Total
Profitez de nos offres du moment !
Les informations aux précautions d'emploi (interactions médicamenteuses, contre-indications, mises en garde spéciales, effets indésirables...) ainsi que la posologie sont détaillées par la notice du médicament.

Mycoster 10 mg/g Shampooing 60 ml

Médicament - Allopathie

Shampooing 60 ml Mycoster

Le nom de votre médicament est MYCOSTER 10 mg/g, shampooing (appelé « Mycoster, shampooing » dans cette notice). MYCOSTER, shampooing contient une substance active appelée « ciclopirox », qui est un antifongique (qui tue les champignons et les levures). En savoir +

Référence : 3400936864009
5.90
Rupture de stock !
Safe payment Paiement 100% sécurisé

Qu’est ce que Mycoster, shampoing ?

Le nom de votre médicament est Mycoster 10 mg/g. Mycoster, shampooing contient une substance active appelée « ciclopirox », qui est un antifongique (qui tue les champignons et les levures).

 

Dans quel cas Mycoster, shampooing est il utilisé ? Mycoster, shampooing est utilisé pour traiter un trouble du cuir chevelu appelée « dermatite séborrhéique » : une inflammation du cuir chevelu provoquant des desquamations, des brûlures et des démangeaisons.

 

 

Indications thérapeutiques du Mycoster shampooing

Le Mycoster 10 mg/g, shampooing des laboratoires Pierre Fabre est un shampooing antifongique qui contient une substance active appelée « ciclopirox », qui est un antifongique (qui tue les champignons et les levures). Mycoster 10 mg/g, shampooing laboratoire Pierre Fabre est indiqué dans le traitement de la dermatite séborrhéique du cuir chevelu. Mycoster, shampooing agit en tuant les champignons et les levures présents sur les couches superficielles de la peau. Ces champignons et levures sont l’une des principales causes de la dermatite séborrhéique.

 

 

Substances actives

ciclopirox.......................................................................................................................... 10mg

 

Pour 1g de Mycoster shampooing des laboratoires Pierre Fabre

 

 

Autres composants

Solution* à 27% de dodécyl-di (oxyéthylène) sulfate de sodium, solution** à 33% de dodécyl-poly (oxyéthylène) - 3 - 2 sulfosuccinate disodique, éther laurique de macrogol, chlorure de sodium, eau purifiée.

*Composé de : Dodécyl-di (oxyéthylène) sulfate de sodium ; eau purifiée ; acide benzoïque (E210).

**Composé de : Dodécyl-poly(oxyéthylène) - 3 - 2 sulfosuccinate disodique ; benzoate de sodium (E211); eau purifiée.

 

Ce médicament contient 0,525 mg de benzoate de sodium et 1,08 mg d’acide benzoïque pour 1 g de shampooing soit l’équivalent d’un total de 1,678 mg/mL (correspondant à 0,548 mg/mL de benzoate de sodium et 1,13 mg/mL d’acide benzoïque).

 

Ne pas utiliser Mycoster shampooing en cas d’allergie à l’un de ces produits.

 

N’hésitez pas à demander conseil en pharmacie pour plus d’informations.

  

Posologie, Mode et/ou voie(s) d'administration, Fréquence d'administration et Durée du traitement

Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Mode d’administration :

  • Mycoster, shampooing ne doit être utilisé que sur le cuir chevelu. 
  • Mouillez les cheveux et le cuir chevelu et appliquez Mycoster, shampooing. 
  • Faites mousser le shampooing en massant soigneusement le cuir chevelu. 
  • Laissez le shampooing agir pendant environ 3 minutes. Puis rincez à l’eau.
 

Posologie

Utilisez le bouchon du flacon de Mycoster, shampooing pour mesurer votre dose.

En cas de dermatite séborrhéique, la dose habituelle est d’un bouchon (environ 5 ml) de Mycoster shampooing. Il est possible d’utiliser jusqu’à 2 bouchons (environ 10 ml) si la longueur des cheveux dépasse les épaules. Mycoster, shampooing peut être appliqué une à deux fois par semaine.

 

 

Durée du traitement

Pour commencer, utilisez le shampooing 1 ou 2 fois par semaine, en fonction de la sévérité de vos symptômes. Continuez pendant 4 semaines jusqu’à la disparition des symptômes.

Vous pourrez ensuite continuer à utiliser le shampooing 1 ou 2 fois par semaine jusqu’à 12 semaines. Cela contribuera à éviter la réapparition des symptômes.

Dans tous les cas, pour votre santé, l'utilisation de Mycoster, shampooing de façon continue est limitée à 16 semaines au maximum.

 
 

Contre-indications

N’utilisez jamais Mycoster 10 mg/g, shampooing :si vous êtes allergique à la ciclopirox, ciclopirox olamine ou à l’un des autres composants contenus dans ce médicament. 
En cas de doute, demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien avant d’utiliser Mycoster, shampooing 

 

Précautions d’emploi et mises en garde spéciales

Adressez-vous à votre médecin ou pharmacien avant d’utiliser Mycoster 10 mg/g, shampooing.

Evitez le contact de Mycoster shampooing avec les yeux. En cas de contact accidentel avec les yeux, rincez abondamment à l'eau.

En cas d’ingestion accidentelle de Mycoster, shampooing, consultez immédiatement un médecin ou un pharmacien.

Vous pouvez avoir des changements dans la couleur des cheveux, surtout si vos cheveux sont endommagés par des agents chimiques, comme la coloration des cheveux, ou s'ils sont de couleur grise ou blanche.

Il convient de faire également attention à l’exposition solaire. Bien que le soleil puisse diminuer les plaques de dermite séborrhéique, gardez à l'esprit que l'exposition aux UV reste avant tout une agression pour la peau. D'ailleurs, certains patients ont une poussée après une exposition solaire.

 

 

Conditions de conservation

Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants.

N’utilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée sur la boîte et le flacon après EXP. La date de péremption fait référence au dernier jour de ce mois.

A conserver à une température ne dépassant pas 30°C. Après première ouverture du flacon, le shampooing peut être utilisé pendant 8 semaines au maximum.

Pour toute demande d'informations complémentaires concernant vos soins, n'hésitez pas à vous référer à la notice ou à demander conseil en pharmacie.

 

 

Utilisation pendant la grossesse et l'allaitement

Si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, si vous pensez être enceinte ou planifiez une grossesse, demandez conseil à votre médecin ou pharmacien avant d’utiliser ce médicament.

On ne dispose pas de données suffisantes concernant l’utilisation de Mycoster, shampooing chez la femme enceinte. En conséquence, par mesure de précaution, Mycoster, shampooing ne doit pas être utilisé en cas de grossesse. Il y a peu d’informations sur le passage dans le lait maternel du ciclopirox. En conséquence, au cours de l’allaitement, Mycoster, shampooing ne doit pas être utilisé. Aucune étude n'a été menée sur l'effet du ciclopirox sur la fertilité humaine.

Si jamais vous avez besoin d’informations supplémentaire, n’hésitez pas à demander un avis médical ou demander un conseil en pharmacie.

 

 

Description des effets indésirables éventuels

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Les effets indésirables suivants peuvent apparaître avec ce médicament :

  • Réactions cutanées sur le cuir chevelu, incluant irritation de la peau ou eczéma (peau inflammatoire avec des démangeaisons, une éruption cutanée et souvent des ampoules qui suintent et forment des croûtes) ou gênes telle que sensations de brûlure ou démangeaisons. 
  • Problèmes de cheveux, tels que légère chute de cheveux, cheveux décolorés, emmêlés, ternes ou légèrement secs.
  • Eruption cutanée au site d’application (dermatite de contact allergique). 
Arrêtez d’utiliser Mycoster, shampooing si vous présentez des réactions sur la peau ou le cuir chevelu telles qu’irritation ou sensibilisation (réactions allergiques) après une utilisation prolongée du médicament, et consultez votre médecin. Votre médecin pourra vous prescrire un autre traitement. Si vous remarquez des effets indésirables non mentionnés dans cette notice, ou si certains effets indésirables deviennent graves, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou en pharmacie. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice.

Vous pouvez effectuer une déclaration des effets indésirables de ces produits directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet : www.ansm.sante.fr.

Pour tout complément d’informations, n’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus