Total
Découvrez notre sélection de masques pour toute la famille !

Conseils : La gale d'oreille chez le chat et le chien

Haut

Quelques chiffres

L’otocariase, plus communément appelée la gale auriculaire, représente 25 % des motifs de consultations en dermatologie féline. La gale d’oreille est une maladie parasitaire courante chez les chiots et les chatons, en effet un tiers des jeunes chiens ou des chats de moins d'un an sont susceptibles d’être touchés par la gale auriculaire.  Cette forme de gale peut également être observée plus rarement chez les animaux adultes : le parasite est responsable de plus de 50 % des otites externes des chats, contre 5 à 10 % des otites des chiens. 

 

Quels sont les symptômes de la gale auriculaire ?

Votre chien ou votre chat se gratte l’oreille ? Il se penche la tête sur le côté ?  Vous pouvez également remarquer que son comportement change. Cela peut être causée par une gale auriculaire. Cette maladie se manifeste par un grattage intense de votre animal, et une gêne au niveau de ces oreilles. Parfois, une mauvaise odeur est associée.  Le grattage est dû à l’action irritative du parasite, lorsqu’il se déplace et se nourrit, cela provoque une inflammation et une production de cérumen caractéristique. Ce cérumen brun et sec remplit le conduit auditif, et parfois même, quand l’infestation par le parasite est intense, il est possible d’apercevoir l’acarien blanc circulant à la surface du cérumen. Certains chiens ou chats perdent l’appétit, on peut également observer plus rarement l’apparition de troubles nerveux. Si vous soupçonnez une gale auriculaire chez votre animal, direction le vétérinaire ! 

 

Comment se transmet la gale des oreilles ? 

L’agent en cause est un acarien de la famille des Psoroptidés, répondant au doux nom d’Otodectes Cynotis. Ce parasite s’introduit dans les oreilles de votre animal, et infeste tous les carnivores : les chats, les chiens, mais aussi les furets. La gale auriculaire est très contagieuse, et se transmet facilement par contact entres les animaux. Cette maladie n’est pas transmissible à l’homme. 

La gale auriculaire n’est pas une maladie grave, mais la consultation chez un vétérinaire est recommandée afin d’éviter le risque de complications ou en cas de symptômes. En effet, la gale d'oreille peut se compliquer en otite bactérienne. Afin d’établir son diagnostic, le vétérinaire va vérifier la présence du parasite, l’acarien Otodectes cynoti, dans l’oreille du chat ou du chien. Cet acarien se cache dans le cérumen marron et sec de l’oreille, et sa présence permettra de différencier la gale auriculaire d’une otite.

 

Quels sont les traitements de la gale auriculaire ?  

Le traitement se compose de différents éléments selon le niveau d’infestation de l’oreille, ainsi que du diagnostic du vétérinaire : Un nettoyage du conduit auditif est indispensable, il s’effectue à l’eau tiède ou à l’aide d’une lotion adaptée. L’utilisation d'un coton-tige est à proscrire ! Ceux-ci peuvent blesser l’oreille de votre chien ou de votre chat, pire, ils peuvent provoquer des complications auriculaires. N’hésitez pas à questionner votre vétérinaire en cas de doute. 

Si la gale auriculaire est accompagnée de grattages intenses, le vétérinaire peut prescrire d’autres traitements tels que des gouttes acaricides. Ces gouttes ne se substituent pas au nettoyage de l’oreille de votre animal. En effet cette étape est indispensable afin d’éliminer les poussières et afin d’aider le passage des gouttes. Soyez vigilant et effectuer le traitement par les gouttes durant toute la période définie avec votre vétérinaire. Lors du traitement, les œufs ne sont pas détruits par l’acaricide. Le cycle de l’acarien responsable de la gale des oreilles, Otodectes cynoti, dure 3 semaines, il est donc fortement conseillé de prendre le traitement pendant 4 semaines. 

Dans tous les cas, si les symptômes sont rapidement pris en charge par le vétérinaire, la gale auriculaire chez le chien et le chat se traite bien. 

En pharmacie, vous retrouverez également des nettoyants auriculaires assainissants. Ces soins ne dispensent pas d'une consultation vétérinaire en cas de non-amélioration malgré le traitement.

 

Biocanina Otostan 15 ml
6,95€
Fidavet Surosolve Solution Auriculaire Chien et Chat 125 ml
11,98€

 

Quels sont les réflexes à adopter pour éviter les récidives ?  

Pour éviter le retour de ce parasite mal-aimé, une inspection fréquente et rigoureuse des oreilles est recommandée. C’est d’autant plus conseillé si votre animal de compagnie a des oreilles pendantes. En effet, la chaleur et l’humidité sont un terrain de jeu favorisant l’arrivée de l’acarien Otodectes Cynotis. Vérifiez donc régulièrement l’accumulation de cérumen dans les oreilles, en particulier de couleur foncée et avec une forte odeur. 

Un nettoyage minutieux des oreilles une fois par semaine permet à votre chien ou à votre chat de garder des oreilles propres. Des lotions auriculaires nettoyantes et anti-séborrhéiques existent afin d’éliminer les débris et les excès de sébum de votre chien ou de votre chat.  

Comment procéder ?

Relever le pavillon de l’oreille vers le haut, faites couler le produit nettoyant adapté à l’intérieur de l’oreille, puis masser la base de l’oreille. Il se peut que le chien secoue la tête, ce n’est pas grave ! Essuyer le produit grâce à une compresse. Rester vigilant, ces lotions ne s’appliquent pas sur un tympan perforé. 

 

][
Otolane Solution Auriculaire 135 ml
10,24€
Marque Conseil Compresses Stériles Non Tissées 7,5 x 7,5 cm
1,81€

Clément Thékan Auriculaire Soin des Oreilles 100 ml
7,28€

 

 

 

 

Retour au sommaire des conseils de LaSante.net

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus