche de votre enfant. Lavez-vous bien les mains avant de manipuler les unidoses. Vous pouvez administrer une unidose 3 à 6 fois par jour en fonction de la gêne de votre enfant. SI les symptômes persistent au-delà de 3 jours, consultez votre médecin. 

La prise de Camilia peut tout à fait être associée à la prise d'un antalgique comme le paracétamol (Doliprane par exemple). 

 
 

Composition de Camilia 

Camilia est composé de 3 souches différentes : Chamomilla vulgaris 9CH, Phytolacca decandra 5CH et Rheum 5CH. Ces 3 composés vont soulager l'ensemble des manifestations de la poussée dentaire : comportement grognon, gonflement et douleurs au niveau des gencives, sommeil agité, joues rouges, salivation importante, envie de mordiller... 

Chamomilla vulgaris est efficace pour soulager les douleurs au niveau des gencives et permet d'atténuer l'irritabilité des nourrissons pendant cette période. Phytolacca decandra soulage également la douleur et va davantage cibler le désire de mordiller ou de mâcher. Quant à la souche Rheum, elle est associée aux deux précédentes pour résoudre les problèmes de coliques et diarrhées associées à la poussée dentaire. 

 

Comment soulager les poussées dentaires ?

Les poussées dentaires ne sont pas une partie de plaisir pour les bébés ni pour leurs parents. La priorité est donc de soulager la douleur que ressent votre bébé. Pour cela différentes méthodes et astuces existent :

- Le massage des gencives. Avec une solution spécialement formulée pour les tout-petits, l'application et le massage de la gencive douloureuse leur apporte un vrai soulagement : Dolodent, PranaBB ou encore Babygencalm.

- Les anneaux de dentition (placés au réfrigérateur pour qu'ils soient bien frais) réduisent bien la douleur au niveau local. Ils permettent à votre bébé de mordiller et de masser ainsi a gencive gonflée et douloureuse : Bébisol,Luc et Léa ou encore MAM.

- Evidemment l'administration de paracétamol (Doliprane Pédiatrique) est conseillée en fonction du poids de votre enfant. Pour une action encore plus rapide, privilégiez les suppositoires. 

- Les colliers d'ambre... Aucune étude scientifique n'a pu mettre en évidence un quelconque effet antalgique. Par contre la Société Française de Pédiatrie a tout de même publié un rapport dans lequel elle met en garde contre les risques de strangulation et/ou d'ingestion liés au port de ce genre de collier. 

 

Pensez à bien soulager votre bébé particulièrement en fin de journée (avec l'administration si besoin d'une dose de paracétamol), lorsqu'il est fatigué et plus énervé. Cela lui permettra (et à vous également) de passer une meilleure nuit en limitant les réveils nocturnes et en facilitant son endormissement. 

A partir d'un certain âge et toujours sous votre surveillance, vous pouvez lui proposer un bout de pain (une languette baguette pour qu'il soit suffisamment dur) ou une carotte crue fraîche pour qu'il mordille et se soulage. 

 

Les symptômes d'une poussée dentaire

Avant même que la dent perce la gencive, de nombreuses manifestations vont survenir chez votre bébé. Une inflammation de la gencive est assez prononcée. La gencive apparaît rouge et gonflée. Votre bébé vous semble ronchon et grincheux, il pleure, il est susceptible, il a vraisemblablement mal. Il salive beaucoup et met ses doigts ou les objets qui l'entourent à sa bouche. Il n'a pas beaucoup d'appétit et ses joues sont rouges (parfois d'un seul côté seulement). Son sommeil est perturbé, il supporte moins la position allongée. L'inflammation provoquée par la poussée dentaire peut aussi se constater au niveau des fesses de votre bébé. Les selles sont plus liquides et plus acides et un érythème fessier apparaît. Une petite fièvre (inférieure à 38°C) peut également accompagner ce tableau. On estime qu'une poussée dentaire dure 8 jours. Les premières ont lieu entre 6 et 16 mois. 

 

 

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus