Total
 
 

FAQ - Épidémie Covid-19

>Quels sont les moyens efficaces de se protéger contre le coronavirus ?

Les gestes barrières et les mesures de confinement sont les seules mesures efficaces pour limiter l’épidémie et faire en sorte que les services d’urgence ne soient pas submergés de patients. Les seules sorties du domicile autorisées restent les déplacements pour aller au travail, faire des courses alimentaires ou se rendre chez un professionnel de santé uniquement dans le cas où vous présentez des symptômes.
Rappelons ici les gestes barrières :
- Utilisez des mouchoirs à usage unique et jetez-les après utilisation
- Eternuez dans votre coude
- Maintenez une distance d’un mètre avec les personnes
- Lavez-vous fréquemment les mains à l’eau avec du savon ou à défaut avec du gel hydroalcoolique.

>J’ai entendu parler de l’hydroxychloroquine et de l’azithromycine comme traitement du coid-19. Est-il efficace ? Puis-je en demander à mon médecin ?

Pour le moment, ce protocole de traitement a fait l’objet d’une étude restreinte et ne peut pas suffire pour constituer une recommandation dans le traitement d’une infection au coronavirus. D’autres études sont en cours dans différents hôpitaux en France et dans le monde pour démontrer l’efficacité de l’association de l’hydroxychloroquine et de l’azithromycine.
Les dernières recommandations préconisent ce traitement uniquement pour les cas grave d’infection au covid-19.

>Est-ce que je peux me rendre à la pharmacie pour renouveler mon traitement ?

Bien sûr ! Il est indispensable de poursuivre le traitement instauré par votre médecin. Il est extrêmement important de rappeler que les traitements en cours doivent être poursuivis. En revanche, si vous présentez des symptômes, contactez votre pharmacien et demandez à une personne de votre entourage de se rendre à la pharmacie à votre place. Toutes les précautions doivent être prises pour protéger vos proches mais aussi le personnel de la pharmacie.

>Est-ce que je peux vous envoyer mon ordonnance et commander mes médicaments prescrits en ligne ?

Les pharmacies en ligne françaises ne peuvent délivrer que des médicaments non soumis à prescription médicale obligatoire. Ainsi, vous pouvez commander des médicaments qui ne nécessitent pas d’ordonnance préalable. Nos pharmaciens restent à votre disposition pour vous conseiller.
Nous ne pouvons donc pas délivrer vos médicaments prescrits sur ordonnance en ligne.

>Pourquoi je ne peux pas commander de paracétamol, ibuprofène ou aspirine en ligne ?

Dans ce contexte de covid-19, l’ANSM a pris la décision de suspendre la vente de paracétamol, ibuprofène et aspirine en ligne (17/03/2020). Cette décision vise à maintenir les stocks pour les personnes qui présentent des symptômes et à prévenir leurs mésusages. De plus, les pharmaciens ne peuvent désormais délivrer qu’une seule boîte de paracétamol (500 mg ou 1 g) sans ordonnance aux personnes ne présentant aucun symptôme ou 2 boîtes en cas de symptômes (douleurs ou fièvre).

Rappelons ici que l’ibuprofène, comme les anti-inflammatoires de sa classe (AINS Anti-Inflammatoires Non Stéroïdiens) peuvent masquer les signes d’infection et avoir un effet potentiellement aggravant dans certaines situations. Si vous êtes actuellement traité par anti-inflammatoires ou par corticoïdes, n’arrêtez pas votre traitement et rapprochez-vous de votre médecin si nécessaire.

>Existe-t-il des médicaments ou compléments alimentaires à prendre en prévention pour éviter de tomber malade ?

Non. Il n’y a aucune preuve que l’utilisation d’huiles essentielles (même aux vertus prétendues antivirales et antibactériennes) soit efficace contre le coronavirus, en traitement ou en prévention.
Fiez-vous uniquement aux recommandations émises par les Autorités Sanitaires, votre pharmacien ou votre médecin traitant. Rappelons encore que seuls les gestes barrières et la distanciation sociale permettent de limiter la contagion et la transmission du virus.
La prise de vitamines ou de « boostants du système immunitaires » ne peuvent évidemment pas faire le poids face à une épidémie de ce type. Même si la prise de vitamines, bien conseillée, reste possible, il convient de ne pas leur donner de fausses indications.

>Avez-vous encore des gels hydroalcooliques ?

Comme toutes les pharmacies, nos stocks sont extrêmement limités et nous peinons à nous approvisionner. Vous pouvez sélectionner sur le produit qui vous intéresse une alerte pour que nous puissions vous indiquer par mail la réception du produit et sa disponibilité.
Notre équipe reste mobilisée pour répondre à la demande de nos clients au comptoir de la pharmacie ou de nos clients en ligne.

>Vendez-vous des masques ?

Tous les stocks de masques chirurgicaux et FFP2 restent accessibles au personnel soignant. Cependant depuis le 27 avril 2020, les pharmacies sont autorisées à conseiller, dispenser et vendre des masques de protection réservés à des usages non sanitaires. 
Deux types de masques sont alors accessibles : les masques de catégorie 1 (avec plus de 90% d'efficacité de filtration des particules de 3µm émises) ou encore de catégorie 2 (qui filtrent plus de 70% des particules de 3µm émises). 
Ces masques répondent à des spécifications techniques qui leur sont propres. Les masques "faits maison" ne rentrent pas dans le cadre de l'arrêté du 25 avril et ne peuvent donc pas être distribués en officine ou sur le site. 
Nous prévoyons une mise à disposition de masques en vente sur le site dès la première semaine du mois de mai. 

>Les commandes passées sont-elles toujours livrées ? Quels sont les délais pour recevoir ma commande ?

Suite à la fermeture de nombreux relais colis, l’ensemble des commandes sont expédiées à votre domicile. Nous déplorons quelques retards dans les délais de livraison mais les commandes sont livrées. N’hésitez pas à contacter nos services à l’adresse contact@lasante.net pour toute question sur ce sujet.
Certains lieux de collectes de colis ont modifié leurs horaires d’ouverture. Notre transporteur, Colissimo assure désormais la prise en charge de nos colis du mardi au vendredi. Vos commandes restent prioritaires auprès de leurs services. Nous mettons tout en oeuvre pour que votre commande arrive le plus rapidement possible à votre domicile. Votre livreur va procéder à une livraison sans contact ou déposera votre commande dans votre boîte aux lettres (si la taille de votre colis le permet). Vous pouvez suivre l’avancée de la livraison de votre commande grâce au numéro de suivi qui vous a été envoyé.

>La Vente de substituts nicotiniques 

Depuis le 24 avril 2020, les pharmacies en ligne ne sont plus autorisées à délivrer des substituts nicotiniques. A l'officine, la délivrance de ces médicaments continuent d'avoir lieu dans la limite d'un mois de traitement avec ou sans présentation d'une ordonnance. 
Cet arrêté publié au Journal Officiel du 24 avril 2020 s'applique jusqu'au 11 mai 2020. 

Informations Épidémie Coronavirus

COVID-19 : l’ANSM prend des mesures pour favoriser le bon usage du paracétamol. 


Face à la propagation du coronavirus et aux mesures de confinement mises en place par le gouvernement, nous vous transmettons, chers clients, l’arrêté suivant. Depuis le 17 mars 2020, l'Agence Nationale de Sécurité du Médicamentet des Produits de Santé limite la vente de paracétamol au comptoir de la pharmacie et interdit la vente en ligne de certains médicaments.

Dans le contexte du COVID-19, l’ANSM rappelle aux patients et aux professionnels de santé qu’en cas de douleur et/ou fièvre, l’utilisation du paracétamol est à privilégier en respectant les règles de bon usage. L’ANSM alerte sur la nécessité de ne pas prescrire, ni délivrer, ni stocker inutilement les médicaments à base de paracétamol.

Afin de garantir leur disponibilité, à partir du 18 mars 2020, les pharmaciens pourront délivrer sans ordonnance 1 seule boite de paracétamol (500 mg ou 1g) par patient ne présentant aucun symptôme, ou 2 boites (500 mg ou 1g) en cas de symptômes (douleurs et/ou fièvre). La vente sur Internet des médicaments à base de paracétamol, d’ibuprofène et d’aspirine est suspendue.



Rappel des règles de bon usage des médicaments contre la fièvre:

En cas de douleur et/ou fièvre, notamment dans un contexte d’infection, l’ANSM appelle les patients et les professionnels de santé à privilégier l’utilisation du paracétamol. En effet, les anti-inflammatoires (dont l’ibuprofène) peuvent masquer une infection et potentiellement avoir un effet aggravant dans certaines situations. Si vous êtes actuellement traité par anti-inflammatoires ou parcorticoïdes, n’arrêtez pas votre traitement et rapprochez-vous de votre médecin si nécessaire.

Utilisé à bon escient, le paracétamol est un médicament sûr et efficace. Cependant en cas de surdosage, le paracétamol peut entraîner des lésions graves du foie irréversibles dans certains cas : la mauvaise utilisation du paracétamol est la 1ère cause de greffe hépatique d’origine médicamenteuse en France. Le terme surdosage s’entend par l’utilisation d’un dosage non adapté, une dose trop importante par prise ou par jour, et un délai minimum entre les prises non respecté.



Règles de bon usage du paracétamol:

-Prendre la dose la plus faible, le moins longtemps possible
-Respecter la dose maximale par prise, la dose maximale quotidienne, l’intervalle minimum entre les prises et la durée maximale de traitement recommandée (3 jours en cas de fièvre, 5 jours en cas de douleur, en l’absence d’ordonnance)
-Vérifier la présence de paracétamol dans les autres médicaments (utilisés pour douleurs, fièvre, allergies, symptômes du rhume ou état grippal)
-Alerter les populations particulières (-50kg, insuffisance hépatique légère àmodérée, insuffisance rénale sévère, alcoolisme chronique...)



Twitter : Pour suivre les informations des autorités sanitaires :

@AlerteSanitaire
@MinSoliSante



Gestes Barrières


En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus