Total
Découvrez notre sélection de masques pour toute la famille !
Nexium Control 20 mg x 14
Les informations aux précautions d'emploi (interactions médicamenteuses, contre-indications, mises en garde spéciales, effets indésirables...) ainsi que la posologie sont détaillées par la notice du médicament.

Nexium Control 20 mg x 14

Médicament - Allopathie

Comprimés x 14

Traitement à court terme des symptômes du reflux gastro-oesophagien (brûlures d'estomac, régurgitations acides). En savoir +

Référence : 3400927650086
9.99
En stock
Safe payment Paiement 100% sécurisé

Classe Pharmacothérapeutique

Inhibiteur de la pompe à protons

Indications thérapeutiques

Traitement à court terme des symptômes du reflux gastro-oesophagien (brûlures d'estomac, régurgitations acides) chez l'adulte (à partir de 18 ans).

Contre-indications

Ne pas utiliser si vous êtes allergique à l'ésoméprazole ou à l'un des autres composants de ce médicament.
Ne pas utiliser si vous prenez un médicament contenant du nelfinavir (utilisé dans le traitement du VIH).
Vous devez informer expressément votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez du clopidogrel (utilisé pour prévenir la formation de caillots sanguins).
Lire la notice avant utilisation.

Précautions d’emploi et mises en garde spéciales

Adressez-vous à votre médecin avant de prendre Nexium Control si :
- vous avez des antécédents d'ulcère gastrique ou vous avez subi une opération de l'estomac
- vous avez pris un traitement en continu contre le reflux ou les brûlures d'estomac pendant quatre semaines ou plus
- vous avez une jaunisse ou des problèmes hépatiques sévères
- vous avez des problèmes rénaux sévères
- Vous avez plus de 55 ans et avez des symptômes de reflux gastro-oesophagiens apparaissant pour la première fois ou s'étant modifiés récemment ou vous avez besoin de prendre chaque jour un traitement pour l'indigestion ou les brûlures d'estomac délivré sans ordonnances.

Adressez-vous à votre médecin avant de prendre ce médecin si :
- vous devez faire une endoscopie ou un test respiratoire à l'urée
- vous devez faire un test sanguin spécifique (chromogranine A)

Utilisation pendant la grossesse et l'allaitement

Par mesure de précaution, vous devez de préférence éviter l'utilisation de Nexium Control pendant la grossesse. Vous ne devez pas utiliser ce médicament pendant l'allaitement.

Liste des excipients à effet notoire

Saccharose

Posologie, Mode et/ou voie(s) d'administration, Fréquence d'administration et Durée du traitement

Voie orale

Prendre un comprimé une fois par jour. Ne pas dépasser cette dose.

Les comprimés doivent être avalés entiers. Ne pas mâcher ni croquer les comprimés.
Vous pouvez aussi dissoudre le comprimé dans un verre d'eau non gazeuse et le boire dans les 30 minutes qui suivent. Remuez toujours juste avant de boire.

Si vos symptômes s'aggravent ou ne s'améliorent pas après la prise de ce médicament pendant 14 jours consécutifs, contactez votre médecin.

Symptômes et instructions en cas de surdosage

Parlez-en immédiatement à votre médecin ou votre pharmacien.
Vous pourrez ressentir des symptômes tels que diarrhée, maux d'estomac, constipation, nausées ou vomissements et faiblesse.

Instructions en cas d'omission d'une ou de plusieurs doses

Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oubliée de prendre.

Description des effets indésirables éventuels

Comme tous les médicaments, Nexium Control est susceptible d'avoir des effets indésirables, bien que tout le monde n'y soit pas sujet :
Si vous remarquez l'un des effets indésirables graves suivants, arrêtez de prendre Nexium Control et contactez un médecin immédiatement.
- apparition soudaine d'une respiration sifflante, gonflement des lèvres, de la langue, de la gorge, éruptions cutanées, perte de connaissance ou difficultés à avaler (réactions allergiques graves, considérées comme rares).
- rougeurs de la peau avec des bulles ou une desquamation. Les bulles peuvent être importantes et s'accompagner d'un saignement au niveau des lèvres, des yeux, de la bouche, du nez ou des parties génitales. Ceci peut correspondre à un "syndrome de Steven-Johnson" ou à une "destruction toxique" de la peau (syndrome de Lyell), considérés comme très rares.
- jaunisse, urines foncées et fatigue peuvent être des symptômes d'une maladie du foie, considérées comme rares.

Parlez à votre médecin dès que possible si vous ressentez un des signes d'infection suivants :
- Ce médicament peut, dans de très rares cas, affecter les globules blancs entraînant un déficit immunitaire. Si vous avez une infection avec des symptômes tels que de la fièvre avec une altération de l'état général TRES IMPORTANTE, ou de la fièvre avec des symptômes d'infection locale tels que des douleurs dans le cou, la gorge ou la bouche, ou des difficultés à uriner, vous devez consulter votre médecin dès que possible afin d'éliminer la présence d'un déficit en globules blancs par un test sanguin. Il est important que vous donniez des informations sur vos médicaments dans ce cas.

Les autres effets indésirables sont :

FREQUENT (peut affecter jusqu'à 1 personne sur 10) :
- Maux de tête
- Effets sur l'estomac ou l'intestin : diarrhée, maux d'estomac, constipation, flatulence
- Nausées, vomissements

PEU FREQUENT (peut affecter jusqu'à une personne sur 100) :
- Gonflement des pieds et des chevilles
- Troubles du sommeil (insomnie), somnolence
- Etourdissements, fourmillements comme des sensations d'épingles et d'aiguilles
- Vertiges
- Sécheresse de la bouche
- Modification des tests sanguins contrôlant le fonctionnement de votre foie
- Eruptions cutanées, urticaire et démangeaisons

RARE (peut affecter jusqu'à une personne sur 100) :
- Troubles sanguins tels qu'une diminution du nombre de globules blancs ou de plaquettes. Ces effets peuvent provoquer une faiblesse, des ecchymoses ou faciliter la survenue d'infections.
- Diminution du taux de sodium dans le sang. Celle-ci peut provoquer une faiblesse, des vomissements et des crampes.
- Agitation, confusion, dépression
- Troubles du goût
- Troubles de la vue, tels que vision trouble
- Apparition soudaine d'une respiration sifflante ou souffe court (bronchospasme)
- Inflammation de l'intérieur de la bouche
- Une infection appelée "muguet" pouvant affecter l'intestion causée par un champignon.
- Perte de cheveux (alopécie)
- Eruption cutanée lors d'exposition au soleil.
- Douleurs articulaires ou musculaires
- Sensation générale de malaise et manque d'énergie
- Augmentation de la transpiration

TRES RARE (peut affecter jusqu'à une personne sur 10000) :
- Faible quantité de globules rouges, de globules blancs et de plaquettes dans le sang
- Agressivité
- Hallucinations visuelles, sensorielles ou auditives
- Troubles hépatiques sévères entraînant une insuffisance hépatique et une inflammation du cerveau
- Faiblesse musculaire
- Troubles rénaux sévères
- Gonflement des seins chez l'homme

INDETERMINEE (la fréquence ne peut être estimée) :
- Faibles taux de magnésium dans le sang. Cela peut-être à l'origine de faiblesse, vomissement, crampes, tremblement et troubles du rythme cardiaque (arythmies). Si vous avez un faible taux de magnésium, vous pouvez également présenter un faible taux de calcium et/ou de potassium dans le sang.
- Inflammation de l'intestin (entraînant des diarrhées).

Conditions de conservation

A conserver à une température n'excédant pas 30°C.

Substances actives

Esoméprazole magnésium trihydraté (20 mg par comprimé).

Autres composants

Magnésium stéarate, hyprolose, sodium stéarylfumarate, paraffine, glycérol monostéarate, titane dioxyde, polysorbate 80, fer jaune oxyde, copolymère d'acide méthacrylique et d'acrylate d'éthyle, sphères de sucre, hypromellose, fer rouge-brun oxyde, macrogol 6000, crospovidone, talc, triéthyle citrate, cellulose microcristalline.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus