Total
Oligosol Cuivre Or Argent 60 ml
Les informations aux précautions d'emploi (interactions médicamenteuses, contre-indications, mises en garde spéciales, effets indésirables...) ainsi que la posologie sont détaillées par la notice du médicament.

Oligosol Cuivre Or Argent 60 ml

Médicament - Oligothérapie

Solution buvable 60 ml Oligosol

Médicament utilisé comme modificateur du terrain, en particulier au cours de la phase de convalescence de maladies infectieuses, d'états asthéniques (fatigue). En savoir +

Référence : 3400930750797
6.39
En stock
Safe payment Paiement 100% sécurisé

L'avis de notre Pharmacien sur l'Oligosol Cuivre Or Argent

La baisse des températures, l’humidité grandissante, la baisse de luminosité… en automne notre corps est soumis à de nombreux facteurs externes qui le fragilisent. Peuvent en résulter des infections à répétitions, une asthénie, un stress accru, l’apparition de rhumes, angines ou autres maladies infectieuses.

L’Oligosol Cu AU AG est recommandé chez l’adulte afin de stimuler les défenses immunitaires et lutter contre les syndromes de fatigue saisonnière. Comme son nom l’indique il est formulé à base de Cuivre, d’Or et d’Argent. Cette association permet de prévenir ou soulager les infections ORL (nez, gorge, oreilles) ainsi que les états grippaux.

Oligosol Cuivre Or Argent est à prendre tous les matins à jeun, idéalement 1/4 h avant le petit déjeuner. La posologie est de 1/2 à 1 gobelet par jour le matin, correspondant à 1 à 2 doses. Le contenu du gobelet est versé sous la langue (on parle de voie sublinguale) puis gardé en bouche quelques minutes avant d’avaler.

 

 

 

Qu'est-ce que l'oligothérapie ?

Les oligoéléments essentiels sont des minéraux présents en petite quantité (d’où le terme « oligo », petit) dans notre corps : moins de 1g par kg de poids corporel. Ils sont indispensables au bon fonctionnement de notre organisme et interviennent notamment dans des réactions métaboliques en s’alliant à certaines protéines pour former des métalloprotéines actives. On citera notamment le Fer, le Zinc, le Manganèse, le Cobalt, le Cuivre, le Sélénium, l’Iode ou le Nickel. On les trouve naturellement dans l’alimentation. Leur carence (c’est-à-dire une quantité insuffisante dans le corps) peut entrainer des dysfonctionnements de notre métabolisme, qui seront simplement corrigés par apport externe de l’oligoélément manquant. Ainsi une supplémentation en Cuivre va permettre à l’organisme de conserver un système de défense efficace contre les infections.

En oligothérapie, on apporte également d’autres minéraux, utilisés depuis l’Antiquité pour leurs propriétés curatives ou préventives vis-à-vis de maladies. L’Argent est utilisé pour ses propriétés bactéricides, c’est-à-dire sa capacité à lutter contre les infections bactériennes, l’Or pour ses propriétés antiinfectieuses supposées et le Cuivre pour ses propriétés antifongiques et bactériostatiques.

 

Comment stimuler mes défenses avant l'hiver avec les remèdes naturels ? 

Afin d’aider le corps à mieux se défendre, il est aussi possible de prendre des compléments à base de plantes ou de substances naturelles.

En phytothérapie, pour prévenir les infections, on recommande l’Echinacée, le Thym ou l’Eucalyptus ; ils peuvent être pris en gélules ou en infusion : Naturactive Echinacée, Natura Fusion Tisanes en Vrac Défenses Naturelles.

Les plantes peuvent être également associées à des produits de la ruche : Leurquin Ristabil à base d’Eleuthérocoque, miel et gelée royale ; Herbesan Miel + Gelée royale + Acérola + Pollen + Pamplemousse + Propolis.

On trouvera également de la Gelée royale seule, utile pour ses propriétés reconstituantes et revitalisantes : Arko Royal Gelée Royale Bio.

 

Le Cynorrhodon et l’Acérola, qui renferment une bonne quantité de vitamine, le Ginseng, vont également permettre de lutter contre la fatigue (PiLeJe Phytostandard de Ginseng).

Enfin, les probiotiques ont fait leurs preuves dans leur rôle pour prévenir les infections : Synergia Maxi-Flore, Nutergia Ergyphilus Plus ou Pileje Lactibiane Immuno.

Voir également notre conseil : "Comment soigner un petit rhume ?" ici.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus