Premiers soins

Les premiers soins sont souvent les premiers gestes qu’il faut avoir face aux différents accidents ou blessures qui peuvent arriver dans le cadre du domicile et dans la vie de tous les jours. On peut rassembler toutes ces atteintes sous ce qui est communément nommé les « bobos ». En effet, il s’agit d’apporter les bons gestes et les bons produits à tous les petits accidents bénins qui peuvent arriver afin que ces derniers ne s’aggravent pas.

Parmi tous les « bobos » on peut en citer quelques-uns très courants.

Se cogner, tomber, recevoir un coup accidentellement… Ces évènement provoquent l’apparition d’ecchymoses, autrement nommées bleus, coups ou bosses. Il s’agit en fait d’une accumulation de sang sous la peau qui peut être visible si elle est peu profonde (le bleu), et si elle est profonde gonfler et soulever un peu les tissus (bosse). Les coups regroupent aussi les atteintes mineures au niveau des muscles et des articulations. Ces dernières peuvent gonfler et être douloureuses si elles ont été mal sollicitées. Dans ces cas, nettoyer la zone est important si elle a l’air de présenter des éraflures, l’alcool modifié et l’eau oxygénée sont efficaces pour nettoyer les petites plaies. Ensuite, pour aider à résorber les différentes manifestations, plusieurs produits peuvent être appliqués comme des produits à base d’arnica pour l’ecchymose, contusions et douleurs musculaires.

Les brûlures sont aussi un accident domestique très fréquent. Il s’agit d’une accumulation rapide et importante de chaleur suite à un contact avec une substance très chaude et qui conduit bien la chaleur (métal, eau). Les chaires par contre relâchent très mal la chaleur, une brûlure est très douloureuse longtemps continuant à « brûler » les tissus. Le premier geste est de passer la zone brûlée sous l’eau pour évacuer la chaleur le plus possible. Des crèmes spécifiques comme la Biafine peuvent ensuite être appliquées pour aider à la réparation des tissus brulés.

Les piqûres d’insectes, principalement de moustiques, sont aussi des accidents qui peuvent arriver assez fréquemment. Il y a généralement un bouton ou gonflement qui se forme au site de la piqûre, site qui démange et/ou est douloureux. Il s’agit généralement d’une réaction de type allergique à ce qu’injecte l’insecte et provoque une inflammation qui peut être importante. Le premier geste est donc d’essayer de limiter les symptômes à l’aide de produits à appliquer au niveau de la piqûre, qui sont généralement des antihistaminiques ou des corticoïdes.

Dans beaucoup des cas ci-dessus, et aussi en cas de plaies ou des coupures, il est très important de d’abord bien nettoyer et désinfecter la zone. Le nettoyage se fait avec de l’eau et du savon, et doit être suivi d’un rinçage minutieux. Il convient ensuite d’appliquer un antiseptique pour désinfecter la plaie. Il existe de nombreux types d’antiseptique en fonction des types de l’atteinte et de la sensibilité des peaux. Il est important de choisir un antiseptique et de s’y tenir. En effet, il peut être dangereux d’utiliser plusieurs antiseptiques comme ces derniers peuvent réagir entre eux, s’annuler ou créer des produits néfastes. C’est pour cela qu’il faut bien se rincer, les antiseptiques peuvent réagir avec les restes de savon.
Total
Affinez votre recherche
Indications
Est un générique ?
Premiers soins Les premiers soins sont souvent les premiers gestes qu’il faut avoir face aux différents accidents ou blessures qui peuvent arriver dans le cadre du domicile et dans la vie de tous les jours. On peut rassembler toutes ces atteintes sous ce qui est communément nommé les « bobos ». En effet, il s’agit d’apporter les bons gestes et les bons produits à tous les petits accidents bénins qui peuvent arriver afin que ces derniers ne s’aggravent pas. *** Parmi tous les « bobos » on peut en citer quelques-uns très courants. Se cogner, tomber, recevoir un coup accidentellement… Ces évènement provoquent l’apparition d’ecchymoses, autrement nommées bleus, coups ou bosses. Il s’agit en fait d’une accumulation de sang sous la peau qui peut être visible si elle est peu profonde (le bleu), et si elle est profonde gonfler et soulever un peu les tissus (bosse). Les coups regroupent aussi les atteintes mineures au niveau des muscles et des articulations. Ces dernières peuvent gonfler et être douloureuses si elles ont été mal sollicitées. Dans ces cas, nettoyer la zone est important si elle a l’air de présenter des éraflures, l’alcool modifié et l’eau oxygénée sont efficaces pour nettoyer les petites plaies. Ensuite, pour aider à résorber les différentes manifestations, plusieurs produits peuvent être appliqués comme des produits à base d’arnica pour l’ecchymose, contusions et douleurs musculaires. Les brûlures sont aussi un accident domestique très fréquent. Il s’agit d’une accumulation rapide et importante de chaleur suite à un contact avec une substance très chaude et qui conduit bien la chaleur (métal, eau). Les chaires par contre relâchent très mal la chaleur, une brûlure est très douloureuse longtemps continuant à « brûler » les tissus. Le premier geste est de passer la zone brûlée sous l’eau pour évacuer la chaleur le plus possible. Des crèmes spécifiques comme la Biafine peuvent ensuite être appliquées pour aider à la réparation des tissus brulés. Les piqûres d’insectes, principalement de moustiques, sont aussi des accidents qui peuvent arriver assez fréquemment. Il y a généralement un bouton ou gonflement qui se forme au site de la piqûre, site qui démange et/ou est douloureux. Il s’agit généralement d’une réaction de type allergique à ce qu’injecte l’insecte et provoque une inflammation qui peut être importante. Le premier geste est donc d’essayer de limiter les symptômes à l’aide de produits à appliquer au niveau de la piqûre, qui sont généralement des antihistaminiques ou des corticoïdes. Dans beaucoup des cas ci-dessus, et aussi en cas de plaies ou des coupures, il est très important de d’abord bien nettoyer et désinfecter la zone. Le nettoyage se fait avec de l’eau et du savon, et doit être suivi d’un rinçage minutieux. Il convient ensuite d’appliquer un antiseptique pour désinfecter la plaie. Il existe de nombreux types d’antiseptique en fonction des types de l’atteinte et de la sensibilité des peaux. Il est important de choisir un antiseptique et de s’y tenir. En effet, il peut être dangereux d’utiliser plusieurs antiseptiques comme ces derniers peuvent réagir entre eux, s’annuler ou créer des produits néfastes. C’est pour cela qu’il faut bien se rincer, les antiseptiques peuvent réagir avec les restes de savon.

De A à Z