Total

Conseils : Gériatrie

Haut

Entretien avec le Docteur Thierry Guillaume, Interniste-Gériatre au CHU Ourthe-Amblève à Esneux, Belgique.

 

Qu’est-ce que la gériatrie et la gérontologie ?

En fait, les deux termes désignent globalement la même chose. Dans l’absolu, la gérontologie est la science qui étudie le vieillissement et la gériatrie est une branche de la gérontologie qui vise à soigner les pathologie spécifiques du patient âgé. 

La gériatrie est la prise en charge de patients de plus de 65 ans qui présentent plusieurs pathologies et sont hospitalisés dans un service de gériatrie pour l’exacerbation d’une pathologie (que ce soit une des pathologie qu’il présente déjà ou une nouvelle pathologie). Généralement, les patients présents dans ce service sont dans un état de dépendance ou sont en tous cas moins autonomes que par le passé.

La gériatrie est une approche globale du patient, prenant donc en compte le patient dans son entièreté. La première étape lors de l’admission d’un patient en gériatrie est bien entendu le diagnostic puis, le traitement et enfin, très important, l’étude du devenir du patient, c’est-à-dire, trouver pour le patient la meilleure solution adaptée à son nouvel état clinique. 

La gériatrie, il faut le préciser, est une approche pluridisciplinaire. Il s’agit donc d’un travail d’équipe pour lequel intervient une équipe complète soit, le gériatre, les infirmières, les aides logistiques (c’est à dire les personnes non spécialisées qui aident nos patients lors de la prise de repas, lors de déplacements etc.), un(e) kinésithérapeute, un(e) ergothérapeute, un(e) psychologue et un(e) logopède. Cette équipe se réunit une fois par semaine (réunion sociale) pour discuter du cas de chaque patients et décider de l’approche sociale la plus adaptée en post-hospitalisation et ce en collaboration avec le médecin traitant et la famille.

En quoi peut-on dire qu’un service de gériatrie est différent des autres services dans un hôpital ?

Un service de gériatrie a plus de personnel pour la prise en charge des patients. En outre, l’infrastructure du service est étudiées suivant les besoins de ces personnes plus dépendantes comme des rampes tout le long du couloir, une salle à manger, un salon de détente, une salle de gymnastique où les patients se rendent spontanément ou sur invitation du personnel hospitalier.

Quelles sont les pathologies les plus couramment rencontrées en gériatrie ?

  • Les chutes
  • Les insuffisances cardio-respiratoires
  • Les troubles cognitifs
  • Les malnutritions
  • Les troubles du sommeils
  • Les altérations sensorielles

Quelles sont les études à suivre pour devenir gériatre ?

Il faut suivre pour atteindre à cette spécialisation les 7 années de médecine générale, ensuite, 5 ans de médecine interne générale et 1 an de gériatrie.

Combien de gériatres compte-t-on en Belgique ?

Nous ne devons en Belgique qu’une petite centaine. J’en profite pour dire que nous manquons de gériatres en effet, certains services de gériatrie sont supervisés par un gériatre mais, sans que celui-ci ne puisse être présent en permanence. Dans ce cas, c’est un médecin généraliste qui s’occupe du service en l’absence du gériatre.

Le gériatre travaille-t-il en cabinet privé ?

Comme je viens de l’expliquer, la gériatrie est un travaille d’équipe qui demande une structure pluridisciplinaire, aussi, le gériatre travaille-t-il exclusivement en milieu hospitalier. On pourrait imaginer dans l’avenir, avec les nouveaux traitements de la maladie l’Alzheimer, que pour le suivi, le patient consulte un gériatre en cabinet où dans ce cas, on parlera plutôt de psychogériatrie mais, je ne pense pas que cela s’établisse sous peu.


Retour au sommaire des conseils de LaSante.net

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus