Total
Découvrez notre sélection de masques pour toute la famille !
Coquelusedal Enfants x 10
Les informations aux précautions d'emploi (interactions médicamenteuses, contre-indications, mises en garde spéciales, effets indésirables...) ainsi que la posologie sont détaillées par la notice du médicament.

Coquelusedal Enfants x 10

Médicament - Allopathie

Suppositoires x 10

Ce médicament est indiqué chez les enfants de 30 mois à 15 ans au cours des affections bronchiques aiguës bénignes.  En savoir +

Référence : 3400930194072
3.75
En stock
Safe payment Paiement 100% sécurisé

 

Indications thérapeutiques

Médicament traditionnel à base de plantes utilisé au cours des affections bronchiques aiguës bénignes.
Son usage est réservé aux indications spécifiées sur la base exclusive de l'ancienneté de l'usage.
Coquelusédal Enfants, suppositoire est indiqué chez les enfants et les adolescents de 30 mois à 15 ans.

Contre-indications

Hypersensibilité aux substances actives, à d'autres plantes de la famille des astéracées ou à l'un des excipients mentionnés à la rubrique Composition.
En raison de la voie d'administration, antécédents récents de lésions ano-rectales.

Précautions d’emploi et mises en garde spéciales

Si les symptômes persistent ou s'aggravent durant l'utilisation de ce médicament ou en cas d'apparition d'une dyspnée, d'expectorations purulentes ou de fièvre, un médecin doit être consulté.

En cas de maladie chronique des bronches et des poumons, un médecin doit être consulté avant d'utiliser Coquelusédal Enfants, suppositoire.

Ce médicament contient 15 mg de propylèneglycol par dose.


EN CAS DE DOUTE NE PAS HESITER A DEMANDER L'AVIS DE VOTRE MEDECIN OU DE VOTRE PHARMACIEN.

Interactions avec d’autres médicaments

Aucune étude d'interaction n'a été réalisée.

Utilisation pendant la grossesse et l'allaitement

Grossesse :

La sécurité de l'utilisation chez les femmes enceintes n'a pas été démontrée. En l'absence de données suffisantes, ce médicament est déconseillé pendant la grossesse.


Allaitement :

La sécurité de l'utilisation chez les femmes allaitantes n'a pas été démontrée. En l'absence de données suffisantes, ce médicament est déconseillé pendant l'allaitement.

Fertilité :
Aucune donnée relative à la fertilité n'est disponible.

Posologie, Mode et/ou voie(s) d'administration, Fréquence d'administration et Durée du traitement

Population pédiatrique

Enfants et adolescents de 30 mois à 15 ans : 1 à 2 suppositoire(s) par jour.
Enfants de moins de 30 mois : ce médicament n'est pas indiqué chez les enfants de moins de 30 mois.
Mode d'administration

Voie rectale.

Durée de traitement

5 jours.

Si les symptômes persistent au-delà de 5 jours de traitement, un médecin ou un pharmacien doit être consulté.

Symptômes et instructions en cas de surdosage

Aucun cas de surdosage n'a été rapporté.

Description des effets indésirables éventuels

Des effets locaux (irritation de l'anus ou du rectum), liés à la voie d'administration, peuvent être observés. Ils sont d'autant plus fréquents et intenses que la durée d'utilisation est prolongée, le rythme d'administration et la posologie élevés.

Déclaration des effets indésirables suspectés :
La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance. Site internet : www.signalement-sante.gouv.fr.

Conditions de conservation

3 ans.
A conserver à une température ne dépassant pas 30 °C.

Substances actives

par suppositoire
Grindélia (Grindelia robusta Nutt.) (extrait mou de sommité fleurie de) 20 mg
(rapport drogue/extrait : 4 : 1)
Gelsémium (Gelsemium sempervirens (L) Ait.) (extrait mou de partie souterraine de) 10 mg
(rapport drogue/extrait : 10 : 1)
Excipients : propylèneglycol, glycérides hémisynthétiques solides.
Solvant d'extraction : éthanol 70 % v/v (grindélia) ; éthanol 60 % v/v (gelsémium).

Excipient à effet notoire : propylèneglycol.

 

L'avis de notre Pharmacien sur le Coquelusédal Enfants

Les médicaments pour les bébés sont rares pour prendre en charge la toux. Le Coquelusédal en fait partie. Il permet de soulager la toux des nourrissons jusqu'à 30 mois (ensuite la présentation "enfants" est conseillée). La posologie est d'un à 2 suppositoires par jour. Il est important d'accompagner l'administration de ces suppositoires de lavages de nez régulièrement. La toux étant provoquée par des sécrétions qui coulent dans la gorge et qui engendrent cette toux réflexe. 

Consultez un médecin si votre bébé présente une toux depuis plusieurs jours, s'il présente une fièvre depuis 48 heures, si sa respiration est difficile (vous entendez des sifflements, râle ou crépitements), si sa toux devient grasse et s'il présente un comportement inhabituel. 

Je conseille d'appliquer une petite noisette de crème au niveau de la marge anale afin que l'administration du suppositoire se fasse le plus facilement possible. Présentez le suppositoire "bout effilé" en premier et faites-le pénétrer doucement. Le moment du change est le plus commode. 

Surveillez bien l'état de votre bébé et n'hésitez pas à lui faire des lavages de nez réguliers. Retrouvez notre conseil dédié ici

 
 

 

Comment prendre en charge le rhume du nourrisson ?

Votre bébé tousse et cela sent le début d'un petit rhume, que faire ? Le premier réflexe est de prendre sa température. S'il présente de la fièvre et administrez à votre petit une dose de paracétamol en fonction de son poids toutes les 4 à 6 heures. Surveillez sa température régulièrement (au moment des changes). Si la fièvre persiste après 48 heures sous paracétamol, consultez un médecin. 

Qu'il ait de la fièvre ou non, pratiquez des lavages de nez réguliers. Cela va permettre de limiter l'écoulement des sécrétions dans l'arrière gorge et ainsi de limiter cette toux sèche qui est une toux réflexe. 

Pensez à bien surélever la tête de son lit afin de redresser sa tête et lui permettre de mieux respirer. Pour cela je vous conseille de placer une serviette de toilette ou un petit coussin (par exemple) sous le matelas. 

Veillez à ne pas trop couvrir votre bébé s'il a de la fièvre et à maintenir la température de sa chambre entre 19 et 20°C. Placez également un bol d'eau près de la source de chauffage de sa chambre (près du radiateur) afin d'humidifier l'atmosphère de se chambre. L'air sec a tendance à irriter les voies respiratoires et engendrer une toux. 

Donnez à boire régulièrement à votre enfant pour que sa gorge soit "humidifiée" régulièrement. 

 

 

Les complications du rhume de bébé 

Certains bébés vont passer l'hiver avec le nez qui coule, d'autres ne seront pas malade de la saison... Si votre enfant passe de rhumes en otites et ainsi de suite tous les mois, une consultation avec un ORL sera à envisager pour éventuellement enlever les végétations. Au contact des agents pathogènes, ces petites formations localisées en arrière des fosses nasales deviennent des "attrapes microbes" et deviennent alors les points de départ des infections. De même, s'il présente des otites à répétition, l'ORL pourra intervenir. 

Si votre bébé ou jeune enfant, dans un contexte de rhume, vomit, je vous conseille de consulter votre médecin. En dehors d'un contexte de gastro, les vomissements peuvent être le signe d'une otite. 

 

Quelques conseils en plus...

La respiration par le nez est fondamentale pour le bébé avant 1 an. Si son nez se bouche ou coule en abondance, la qualité de son sommeil peut être fortement perturbé tout comme son alimentation. Vous ne pouvez pas le protéger de tout mais vous pouvez adopter quelques petits gestes afin de limiter les risques qu'il attrape un  rhume. Par exemple, maintenez la température de sa chambre comprise entre 19 et 20°C. Faites-lui régulièrement un lavage de nez au sérum physiologique. Veillez aussi à bien aérer sa chambre (quand il n'est pas dedans) pendant au moins 5 minutes. 

Munissez-vous d'un humidificateur ou placez un bol d'eau près du radiateur de sa chambre afin d'humidifier l'air de la pièce et éviter qu'il soit trop sec. 

Veillez à ce que ses mains soient propres s'il suce son pouce, à son sommeil et à son alimentation (un enfant fatigué attrape plus facilement des affections). 

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus