Total
VoltarenActigo 2% Intense Gel 30 g
Les informations aux précautions d'emploi (interactions médicamenteuses, contre-indications, mises en garde spéciales, effets indésirables...) ainsi que la posologie sont détaillées par la notice du médicament.

VoltarenActigo 2% Intense Gel 30 g

Médicament - Allopathie

Gel 30 g Voltaren

Médicament indiqué en cas de traumatisme bénin, entorse, contusion… En savoir +

Référence : 3400927407581
5.10
En stock
Safe payment Paiement 100% sécurisé

L'avis de notre Pharmacien sur le VoltarenActigo 2%

Le Voltaren est un gel anti-inflammatoire qui s’applique sur la peau pour soulager localement les douleurs. On peut notamment l’utiliser suite à une contusion (c’est-à-dire un coup ou un choc sans plaie), une foulure ou une entorse à raison de 2 fois par jour. Attention : ne pas s’exposer au soleil ensuite et respecter les contre-indications en cas d’allergie, chez la femme enceinte ou chez l’enfant avant 15 ans (cf notice). Avant cet âge, en cas de traumatisme avec recherche d’un effet anti-inflammatoire et antalgique, on peut utiliser des gels à base d’huiles essentielles tel Puressentiel Gel De Massage Articulations et Muscles 60 ml.

 

 

 

Qu'est-ce qu'une entorse ?

Au niveau des articulations, les os sont reliés entre eux par des bandes de tissus fibreux regroupés en faisceaux. Ceux-ci sont très résistants mais peu extensibles, ils maintiennent l’articulation en place. Lorsqu’ils sont brutalement distendus voire se déchirent, on parle d’entorse. Celle-ci survient donc suite à une mise en tension exagérée, un mouvement au-delà des capacités de l’articulation (en extension, flexion ou torsion) ou un coup direct dessus.

On peut rencontrer les entorses sur toutes les articulations :

-        Entorses de la cheville chez les sportifs (foot, basket) ou suite à une « simple » glissade dans la rue

-        Entorses du genou, chez le skieur, ou favorisée par un surpoids

-        Entorses du coude, du poignet, du pouce etc..

 

Lorsque les faisceaux du ligament sont simplement étirés, on dit que l’entorse est bénigne, on parle également de foulure.

Au-delà, on peut avoir une rupture partielle voire totale du ligament, avec parfois fracture osseuse ou déboitement de l’articulation (on parle de luxation).

 

Comment traiter une entorse ? 

L’entorse survient le plus souvent de façon brutale : le blessé ressent la douleur immédiatement et a alors du mal à bouger l’articulation qui va avoir tendance à gonfler (cheville enflée par ex). Un bleu peut apparaître.

 

Dans un premier temps, on applique le protocole GREC :

GLACE- REPOS-ELEVATION DU MEMBRE-COMPRESSION de la lésion.

Pour glacer, on peut utiliser des glaçons mis dans un tissus, une poche de froid type Therapearl, ou une bombe réfrigérante (Urgo Spray Froid).

L’articulation est mise au repos par un arrêt de l’activité, la pose d’une attelle ou d’une bande élastique : ex :   pour une foulure au niveau des doigts, on fixera le doigt blessé avec son voisin à l’aide d’une bande élastique type Strappal ou on posera une attelle dite Grenouille (Donjoy) ; pour une entorse de la cheville on immobilisera avec une chevillière ligamentaire Orliman.

En surélevant le membre blessé, on va permettre également de réduire le gonflement (par exemple pour une cheville, on s’assied et on pose la jambe sur un tabouret).

 

Il est important que le diagnostic soit ensuite posé par le médecin afin d’éliminer tout traumatisme grave et de soigner correctement l’entorse, sinon celle-ci aura tendance à récidiver.

 

Pour soulager la douleur, on peut prendre des antalgiques par voie orale et appliquer une pommade anti-inflammatoire ou une compresse imprégnée d’anti-inflammatoire, dite « emplâtre ».

(voir aussi notre fiche conseil sur l'entorse, ici)

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus