Total
Aujourd'hui uniquement : 10% sur votre commande avec le code FLASH10 ! (hors médicaments)
Les informations aux précautions d'emploi (interactions médicamenteuses, contre-indications, mises en garde spéciales, effets indésirables...) ainsi que la posologie sont détaillées par la notice du médicament.

Mercalm x 15

Médicament - Allopathie
Comprimés x 15

Prévention et traitement du mal des transports, chez l'adulte et l'enfant de plus de 6 ans. En savoir +

Référence : 3400934214813
5.06
En stock
Safe payment Paiement 100% sécurisé

Le mal des transports : Nos conseils

Le mal des transports, également connu sous le nom de cinétose, est une condition qui survient lorsque les signaux visuels et sensoriels que reçoit le cerveau ne correspondent pas. Cela se produit généralement lorsque vous êtes en mouvement, par exemple en voiture, en avion, en bateau ou même sur des manèges de parcs d'attractions. L'incongruence entre les informations visuelles et sensorielles peut provoquer une sensation de nausée, de vertige, de sueurs froides et parfois de vomissements. Pour prévenir ou soulager le mal des transports, quelques points sont à connaitre.

 

Tout d'abord, fixez un point d'horizon et voyager de préférence à l'avant. Lorsque vous voyagez en voiture, en train ou en bateau, essayez de fixer un point stable à l'horizon. Cela peut aider à réduire la confusion sensorielle. Si vous voyagez en voiture, demandez à être assis à l'avant, de préférence en tant que conducteur. Cela peut aider à minimiser les sensations de mal des transports. Essayez de regarder droit devant et évitez de regarder latéralement ou vers le bas, car cela peut augmenter la sensation de nausée. Regardez droit devant vous.

 

Évitez de lire et de vous concentrer sur votre smartphone. La lecture peut aggraver le mal des transports en ajoutant des informations visuelles contradictoires. Essayez de vous abstenir de lire pendant le voyage. Assurez-vous également que l'endroit où vous voyagez est bien ventilé. L'air frais peut aider à réduire les symptômes du mal des transports.

 

Essayez de vous reposer suffisamment avant le voyage et éviter les repas lourds. La fatigue peut augmenter la sensibilité au mal des transports. Évitez de manger des repas lourds avant ou pendant le voyage. Optez plutôt pour des collations légères.

 

Vous pouvez vous aider à l'aide de médicaments. En effet, il existe des médicaments en vente libre et sur ordonnance qui peuvent aider à prévenir ou à soulager le mal des transports. Parlez à un professionnel de la santé pour obtenir des recommandations. Enfin, certaines personnes peuvent s'habituer au mal des transports au fil du temps. Plus vous voyagez, plus vous pouvez devenir résistant aux symptômes.

 

Notez que le mal des transports peut varier d'une personne à l'autre, et ce qui fonctionne pour une personne peut ne pas fonctionner pour une autre. Si vous souffrez fréquemment de mal des transports et que cela affecte votre qualité de vie, consultez un médecin ou professionnel de santé. Ils peuvent vous recommander des traitements ou des stratégies spécifiques pour vous aider à gérer cette condition.

Mercalm comprimés pelliculés pour le mal des transports

La composition du médicament Mercalm comprimé pelliculé sécable est constitué de 50 mg de Dimenhydrinate et de 10 mg de caféine pour un comprimé pelliculé sécable. Mercalm comprimé pelliculé sécable contient également du lactose.

 

Ce médicament Mercalm comprimé pelliculé sécable est indiqué chez l'adulte et l'enfant de plus de 6 ans. La posologie s'effectue par voie orale chez l'adulte et l'enfant de plus de plus de 15 ans est d'1 à 2 comprimés par prise sans dépasser 6 comprimés par jour tandis que chez l'enfant de 6 à 15 ans, la posologie est d'1/2 comprimé à 1 comprimé par prise sans dépasser 3 comprimés par jour.

 

Ces comprimés sont à prendre avec un verre d'eau environ une demie heure avant un départ en transport. Toutefois, si les troubles persistent, renouveler la prise en respectant un intervalle de plus de 6 heures. Chez l'enfant, le mieux est d'écraser le comprimé dans un verre d'eau sucré ou jus d'orange pour faciliter l'administration.

 

Si vous souffrez d'une hypersensibilité aux antihistaminiques, d'un risque de glaucome, de rétention urinaire liée à des troubles urétro-prostatiques ou si vous êtes un enfant de moins de 6 ans en raison de la présence de caféine, il est déconseillé d'utiliser le médicament Mercalm comprimé pelliculé sécable.

 

Ce médicament contient de la caféine (10 mg par comprimé) pouvant entraîner une excitation, une insomnie et des palpitations, notamment chez l'enfant. Il est donc conseiller d'éviter l'association avec certains aliments qui contiennent également de la caféine (boisson à base de cola, café, thé, chocolat).

 

En cas d'intolérance au lactose en raison de sa présence dans le médicament Mercalm comprimé pelliculé sécable, il est contre-indiqué chez les personnes intolérantes au lactose. Référez-vous à la notice du médicament Mercalm comprimé pelliculé sécable en cas de doute.

 

La consommation d'alcool avec le médicament Mercalm comprimé pelliculé sécable est déconseillé de par l'effet sédatif des antihistaminiques H1. L'altération de la vigilance peut rendre dangereuses la conduite de véhicules et l'utilisation de machines. Evitez donc la prise de boisson alcoolisées et de médicaments contenant de l'alcool. L'attention est appelée, notamment chez les conducteurs de véhicules et les utilisateurs de machines, sur les risques de somnolence attachés à l'emploi de ce médicament, phénomène pouvant être accentué par la prise de boissons alcoolisées ou de médicaments contenant de l'alcool.

 

En cas d'allaitement, l'utilisation de ce médicament est déconseillée pendant l'allaitement cat le dimenhydrinate passe dans le lait maternel. Les caractéristiques pharmacologiques du dimenhydrinate sont parfois à l'origine d'effets indésirables multiples.

 

Les effets indésirables du médicament Mercalm comprimé pelliculé sécable peuvent être multiples même s'ils s'avèrent relativement rares. Le médicament Mercalm comprimé pelliculé sécable peut avoir des effets indésirables au niveau neurovégétatif comme la sédation ou la somnolence, plus marquée en début de traitement, des effets anticholinergiques à type de sécheresse des muqueuses, constipation, troubles de l'accommodation, mydriase, palpitations cardiaques, rétention urinaire, tarissement de la sécrétion lactée, de l'hypotension orthostatique, certains troubles de l'équilibre, vertiges, baisse de la mémoire ou de la concentration, toutefois plus fréquents chez le sujet âgé. On note également une certaine incoordination motrice et tremblements ainsi qu'une confusion mentale ou hallucinations. D'autre effets indésirables sont indiqués dans la notice du médicament que vous devez prendre en compte avant de commencer l'utilisation du médicament Mercalm comprimé pelliculé sécable.

 

Des cas d’abus et de pharmacodépendance ont été rapportés chez des adolescents ou des jeunes adultes à des fins récréatives et/ou chez des patients souffrant de troubles psychotiques ou ayant des antécédents d’abus et/ou de dépendance.

 

Avant d'utiliser le produit médicament Mercalm comprimé pelliculé sécable, demander l'avis de votre médecin ou pharmacien en pharmacie.

 

En cas de risque de surdosage par le traitement Mercalm comprimé pelliculé sécable, essentiellement lié à la présence de dimenhydrinate dans le médicament Mercalm comprimé pelliculé sécable, des convulsions chez l'enfant ou des troubles de la conscience peuvent apparaître. Contactez dans ce cas rapidement votre médecin ou pharmacien.

 

Le traitement Mercalm comprimé pelliculé sécable est disponible facilement en pharmacie à prix libre sans ordonnance, prix pouvant varier d'une pharmacie à une autre. Si vous avez la moindre question ou avez besoin d'un médical, n'hésitez pas à poser votre question auprès d'un pharmacien en pharmacie ou directement à votre médecin traitant afin d'obtenir de précieux conseils et un avis médical.