Irritations et infections

La peau, en tant que première barrière extérieure du corps humain, est soumise à énormément de stress et d’agressions. En plus des réactions allergiques, elle peut aussi être endommagée par les frottements réguliers de matières contre elle attaquée par des substances irritantes ou caustiques, et infectée par différents micro-organismes. Toutes ces atteintes de la peau peuvent si elles sont mal traitées laisser des marques ou cicatrices.

Pour les irritations, ces dernières n’ont rien à voir avec les réactions allergiques que peut faire la peau. Elles sont le résultat de l’action physique du frottement contre la peau ou de l’action chimique de produits irritants. La peau est ensuite rouge, sèche, tiraille et est douloureuse. Elle peut ne plus jouer son rôle de barrière si elle est trop endommagée.
Pour les infections qui touchent la peau, elles peuvent être de tout type. Il y deux types qui sont assez connus :
- les verrues sont des atteintes qui peuvent toucher tout le corps mais sont surtout connues sous la forme de verrues plantaires. Il s’agit du résultat d’une infection virale qui crée une lésion. Ces dernières sont très disgracieuses et peuvent s’avérer très gênantes, notamment pour les verrues plantaires qui douloureuses à la marche.
- les mycoses sont aussi une atteinte très courante. Il s’agit d’une infection par des champignons microscopiques. Ce sont surtout les zones chaudes et humides de la peau qui sont atteintes : zone de plis, pieds, organes sexuels et les ongles. Les manifestations varient selon le lieu de l’atteinte. Généralement, la zone gratte et est très désagréable. Il peut aussi arriver qu’elle suinte. Une mycose peut s’avérer très contagieuse pour l’entourage.

Pour les traitements, chaque atteinte possède ses propres méthodes.
Les irritations sont traitées principalement à l’aide de crèmes et pommades qui vont apaiser la peau et l’aider à cicatriser. On peut vous conseiller Bepanthen et Mitosyl.
Les verrues sont traitées à l’aide de produits qui agissent en détruisant chimiquement la verrue elle-même. Il s’agit de produits acides qui brûlent la verrue. Il faut donc faire attention de ne pas en mettre sur la peau saine. C’est le principe des produits comme le Duofilm ou la pommade Cochon.
Les mycoses sont traitées par des antifongiques qui s’attaquent directement aux champignons. Ces antifongiques existent sous de nombreuses formes pour s’adapter au mieux à l’atteinte à traiter.
Total
Affinez votre recherche
Est un générique ?
Irritations et infections La peau, en tant que première barrière extérieure du corps humain, est soumise à énormément de stress et d’agressions. En plus des réactions allergiques, elle peut aussi être endommagée par les frottements réguliers de matières contre elle attaquée par des substances irritantes ou caustiques, et infectée par différents micro-organismes. Toutes ces atteintes de la peau peuvent si elles sont mal traitées laisser des marques ou cicatrices. *** Pour les irritations, ces dernières n’ont rien à voir avec les réactions allergiques que peut faire la peau. Elles sont le résultat de l’action physique du frottement contre la peau ou de l’action chimique de produits irritants. La peau est ensuite rouge, sèche, tiraille et est douloureuse. Elle peut ne plus jouer son rôle de barrière si elle est trop endommagée. Pour les infections qui touchent la peau, elles peuvent être de tout type. Il y deux types qui sont assez connus : - les verrues sont des atteintes qui peuvent toucher tout le corps mais sont surtout connues sous la forme de verrues plantaires. Il s’agit du résultat d’une infection virale qui crée une lésion. Ces dernières sont très disgracieuses et peuvent s’avérer très gênantes, notamment pour les verrues plantaires qui douloureuses à la marche. - les mycoses sont aussi une atteinte très courante. Il s’agit d’une infection par des champignons microscopiques. Ce sont surtout les zones chaudes et humides de la peau qui sont atteintes : zone de plis, pieds, organes sexuels et les ongles. Les manifestations varient selon le lieu de l’atteinte. Généralement, la zone gratte et est très désagréable. Il peut aussi arriver qu’elle suinte. Une mycose peut s’avérer très contagieuse pour l’entourage. Pour les traitements, chaque atteinte possède ses propres méthodes. Les irritations sont traitées principalement à l’aide de crèmes et pommades qui vont apaiser la peau et l’aider à cicatriser. On peut vous conseiller Bepanthen et Mitosyl. Les verrues sont traitées à l’aide de produits qui agissent en détruisant chimiquement la verrue elle-même. Il s’agit de produits acides qui brûlent la verrue. Il faut donc faire attention de ne pas en mettre sur la peau saine. C’est le principe des produits comme le Duofilm ou la pommade Cochon. Les mycoses sont traitées par des antifongiques qui s’attaquent directement aux champignons. Ces antifongiques existent sous de nombreuses formes pour s’adapter au mieux à l’atteinte à traiter.

De A à Z