Total
BOP Bouleau Olivier x 60
Les informations aux précautions d'emploi (interactions médicamenteuses, contre-indications, mises en garde spéciales, effets indésirables...) ainsi que la posologie sont détaillées par la notice du médicament.

BOP Bouleau Olivier x 60

Médicament - Phytothérapie

Comprimés x 60

Traditionnellement utilisé pour favoriser l'élimination rénale d'eau. En savoir +

Référence : 3400930090718
3.90
En stock
Safe payment Paiement 100% sécurisé

L'avis de notre Pharmacien sur le BOP

Le BOP contient du bouleau et de l'olivier. C'est un médicament de phytothérapie utilisé pour son action drainante. Il favorise l'élimination rénale d'eau. Je le conseille dans le cas d'œdème des jambes par exemple ou dans le cas d'une rétention d'eau. La posologie est de 2 comprimés matin, midi et soir avec un grand verre d'eau. 

La volonté d'éliminer l'eau retenu par le corps ne doit surtout pas s'accompagner d'une diminution d'apport hydrique par la boisson. Au contraire, maintenez une bonne hydratation en buvant au moins 1,5 L par jour bien réparti dans la journée. 

 

 

 

 

Comment combattre la rétention d'eau ? 

La rétention d'eau est due en partie à la dilatation des vaisseaux (favorisée et induite par la chaleur ou la station debout prolongée). L'eau contenue dans les vaisseaux s'échappe alors vers les tissus avoisinants. Du fait de la gravité, ce phénomène est accentué au niveau des pieds et chevilles et aussi au niveau des mains et doigts (surtout quand les mains sont le long du corps en position debout). 

Pour combattre ce phénomène, je conseille de moins saler les plats (le sel favorise en effet la rétention d'eau). Buvez suffisamment. Et oui, l'eau entraîne l'eau ! Pratiquez une activité sportive régulière. Elle favorise et permet un bon retour veineux et limite considérablement le phénomène de rétention d'eau. Surélevez les jambes quand vous êtes couché, limitez le port de talons hauts. Evitez les sources de chaleur (notamment l'exposition au soleil aux heures les plus chaudes). Portez des vêtements amples et fuyez les vêtements trop serrés et les ceintures. 

 

Comment soulager les jambes lourdes au quotidien ? 

Les jambes lourdes sont fréquemment ressenties lors d'une station debout prolongée, chez les personnes qui piétinent beaucoup dans la journée ou encore chez les femmes enceintes. Ce symptôme peut s'accompagner d'un œdème au niveau du bas des jambes, surtout au niveau de la cheville. L'œdème est facilement identifiable par le gonflement qui apparaît au fur et à mesure dans la journée et se résorbe généralement dans la nuit. Le matin, les jambes sont alors plus fines et moins gonflées. C'est la raison pour laquelle vote pharmacien prendra les mesures pour une paire de bas, collants ou chaussettes de contention préférentiellement le matin, quand la cheville est la plus fine. 

Le port des chaussettes de compression veineuse est primordial dans la prise en charge des jambes lourdes. Les chaussettes permettent de résorber et limiter l'œdème en exerçant une pression décroissante du bas vers le haut de la jambe. 

En plus de cette mesure fondamentale, quelques petites règles du quotidien sont à respecter comme limiter la consommation de sel (qui peut favoriser l'œdème), éviter le port de vêtements serrés au niveau de la taille ou le port de chaussures à talons hauts...

 

 

Les chaussettes de contention

Elles sont indispensables dans la prise en charge des jambes lourdes et œdémateuses. Il convient de les porter tous les jours et de les laver tous les jours afin qu'elles retrouvent tout leur pouvoir compressif. Vous pouvez les laver à la main à l'eau froide et savonneuse ou en machine avec un programme de lavage à 30°C mais sans adoucissant. De nombreuses solutions sont offertes pour vous aider à l'enfilage comme l'enfile-bas Rolly par exemple. 

Si vous ne disposez pas de cet objet, vous pouvez utiliser la technique d'enfilage la plus pratique et la plus utilisée qui consiste à enfiler la chaussette sur votre main en prenant soin de placer le talon de la chaussette au niveau de la base de la paume de la main. Retirer ensuite la chaussette en la prenant par sa base haute jusqu'au niveau du poignet ; elle se retrouve donc partiellement à l'envers. A ce stade retirez la chaussette de votre main en prenant soin de ne pas la retourner. Vous pouvez alors enfiler votre pied plus facilement dans la partie la plus difficile de la chaussette, le pied en lui-même avec le passage du talon. En ce qui concerne les chaussettes, il faut que le bord supérieur s'arrête en haut su mollet et ne recouvre pas le genou. La chaussette doit être placée correctement, sans torsion ni pli et le talon doit être placé au bon niveau anatomique. 

Les premières fois que vous portez des chaussettes de contention ne sont pas forcément très agréables mais le bienfait du port de compression veineuse se fait rapidement sentir. Pensez à bien hydratez votre peau après le retrait pour éviter un dessèchement de la peau.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus