Maux d'estomac

Les maux d’estomac font référence à deux choses principalement : les brûlures d’estomac et les crampes. Ce sont des affections très courantes. Elles sont souvent peu graves, mais peuvent être très gênantes. Crampes et brûlures représentent à elles deux ce qu’on nomme couramment « le mal de ventre ».

L’estomac est l’emplacement où commence la digestion. Il utilise pour cela un acide très fort qui s’attaque aux aliments. L’estomac se protège lui-même de l’acidité en recouvrant ses parois par un mucus. Ce dernier empêche l’acidité d’attaquer la paroi de l’intestin.
Cet équilibre peut être rompu si la quantité d’acide devient trop importante. L’acidité de l’estomac peut alors attaquer la paroi. Cela peut provoquer de très vives douleurs qui peuvent être très handicapantes. L’autre symptôme d’une trop forte acidité est le reflux gastro œsophagien (RGO). Le contenu de l’intestin remonte alors dans l’œsophage et attaque le tube digestif.

Les causes les plus fréquentes de brûlures d’estomac sont les suivantes :
- aliments gras : plus long à digérer, ils font donc sécréter plus d’acide
- agrumes et autres produits acides : acide + acide = trop d’acide !
- café et alcool : ils facilitent la sortie de l’estomac et augmentent donc l’acidité
- épices : elles sont irritantes et sur peau lésée, elles augmentent la sensation douloureuse
- boissons gazeuses : elles augmentent la pression dans l’estomac et favorise le reflux

Il y a aussi des causes non alimentaires :
- le tabac : augmente l’acidité
- se coucher juste après manger facilite la remontée du contenu de l’estomac
- activités sportives trop intenses facilitent la remontée du contenu de l’estomac
- grossesse ou obésité : pression sur l’estomac qui facilite le reflux
- stress : augmentation de l’acidité
- infection par la bactérie Helicobacter pylori détériore la paroi protectrice
- certains médicaments (AINS) diminuent la protection de la muqueuse

Les crampes, quant à elles, peuvent avoir des origines diverses compte tenu du nombre d’organes dans la région abdominale. Celles d’origines digestives proviennent soit de l’estomac soient des intestins. La crampe est la contraction anormale des muscles. Elles surviennent généralement quand il y a des difficultés de digestion (repas trop lourd/copieux), ou une infection digestion (gastro-entérite). Elles peuvent aussi survenir en cas de brûlures d’estomac.

Les brûlures d’estomac se traitent de deux manières : en contrant l’acidité, ou en bloquant la sécrétion d’acide. De ce fait, les antiacides combattent l’acidité en la neutralisant. Ils sont souvent aussi anti-reflux comme ils tapissent la paroi de l’œsophage pour le protéger en cas de remontés. On retrouve dans cette famille des noms très connus comme Gaviscon, Maalox, ou encore Rennie.
Les médicaments qui bloquent la sécrétion d’acide eux, sont nommés les inhibiteurs de la pompe à proton ou IPP. Ils bloquent ce qui apporte l’acidité dans l’estomac. Parmi les IPP on peut citer le Mopral, l’Inexium, l’Ipraalox, et leurs génériques Oméprazole et Pantoprazole.

Les crampes sont soulagées par un antispasmodique : composé qui fait en sorte que le muscle arrête ses contractions anormales et se relâche. L’antispasmodique de référence est le Spasfon, et son générique le phloroglucinol.
Total
Affinez votre recherche
Mode d'administration :
Indications
Est un générique ?
Maux d'estomac Les maux d’estomac font référence à deux choses principalement : les brûlures d’estomac et les crampes. Ce sont des affections très courantes. Elles sont souvent peu graves, mais peuvent être très gênantes. Crampes et brûlures représentent à elles deux ce qu’on nomme couramment « le mal de ventre ». *** L’estomac est l’emplacement où commence la digestion. Il utilise pour cela un acide très fort qui s’attaque aux aliments. L’estomac se protège lui-même de l’acidité en recouvrant ses parois par un mucus. Ce dernier empêche l’acidité d’attaquer la paroi de l’intestin. Cet équilibre peut être rompu si la quantité d’acide devient trop importante. L’acidité de l’estomac peut alors attaquer la paroi. Cela peut provoquer de très vives douleurs qui peuvent être très handicapantes. L’autre symptôme d’une trop forte acidité est le reflux gastro œsophagien (RGO). Le contenu de l’intestin remonte alors dans l’œsophage et attaque le tube digestif. Les causes les plus fréquentes de brûlures d’estomac sont les suivantes : - aliments gras : plus long à digérer, ils font donc sécréter plus d’acide - agrumes et autres produits acides : acide + acide = trop d’acide ! - café et alcool : ils facilitent la sortie de l’estomac et augmentent donc l’acidité - épices : elles sont irritantes et sur peau lésée, elles augmentent la sensation douloureuse - boissons gazeuses : elles augmentent la pression dans l’estomac et favorise le reflux Il y a aussi des causes non alimentaires : - le tabac : augmente l’acidité - se coucher juste après manger facilite la remontée du contenu de l’estomac - activités sportives trop intenses facilitent la remontée du contenu de l’estomac - grossesse ou obésité : pression sur l’estomac qui facilite le reflux - stress : augmentation de l’acidité - infection par la bactérie Helicobacter pylori détériore la paroi protectrice - certains médicaments (AINS) diminuent la protection de la muqueuse Les crampes, quant à elles, peuvent avoir des origines diverses compte tenu du nombre d’organes dans la région abdominale. Celles d’origines digestives proviennent soit de l’estomac soient des intestins. La crampe est la contraction anormale des muscles. Elles surviennent généralement quand il y a des difficultés de digestion (repas trop lourd/copieux), ou une infection digestion (gastro-entérite). Elles peuvent aussi survenir en cas de brûlures d’estomac. Les brûlures d’estomac se traitent de deux manières : en contrant l’acidité, ou en bloquant la sécrétion d’acide. De ce fait, les antiacides combattent l’acidité en la neutralisant. Ils sont souvent aussi anti-reflux comme ils tapissent la paroi de l’œsophage pour le protéger en cas de remontés. On retrouve dans cette famille des noms très connus comme Gaviscon, Maalox, ou encore Rennie. Les médicaments qui bloquent la sécrétion d’acide eux, sont nommés les inhibiteurs de la pompe à proton ou IPP. Ils bloquent ce qui apporte l’acidité dans l’estomac. Parmi les IPP on peut citer le Mopral, l’Inexium, l’Ipraalox, et leurs génériques Oméprazole et Pantoprazole. Les crampes sont soulagées par un antispasmodique : composé qui fait en sorte que le muscle arrête ses contractions anormales et se relâche. L’antispasmodique de référence est le Spasfon, et son générique le phloroglucinol.

De A à Z