Total
Zyrtecset 10 mg x 7
Les informations aux précautions d'emploi (interactions médicamenteuses, contre-indications, mises en garde spéciales, effets indésirables...) ainsi que la posologie sont détaillées par la notice du médicament.

Zyrtecset 10 mg x 7

Médicament - Allopathie

Comprimés x 7 Zyrtecset

Médicament antiallergique indiqué pour le traitement des symptômes de la rhinite allergique saisonnière ou perannuelle ou de l'urticaire chronique. En savoir +

Référence : 3400936461680
3.46
En stock
Safe payment Paiement 100% sécurisé

Quantité maximale : 1 !

L'avis de notre Pharmacien sur le Zyrtecset

 Le Zyrtecset (anciennement Zyrtec) contient un antihistaminique, la cétirizine. Il est indiqué pour lutter contre les manifestations allergiques. Ce médicament peut être proposé aux adultes et aux enfants de plus de 6 ans dans la prise en charge des troubles oculaires (les yeux rouges, gonflés et grattent) typiques de la rhinite saisonnière. La cétirizine peut également être conseillée pour lutter contre les démangeaisons excessives liées à de l'urticaire ou après une piqûre d'insecte menant vers une réaction allergique. Pour les enfants de 6 à 12 ans, la posologie est d'1/2 comprimé deux fois par jour. Pour les adultes, la dose recommandée est d'un comprimé, une seule fois par jour et de préférence le soir pour limiter les effets secondaires comme la somnolence que la cétirizine est susceptible d'engendrer. 

 

 
 

Comment gérer une allergie cutanée ? 

Les allergies cutanées peuvent provoquer des rougeurs au niveau de la peau, des démangeaisons ou encore de l'urticaire sous forme de boutons, de plaque en relief et chaudes. L'allergie peut même faire apparaître des plaques d'eczéma. Comment reconnaître ces deux types de lésions ? 

- L'eczéma peut apparaître chez une personne ayant une peau atopique ou non. Il se manifeste par une lésion rouge, éventuellement suintante, avec des démangeaisons. La peau paraît rugueuse avec de fines vésicules et des squames (une impression de flocon de neige). Si l'eczéma est plus ancien et plus chronique, la peau a tendance à s'épaissir. 

Certaines substances, bien connues, peuvent plus facilement déclencher des plaques d'eczéma. C'est le cas du chrome (contenu dans les produits de tannage du cuir), le nickel (contenu de nombreux bijoux fantaisie, fermeture éclair ou ceinture) ou encore de certains produits ménagers ou médicaments (baume du Pérou...) ou soins lavants et cosmétiques. Les localisations les plus fréquentes sont au niveau des paupières (l'eczéma de stress ou fatigue le plus souvent), les lobes des oreilles (port des bijoux) ou encore au niveau ombilical avec le port des ceintures porteuses de nickel. 

 

- L'urticaire est bien différent. Il n'y a pas de présence de petites vésicules. L'urticaire apparaît plus rapidement. La peau est alors rouge, chaude et un léger gonflement peut être présent. IL peut s'agir du'n simple bouton, de plusieurs ou une confluence de boutons qui forment une plaque. L'urticaire peut provoquer une sensation de brûlure au niveau de la peau. La vasodilatation qui survient crée cette sensation de chaleur importante. Les allergies alimentaires sont souvent retrouvées comme agent causal de ces manifestations, tout comme l'application de certains cosmétiques. Des changements soudains de températures, une exposition au soleil (Lucite Estivale Bénigne) peuvent eux aussi être à l'origine de crises d'urticaire. 

 

Une consultation médicale est requise si la lésion s'étend rapidement, si une sensation de malaise survient avec éventuellement des nausées, des vomissements, des diarrhées, sensations de vertiges, étourdissement, maux de tête et accélération du rythme cardiaque. Vous devez aussi consulter un médecin si la rougeur persiste plus de 5 jours ou continue de s'étendre sous traitement. 

 

La prise de Cétirizine peut alors intervenir dans ce contexte pour diminuer les démangeaisons qui sont liées à ces manifestations. La prise de ce type de médicament peut être associé à l'application d'une crème à base d'hydrocortisone sur une courte période. 

En homéopathie, la prise d'Apis Mellifica ou de Poumon Histamine en 9CH peut être proposé en association. 

 

La cétirizine dans le traitement de la rhinite allergique 

La rhinite allergique est saisonnière. Elle est souvent provoquée par l'apparition ou la présence de pollens, poils ou encore des agents allergisants. Vous souffrez alors d'un "rhume des foins". Vous avez le nez qui coule, vous éternuez, la gorge gratte, les yeux piquent et sont rouges. Il est toujours conseillé de consulter un médecin quand le diagnostic n'a pas encore été posé mais que les manifestations sont déjà présentes, s'il s'agit d'un enfant ou si les symptômes sont sévères. A raison d'un comprimé par jour, de préférence le soir (pour éviter les risques de somnolence). 

Il convient aussi d'observer quelques bonnes habitudes comme de ne pas sortir dans les zones boisées de 11 à 16 heures, ne pas faire sécher son linge dehors pendant les heures de forte pollinisation, se rincer les cheveux en fin de journée (les cheveux portent des pollens qui sont susceptibles de se retrouver sur la taie d'oreiller), bien aérer son habitat tôt le matin ou plus tardivement le soir, ne pas tondre la pelouse, rouler en voiture les fenêtres fermées, aspirer régulièrement la chambre, enlever la moquette et la remplacer par du parquet ou du carrelage, mettre des housses anti-acariens sur les lits ou encore retirer les tapis. 

Veillez à bien pratiquer des lavages de nez et oculaires avec du sérum physiologique très régulièrement afin de limiter au maximum le dépôt des pollens au niveau des muqueuses. 

 

Les yeux rouges de la conjonctivite allergique 

La conjonctivite allergique est une irritation d'un œil ou des deux yeux simultanément. Cette manifestation a lieu lors du contact de la muqueuse oculaire avec un allergène (poils d'animaux ou pollens). Les yeux démangent alors et pleurent (larmoiement), ils sont rouges et les paupières peuvent être gonflées. Des collyres anti-allergiques sont disponibles sans ordonnance. Lavez-vous bien les mains avant l'instillation des gouttes. 

Dès que vous ressentez les premiers picotements, rincez-vous bien les yeux avec du sérum physiologique. Instillez ensuite 1 à 2 gouttes d'un collyre spécifique comme Allergiflash ou Opticron

La prise d'un antihistaminique comme la cétirizine ou loratadine est tout à fait possible conjointement pour soulager des symptômes plus sévères ou quand ceux-ci sont accompagnés d'autres manifestations allergiques (éternuements ou écoulement nasal par exemple). 

 

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus