Total

Conseils : Comment soulager une allergie ?

Haut

Éternuements en rafale, les yeux qui pleurent, le nez qui coule sont autant de signes d’une crise d’allergie.  La saison des pollens est arrivée avec son lot de symptômes pour les sujets sensibles.

De nombreux traitements locaux et oraux (antihistaminiques) sont disponibles sans ordonnance en pharmacie ou en ligne sur ce site.

Quels médicaments pour soulager le rhume des foins ?

Antihistaminiques par voie orale

Cette classe de médicaments agit spécifiquement sur la libération de l’histamine lors du processus allergique. Cette substance secrétée naturellement par l’organisme est un neuromédiateur qui induit une inflammation et tous les symptômes connus de l’allergie : une dilatation des vaisseaux sanguins avec ainsi l’apparition d’un œdème (gonflement), rougeurs, congestion nasale (nez bouché) ou encore les yeux qui pleurent.

Cetirizine Biogaran 10 mg x 7
Zyrtecset 10 mg x 7
Alairgix 10 mg x 7

Deux principaux antihistaminiques sont proposés en pharmacie. Il s’agit de la cétirizine (générique du Virlix®) ou loratadine (générique de Clarityne®). Ce sont deux antihistaminiques dits de seconde génération. Ils provoquent ainsi moins d’effets indésirables mais une vigilance toute particulière est mise sur le risque de somnolence lié à leur utilisation. On préférera donc toujours conseiller leur prise le soir 30 minutes avant le dîner ou au moment du coucher.

La prise d’antihistaminiques doit se faire sur une période la plus courte possible. Les boites sont conditionnées avec 7 comprimés à sucer ou à avaler avec de l’eau. Ces médicaments permettent donc une prise en charge sur une semaine, suffisante pour soulager la crise. Si les symptômes persistent ou s’aggravent, une consultation chez votre médecin sera conseillée.

Agir localement avec un spray nasal

La prise en charge des allergies par voie locale est plus directe et ainsi plus rapide que la prise d’un traitement par voie générale donc orale. Les deux traitements peuvent tout à fait être associés.

Les spray par voie nasale sont à utiliser le plus tôt possible après l’apparition des premiers symptômes. Ils contiennent un anti-inflammatoire qui empêche la manifestation de l’allergie comme les éternuements, le nez bouché ou nez qui picote et qui gratte.

Ces médicaments sont indiqués pour soulager le rhume des foins ou allergie saisonnière ou encore les allergies aux acariens ou poils d’animaux.

Alairgix Spray Nasal 15 ml
Humex Rhume des Foins Suspension pour Pulvérisation Nasale

Alairgix et Cromorhinol contiennent du cromoglicate de sodium, utilisable chez les enfants dès 30 mois ou Humex Rhume des Foins qui contient de la béclométasone, un corticoïde (anti-inflammatoire puissant). Ce dernier est réservé à l’adulte et à l’enfant de plus de 15 ans à raison d’une pulvérisation par narine 4 fois par jour pendant toute la durée de l’exposition à l’allergène. Veillez à consulter votre médecin si les symptômes persistent. La béclométasone est susceptible de provoquer des saignements de nez.

Comment soulager des démangeaisons cutanées ?

L’histamine évoquée plus haut est également à l’origine des manifestations cutanées présentes lors d’allergies de contact. C’est ce que l’on peut constater lors du contact de la peau avec certains végétaux (ortie, coupe des thuyas sans protection, lierre…), animaux (chenilles, méduses…) ou encore piqûres d’insectes comme les moustiques… Là encore, on retrouve une peau gonflée, rouge et de démangeaisons pouvant être importantes.

Onctose Hydrocortisone 30 g
Cortisédermyl 0,5 % 15 g
CORTApaisyl 0,5% Démangeaisons Crème 15 g

L’application d’un corticoïde par voie locale sous forme de crème (jamais sur une peau lésée) permet une prise en charge locale des allergies cutanées. Rappelons qu’il doit s’agir d’une zone de faible étendue et jamais sur une muqueuse.

Onctose® ou Cortisedermyl® sont deux crèmes constituées d’hydrocortisone, un corticoïde (donc anti-inflammatoire) qui soulage rapidement les démangeaisons et l’œdème. L’Onctose contient aussi un anesthésique locale, la lidocaïne, et un antihistaminique, du méfénidramium. Appliquez-la sur une peau saine en débordant légèrement sur la marge de la rougeur. Massez jusqu’à faire disparaître l’aspect blanc de la crème et qu’elle ait ainsi bien pénétré la peau. Une précaution est de mise tout de même avec ce médicament, la présence de lidocaïne peut (dans de rares cas) donner lieu à des intolérances. Si les démangeaisons ne sont pas rapidement soulagées ou si elles s’aggravent, rincer la crème et arrêter les applications.

Comment soigner une allergie aux niveaux des yeux ?

Lorsque l’allergène est en contact avec la conjonctive de l’œil, les yeux deviennent rouges, larmoient et la paupière gonfle. Le premier réflexe est de rincer les yeux pour éliminer les pollens présents à l’aide de sérum physiologique.

Il est ensuite conseillé d’instiller quelques gouttes d’un collyre formulé avec un antihistaminique.

Allergiflash 0,05 % x 10

Allergiflash se présente sous forme de flacon ou d’unidoses. Allergiflash contient de la levocabastine, un antihistaminique qui va soulager l’ensemble des symptômes chez les adultes et enfants. La posologie peut aller de 1 goutte dans chaque œil 2 fois par jour à 3 à 4 fois par jour quand les symptômes l’exigent. La durée du traitement n’excède pas 5 jours. 

Ophtacalm est l’autre médicament le plus conseillé en pharmacie pour traiter les symptômes d’une conjonctivite allergique. Il se présente lui aussi sous la forme flacon ou d’unidoses. Comme pour le précédant, la quantité d’une dose est suffisante pour traiter les 2 yeux. Il convient de jeter la dose après son utilisation. Elle ne se conserve donc pas après ouverture. La posologie est d’une goutte 2 à 6 fois par jour pendant quelques jours.

Les conseils pour soulager une allergie

- Pour soulager les démangeaisons, l’application d’une source de froid présente un intérêt.
- En cas de forte pollinisation, lavez-vous les cheveux le soir pour éviter la dissémination des pollens pris dans les cheveux sur la taie d’oreiller. Si vous prenez la voiture, laissez bien les fenêtres fermées et changez les filtres à air tous les ans. 
- Pensez toujours à rincer l’œil (avec du sérum physiologique par exemple) avant d'instiller le collyre. Respectez bien un intervalle de 10 minutes entre chaque. 
- Aérez votre logement aux heures les plus propices : tôt le matin ou plus tard le soir
- Pratiquez des lavages de nez matin et soir (même en absence de symptômes)
- Lavez vos draps régulièrement (1 fois par semaine) et aspirez le matelas avec un aspirateur.
- Limitez les revêtements de sol comme la moquette et les tapis et aspirez régulièrement les rideaux. 
- Évitez de toucher vos yeux et portez des lunettes si vous sortez par temps venteux.

 

Retour au sommaire des conseils de LaSante.net

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus