Total
Biafine 93 g
Les informations aux précautions d'emploi (interactions médicamenteuses, contre-indications, mises en garde spéciales, effets indésirables...) ainsi que la posologie sont détaillées par la notice du médicament.

Biafine 93 g

Médicament - Allopathie

Emulsion 93 g Biafine

Brûlures du premier et du second degré et toute autre plaie cutanée non infectée. Erythèmes secondaires à des traitements radiothérapiques. En savoir +

Référence : 3400931922827

L'avis de notre Pharmacien sur la Biafine

Brûlures ou coups de soleil, la Biafine est maintenant bien connue pour traiter les affections de la peau ou rougeurs. Elle est également proposée après des séances de radiothérapie.

Appliquez la crème en couche épaisse sur la zone à traiter et renouveler l'application jusqu'au refus de la peau d'en absorber davantage. Vous pouvez masser légèrement pour faire pénétrer la crème 2 à 4 fois par jour.

Si de l'eczéma apparaît à la suite d'applications, arrêtez le traitement.

 

 

 

Comment soigner une brûlure avec de la Biafine ?

Les brûlures constituent un accident de la vie domestique courant. En France, chaque année 500 000 brûlures ont lieu. Elles peuvent prendre de nombreuses formes et sont de gravité variable. 20% des brûlés sont des enfants de moins de 5 ans. Dans plus de 70% des cas, ces accidents ont lieu dans la cuisine avec des liquides chauds.
Les causes de brûlures sont multiples, un contact (même très bref) avec une source de chaleur suffit à provoquer une brûlure, casserole, four, liquides chauds, plats de cuisine… Citons également l’exposition aux rayonnements (du soleil ou à la suite d’une radiothérapie) ou encore un contact avec un agent chimique.
Le plus important est de faire la différence entre une brûlure grave, qui nécessite un avis et une consultation médicale, ou une atteinte plus superficielle que vous pourrez gérer à la maison.
On évalue la gravité d’une brûlure en examinant la profondeur, la surface atteinte, la nature de l’agent causal, la localisation, l’âge de la victime, les lésions associées s’il y en a et le terrain préexistant de la personne atteinte.
Consultez votre médecin si la brûlure concerne le visage, couvre une surface supérieure à la paume de la main, ou si elle atteint un enfant de moins de 5 ans.

 

Brûlure du premier ou second degré ?

Une brûlure du premier degré est typiquement un coup de soleil. La peau apparaît rouge vif, elle est légèrement douloureuse et pâlit sous la pression. Ce type de brûlure guérit spontanément en 3 à 5 jours. Notez qu’il n’y a pas de cloque.
Une brûlure du second degré superficiel est plus douloureuse et une cloque se forme rapidement. La peau apparaît rouge et brillante et pâlit toujours sous la pression. Une brûlure du second degré peut être également plus profonde. Dans ce cas, la douleur est moins importante, malgré l’atteinte plus grave et la peau est davantage blanche à rosée.
Une brûlure du troisième degré est une urgence absolue. La peau est alors blanche, jaune à marron-noire. La douleur est alors paradoxalement moins importante voire absente, du fait de l’atteinte des terminaisons nerveuses.

 

Que faire pour soigner une brûlure ?

En premier lieu, appliquez du froid et placez la zone atteinte pendant 10 minutes sous un filet d’eau froide. Privilégiez un ruissellement de l’eau plutôt qu’un jet directement sur la zone atteinte.
Pour accélérer la réparation de l’épiderme atteint, appliquez de la Biafine 2 à 4 fois par jour grâce à un massage léger. Si la brûlure est récente, appliquez la crème en couche épaisse pour que la peau absorbe la Biafine.
Vous pouvez tout à fait appliquer un linge placé au préalable sous l’eau froide pour rafraîchir la peau échauffée.

 

Faciliter la cicatrisation après une brûlure

Dans le cas d’une brûlure du premier degré ou du second degré superficiel, la cicatrisation se fait à partir des couches basales de la peau qui sont intactes. Mais attention, une brûlure reste quand même une atteinte à l’intégrité de la peau et constitue une plaie.
Comme toutes les plaies, une brûlure est une porte d’entrée pour les agents pathogènes. Si la brûlure est superficielle avec ou sans présence d’une cloque (intacte), la peau reste intègre et ainsi protégée. Si à l’inverse, la peau paraît humide avec un aspect brillant ou que la cloque est percée, il est nécessaire d’appliquer un antiseptique comme Biseptine ou tout produit qui contient de la chrlohexidine. Désinfectez alors la peau 2 fois par jour.
L’application de la Biafine peut ainsi se faire à la suite de l’application de l’antiseptique. Si la brûlure est douloureuse, appliquer le médicament à l’aide d’une compresse imprégnée. Si non, un massage léger est préconisé. N’appliquez pas de Biafine sur une peau infectée.
Il est toujours conseillé, quand cela est possible, de faire « sécher » la zone atteinte à l’air libre.

 

Coups de soleil

Si la brûlure a été engendrée par une exposition trop longue au soleil, pulvérisez de l’eau thermale préalablement placée au réfrigérateur pour un effet frais. Evitez les frictions et frottements et portez des vêtements amples et couvrants. Appliquez une protection solaire d’indice élevée sur les zones découvertes. Ne vous exposez pas aux heures les plus chaudes de la journée.
La Biafine n’est ni une protection solaire ni un après solaire. Son application doit se réduire aux circonstances de brûlures à raison de 2 à 4 applications par jour pendant 3 à 5 jours.

 

Prendre soin de sa peau après une radiothérapie

La Biafine est très souvent proposée pour soulager les érythèmes (rougeurs de la peau) après des séances de radiothérapie. Dans ce cas, votre médecin vous conseillera 2 à 3 applications par jour, en couche épaisse et en débordant sur la zone saine. Il ne faut pas appliquer de Biafine ou tout autre crème avant la séance de rayons.
En fonction de la zone traitée : évitez le rasage, l’application de crème contenant une forte quantité de parfums, ne vous exposez pas au soleil, portez des vêtements doux en coton, ne frottez pas votre peau avec votre serviette de toilette mais tapotez délicatement la peau. Pour la toilette, utilisez une huile de douche ou un syndet doux pour la peau toujours avec une eau plus tiède que chaude.
Enfin, quel que que soit le type de brûlure, hydratez-vous bien !

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus