Total
Livraison en 24/48h, offerte dès 49€ !
Les informations aux précautions d'emploi (interactions médicamenteuses, contre-indications, mises en garde spéciales, effets indésirables...) ainsi que la posologie sont détaillées par la notice du médicament.

Biafine

Médicament - Allopathie

Emulsion Biafine

Brûlures du premier et du second degré et toute autre plaie cutanée non infectée. Erythèmes secondaires à des traitements radiothérapiques. En savoir +

à partir de 4.10
En stock
Safe payment Paiement 100% sécurisé

Qu’est-ce qu’une brûlure ?

Une brûlure de la peau correspond à la dégradation de l’épiderme ou du derme par un agent physique (flammes, liquides chauds comme le lait, l’eau de cuisson, l’électricité ou les UV émis par le soleil) ou chimique.

Il existe 3 stades de brûlures : premier , second et troisième degrés :

La brûlure du 1er degré correspond à un érythème de la peau, des rougeurs et est légèrement douloureuse. Cette irritation cutanée ne provoque pas de lésions bulleuses et la peau cicatrise rapidement en 3 à 5 jours.

La brûlure du second degré est plus douloureuse que la brûlure du premier degré. Elle provoque une cloque, la peau devient rouge et sensible. La peau cicatrise en général en 2 à 3 semaines et laisse une cicatrice sur la peau. Le risque que la lésion cutanée soit infectée est plus fréquente.

La brûlure du troisième degré est une lésion insensible qui se caractérise par une absence de douleur, une atteinte du derme profond. La lésion est blanche, jaunâtre ou noirâtre La cicatrisation spontanée est impossible, le risque d’infection est plus grand.

On distingue les facteurs de gravité d’une irritation de la peau avec le stade de la brûlure, la surface d’atteinte, sa localisation (visage, mains, tronc, jambes…), la cause de la brûlure, le terrain (enfants, personnes âgées, diabétique.). La prise en charge de la brûlure, le traitement de la plaie et les soins réalisés par le médecin ne seront pas les mêmes en fonction de la personne blessée.

Les brûlures constituent un accident de la vie domestique courant. En France, chaque année 500 000 brûlures ont lieu. Les brûlures peuvent prendre de nombreuses formes et sont de gravité variable. 20% des brûlés sont des enfants de moins de 5 ans. Dans plus de 70% des cas, ces accidents de brûlures ont lieu dans la cuisine avec des liquides chauds. Les causes de brûlures sont multiples, un contact (même très bref) avec une source de chaleur suffit à provoquer une brûlure de la peau, casserole, four, liquides chauds, plats de cuisine… Citons également l’exposition aux rayonnements (du soleil ou à la suite d’une radiothérapie) ou encore un contact avec un agent chimique.

Le plus important est de faire la différence entre une brûlure grave, qui nécessite un avis et une consultation chez le médecin, ou une plaie avec atteinte plus superficielle de la peau que vous pourrez gérer à la maison avec des premiers soins. Consultez votre médecin si la plaie concerne le visage, couvre une surface supérieure à la paume de la main, ou si elle atteint un enfant de moins de 5 ans.

Comment soigner une brûlure avec de la Biafine ?

La Biafine est un médicament formulé avec de la trolamine sous forme d’émulsion qui peut être prescrit par votre médecin ou conseiller pour le pharmacien. L’émulsion cutanée Biafine à base de trolamine est un médicament utilisé dans le traitement des érythèmes secondaire à des traitements radiothérapiques, en cas de plaie du 1 er et du deuxième degré ou pour une plaie cutanée non infectée. Cette émulsion à base de trolamine permet une application simple et rapide pour soulager une plaie. Le médicament Biafine peut s’appliquer sur l’ensemble du corps et sur le visage. Cette émulsion Biafine à base de trolamine s’utilise en suivant les instructions sur la notice et les indications de votre médecin ou de votre pharmacien. Le médicament Biafine émulsion cutanée s’applique directement sur la peau dans les érythèmes secondaires à des traitements radiothérapiques 2 à 3 fois par jour. En cas de brûlures du 1er degré, comme lors d’un coup de soleil, le médicament Biafine émulsion cutanée s’applique en couche épaisse puis en faisant pénétrer par un léger massage 2 à 4 fois par jour.

En cas de brûlures du second degré, après avoir consulté votre médecin, l’application de l’émulsion Biafine à base de trolamine se fera après nettoyage de la plaie en couche épaisse. Dans le traitement des brûlures, Biafine émulsion cutanée est un médicament ayant des effets indésirables qui ne sont pas systématiques chez tout le monde comme tous les médicaments, vous pouvez retrouver les informations sur les effets indésirables directement dans la notice de cette émulsion cutanée des laboratoires Johnson.

Les gestes à adopter pour soigner une brûlure légère (1er ou 2ème stade)

Premier ou second degré, il faut impérativement mettre la lésion sous l’eau froide pendant 15 à 20 minutes afin d’éviter la propagation de l'irritation cutanée dans les tissus profonds de la peau. Les effets de l’eau froide sont antalgiques et anti-inflammatoires. On éloigne la personne de l’objet ayant provoqué l'irritation cutanée et on sécurise la zone.

Pour les brûlures du 1er degré, l’application d’un produit sous forme de crème ou d’une émulsion cutanée comme le médicament biafine, Lamiderm, Osmosoft ou trolamine sera nécessaire. L’application sera à renouveler 2 fois par jour.

Pour les brûlures du 2nd degré avec présence de cloques (qu’il ne faut surtout pas percer). Désinfecter la lésion avec un antiseptique type Diaseptyl ou Dakin puis appliquer un pansement adapté en fonction de la taille de la plaie et de sa localisation sur le corps. Pour le soin de la brûlure, le pharmacien ou le médecin peut vous proposer des pansements type hydrocolloïde qui permet le bain et la douche ou des pansements lipido-colloïde (gras) dont le retrait se fera sans douleur pour la peau. Le médicament biafine émulsion cutanée n’est pas le seul produit disponible pour le traitement des brûlures. Le médecin et le pharmacien disposent de nombreux traitements dans la prise en charge de la lésion cutanée.

Brûlures et cicatrices :

Une brûlure peut provoquer l’apparition d’une cicatrice plus ou moins épaisse (chéloïde ou hypertrophique). Pour prévenir et éviter la formation d’une cicatrice sur le corps ou sur le visage après une brûlure, il est nécessaire de faire des soins quotidiens en faisant des massages doux et prolongés un produit adapté. On utilise un produit avec un indice de protection solaire SPF50+ en cas d’exposition au soleil. On traite avec une huile hydratante, un baume hydratant ou un gel à base de silicone pour favoriser la cicatrisation et réparer la peau fragilisée. Aderma Epithéliale AH ou SVR Cicavit DM+ pourront être conseillés par votre pharmacien.

Que faire en cas de coup de soleil ?

On aime tous le soleil, quelques minutes d’exposition au soleil permet de synthétiser de la vitamine D, grâce aux rayons UV mais l’exposition sans protection dès le premier rayon de soleil peut provoquer des rougeurs et amener à une plaie type « coup de soleil ». Le pharmacien pourra vous conseiller le produit adéquat sous forme de baume, de lait, d’émulsion, de brume et donner des informations pour éviter les coups de soleil, protéger et prendre soin de votre peau avant, pendant et après l’exposition. Si la brûlure a été engendrée par une exposition trop longue au soleil, pulvérisez de l’eau thermale préalablement placée au réfrigérateur pour un effet frais. Évitez les frictions et frottements et portez des vêtements amples et couvrants. Appliquez une protection solaire d’indice élevée sur les zones découvertes. Ne vous exposez pas aux heures les plus chaudes de la journée. L’émulsion cutanée Biafine n’est ni une protection solaire ni un après solaire. Son application doit se réduire aux circonstances de brûlures à raison de 2 à 4 applications par jour pendant 3 à 5 jours.

Après l’exposition au soleil, votre peau aura soif d’hydratation, l’application d’un lait, d’un baume ou d’une crème hydratante comme sensibiane ou cicabiafine sera parfaite pour chouchouter votre peau.

Prendre soin de sa peau après une radiothérapie

Le médicament Biafine sous forme d’émulsion cutanée à base de trolamine est très souvent proposé pour soulager les érythèmes (rougeurs de la peau) après des séances de radiothérapie. Dans ce cas, votre médecin vous conseillera 2 à 3 applications par jour, en couche épaisse et en débordant sur la zone saine. Le médicament Biafine Emulsion cutanée ou tout autre crème ne doit pas être appliquée avant votre séance de rayons.

En fonction de la zone traitée (visage, pieds, mains, jambes, poitrine) : évitez le rasage, l’application de crème hydratante contenant une forte quantité de parfums, ne vous exposez pas au soleil, portez des vêtements doux en coton, ne frottez pas votre peau avec votre serviette de toilette mais tapotez délicatement la peau. Pour la toilette, utilisez une huile de douche ou un syndet doux pour la peau toujours avec une eau plus tiède que chaude. Enfin, quel que soit le type de brûlure, hydratez-vous bien !

N’oubliez pas, le pharmacien peut vous donner des conseils, des informations et vous conseiller de nombreux produits pour prendre soin de la santé de votre peau.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus