Total
10% sur votre première commande avec le code BIENVENUE24FEV (hors médicaments) !
Les informations aux précautions d'emploi (interactions médicamenteuses, contre-indications, mises en garde spéciales, effets indésirables...) ainsi que la posologie sont détaillées par la notice du médicament.

Granions de Cuivre 0,3 mg/2 ml x 30

Médicament - Oligothérapie
Ampoules 30 x 2 ml Granions

Etats infectieux et viraux, états grippaux, affections rhumatismales inflammatoires, arthrose. En savoir +

Référence : 3400937546041
10.48
En stock
Safe payment Paiement 100% sécurisé

Les granions de cuivre est un médicament appartenant à la famille des oligo-éléments et utilisé comme modificateur de terrain, notamment dans les états viraux, infectieux et grippaux ainsi que dans le cadre des pathologies articulaires telles que l'arthrite et l’arthrose.

Qu’est-ce que les granions de cuivre ?

Les ampoules de granions de cuivre sont essentiellement utilisées en oligothérapie en tant que modificateurs de terrain.

Rôle des granions de cuivre

Le cuivre est un oligoélément essentiel, au même titre que le sélénium, le chrome, le fer, le fluor, l’iode, le cobalt, le manganèse ou encore le zinc. Malgré leur faible quantité dans l’organisme, ceux-ci sont indispensables pour une bonne santé, car ils participent à de nombreuses fonctions vitales.

On retrouve deux types d’indications pour la prise de granions de cuivre :

- Les pathologies articulaires ;

 

- Les pathologies infectieuses.

Les ampoules de granions de cuivre sont ainsi recommandées en cas d’états grippaux, infectieux et viraux, de rhumatismes inflammatoires ou d’arthrose.

Bienfaits du cuivre

Le cuivre est un oligoélément essentiel qui intervient dans de nombreuses réactions biochimiques au sein des cellules. Il contribue par exemple :

- Au métabolisme énergétique ;

 

- Au transport du fer ;

 

- Au bon fonctionnement du système immunitaire ;

 

- Au maintien du tissu conjonctif ;

 

- Au fonctionnement du système nerveux.

C’est pourquoi les granions de cuivre ne sont pas seulement utilisés dans le traitement des carences en cuivre, assez rares dans les pays industrialisés, mais aussi pour stimuler les défenses immunitaires, en présence de pathologies articulaires ou de carences en fer.

Comment prendre des granions de cuivre ?

Les granions de cuivre se présentent sous la forme d’ampoules de solution buvable à deux pointes autocassables en verre brun de 2 ml.

Durée du traitement

Les granions de cuivre peuvent être pris pendant plusieurs mois pour prévenir les infections de la sphère ORL ou dans le cas de pathologies articulaires. Toutefois, n’hésitez pas à solliciter votre médecin ou votre pharmacien afin de connaître la durée de traitement la plus adaptée à votre situation. Ils pourront aussi vous conseiller d’associer les granions de cuivre à d’autres oligoéléments, par exemple le manganèse pour les états infectieux.

Prise des granions de cuivre

Il est recommandé de prendre les granions de cuivre en dehors des repas : vous pouvez par exemple les prendre le matin à jeun, au moins quinze ou vingt minutes avant votre petit-déjeuner.

Commencez par agiter légèrement votre ampoule, puis tapotez avec votre index ses deux extrémités. À l’aide d’un morceau d’essuie-tout, faites pression avec votre pouce sur l’une des extrémités afin de la casser. Retournez ensuite votre ampoule de granions de cuivre, placez-la au-dessus d’un verre et brisez la seconde extrémité de la même manière. Enfin, diluez le contenu de votre ampoule en ajoutant de l’eau dans votre verre. La posologie est de deux à trois ampoules par jour. En cas d’arthrose, elle est de 1 ampoule trois fois par jour.

À partir de quel âge peut-on prendre des granions de cuivre ?

Le traitement à base de granions de cuivre étant réservé à l’adulte, les ampoules ne doivent pas être données à des enfants. Pour ces derniers, il est indispensable de se tourner vers des gammes et des produits spécifiquement conçus pour répondre à leurs besoins. À haute dose, le cuivre devient toxique et peut engendrer de la diarrhée, des vomissements, des hémorragies et des problèmes de foie, alors veillez à tenir vos granions de cuivre hors de la portée des plus jeunes.

Par mesure de précaution et en l’absence de données expérimentales et cliniques, les granions de cuivre ne doivent pas être pris pendant la grossesse et l’allaitement. Enfin, notez qu’ils sont contre-indiqués pour les personnes atteintes de la maladie de Wilson, comme n’importe quel autre complément alimentaire à base de cuivre. En effet, cette maladie génétique induit une accumulation de cuivre à l’intérieur des cellules qui peut provoquer des symptômes hépatiques, des signes neurologiques, des troubles psychiatriques, des manifestations hématologiques, rénales ou ostéo-articulaires.

Quels sont les effets indésirables des granions de cuivre ?

Comme tous les médicaments et les compléments alimentaires, les ampoules buvables de granions de cuivre peuvent donner lieu à des effets indésirables chez certaines personnes. Cette solution contient notamment de l’hydrosulfite de sodium et le sulfite de sodium. Ces deux excipients à effet notoire peuvent induire une réaction allergique sévère, une gêne respiratoire ou un bronchospasme. Au-delà d’une certaine dose, le glycérol peut également provoquer des troubles digestifs.

Dans tous les cas, veillez à ne pas prendre de granions de cuivre si vous avez des antécédents d’allergie ou d’hypersensibilité à l’un des constituants ; à savoir le cuivre, l’amylose, le glycérol, le phosphate disodique dihydraté, le dihydrogénophosphate de potassium anhydre, l’hydrosulfite de sodium, le sulfite de sodium et l’eau purifiée.

En cas de doute, si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, demandez toujours conseil à votre pharmacien ou votre médecin. Enfin, contactez-les également si vous ressentez des effets indésirables après la prise de granions de cuivre, que ceux-ci soient mentionnés sur la notice ou non.

Quelles sont les propriétés du cuivre ?

Une carence en cuivre peut induire une plus grande sensibilité aux infections, mais aussi de plus lourdes conséquences, comme une anémie ou une fragilité osseuse. Elle est peu fréquente dans les pays développés, car, tout comme les vitamines et les sels minéraux, les oligoéléments sont censés être apportés en quantité suffisante par une alimentation variée et équilibrée.

En revanche, les oligoéléments utilisés seuls ou en associations permettent d’équilibrer un terrain, de réduire certains troubles spécifiques de telle ou telle fonction du corps. Comme nous l’avons vu précédemment, les granions de cuivre sont ainsi recommandés en présence de symptômes liés à des états infectieux ou d’affections rhumatismales.

Le cuivre peut également être employé avec d’autres oligoéléments, comme le manganèse, le fer, l’argent ou le zinc. En fonction des associations, il peut intervenir dans la prise en charge :

- Des états allergiques de la sphère oto-rhino laryngologique ;

 

- Des anémies ferriprives ;

 

- Des carences en fer ;

 

- Des syndromes prémenstruels ;

 

- Des troubles fonctionnels de la ménopause.

Associé au zinc, le cuivre peut aussi être utilisé par voie locale en présence de dermites irritatives.

Dès lors, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou votre pharmacien pour connaître le remède le plus adapté à votre situation. De plus, n’oubliez pas que la prise de granions de cuivre ne dispense pas d’un traitement spécifique éventuel.