Total

Conseils : Les mycoses

Haut

Les mycoses sont des infections liées à des micro-organismes, et plus précisément à des champignons. Les mycoses concernent principalement la peau, les muqueuses ainsi que les ongles. Il existe des atteintes assez diverses.

Définition et symptômes

Comme évoquées plus haut, les mycoses sont liées au développement de microscopiques champignons.

Elles peuvent toucher presque toutes les zones du corps mais privilégient les zones sombres, chaudes et humides, c’est pour cela que les muqueuses (comme l’intérieur de la bouche, la gorge, mais aussi les muqueuses génitales) sont autant touchées. En cas de mauvaise hygiène, les plis de la peau (plis creusés par les bourrelets ou en dessous des seins) ainsi que le cuir chevelu peuvent eux aussi héberger des champignons. Enfin, les mycoses très courantes sur les pieds peuvent aller jusqu’à se nicher sous les ongles. Il s’agit d’une zone où le champignon est très protégé et peut aisément se développer. Plus en intérieur, il est possible de trouver ces champignons sur les muqueuses de l’estomac ou des intestins.

Toutes les populations peuvent être touchées : adultes comme enfants, hommes comme femmes. Les bébés et les personnes âgées restent quand même les personnes les plus à risques, ainsi que les personnes immunodéprimées.

De par cette diversité des organes touchées et des patients possibles, il existe une grande variété de champignons responsables. Ceci dit, il y quand même des familles plus connues que les autres. On peut notamment citer les Candida, à l’origine des candidoses. Elles touchent surtout la peau et les différentes muqueuses, la plus célèbre étant la Candida albicans, responsable de mycoses vaginales. Une autre famille répandue est celle des dermatophytes, qui donnent naissance aux dermatophytoses, et touchent particulièrement la peau, les ongles et les cheveux.

  

Les symptômes des mycoses varient selon la zone atteinte :

Peau et cuir chevelu

Démangeaisons et rougeurs, desquamation (sorte de croutes, peau qui pèle), perturbation importante du quotidien (anxiété, perte de sommeil) et perte de cheveux si les démangeaisons deviennent trop importantes.

Ongles

Coloration jaune tirant vers le brun, pas de douleur ou de démangeaisons, mais perte de l’ongle possible si rien n’est fait.

Muqueuses

Rougeurs, démangeaisons très désagréables, sensations douloureuses ou de brûlure, suintement ; symptômes non spécifiques pour une atteinte digestive (passe souvent inaperçu) 

 

Bien que les mycoses soient très gênantes et inesthétiques, elles ne sont pas nécessairement graves. Ceci dit, elles sont souvent très contagieuses, il est donc indispensable de se faire poser un diagnostic par un médecin pour éviter de les rependre.

 

Les traitements

Le traitement des mycoses repose principalement sur l’utilisation de produits antifongiques. Ce sont des produits qui cherchent spécifiquement à s’attaquer au champignon responsable de l’infection. Du fait de la grande variabilité des zones atteintes, les produits se déclinent sous de nombreuses formes pour s’adapter au mieux aux différentes situations.

 

Les crèmes, émulsions, solutions et poudres locales

Ces formes sont surtout utilisées pour les mycoses de la peau. La forme exacte dépend plus de l’endroit et des fois des préférences de la personne. Par exemple pour une atteinte sur peau sans particularité certains préfèrent la crème ou une solution en spray.

][
Econazole Mylan Crème 30 g
Econazole Mylan Solution 30 g

 

Si l’atteinte est au niveau du cuir chevelu par exemple, une forme liquide peut être plus simple à appliquer.

Econazole Mylan Emulsion 30 g

 

Et enfin la poudre, si elle peut aussi être appliquée sur la peau, a surtout comme avantage de pouvoir être utilisée pour traiter les chaussures.

Econazole Mylan Poudre 30 g

 

 La forme monodose

C’est une formulation un peu particulière réservée au traitement de la mycose des pieds, plus précisément le pied d’athlète. Il s’agit d’une solution qui laissera une couche sur le pied qui agira sur la durée. C’est un traitement qui se fait en une fois, et qui s’applique sur les deux pieds.

Lamisilate Monodose 1%

 

Le vernis médicamenteux

Cette forme est dédiée aux mycoses des ongles. Il s’agit d’un vernis à appliquer sur l’ongle atteint. Il est nécessaire avant chaque application de bien limer l’ongle pour faciliter l’action du produit. S’il n’est pas fourni avec ses limes, pensez à bien jeter ou à consciencieusement nettoyer et stériliser la lime que vous utilisez. L’ongle étant un milieu très dur à pénétrer, le traitement peut durer un certain temps.

Mycoster 8% Solution Filmogène 3 ml
Myconail

 

Les crèmes, ovules, et comprimés vaginaux

Spécifiques aux mycoses vaginales. La crème est adaptée si la mycose touche en particulier la vulve.

Mycohydralin Crème 20 g
Acheter Mycohydralin dans votre pharmacie
Lomexin 2% Crème 30 g

 

Quand l’atteinte est plus profonde, deux autres formulations existent, à savoir des ovules et des comprimés vaginaux avec applicateur. Ces deux formes sont à introduire directement au fond du vagin.

Mycohydralin Comprimés x 1
Lomexin 600 mg Capsule Molle Vaginale x 1

 

Conseils et prévention

Pour lutter contre les mycoses et les prévenir, il y a quelques gestes et habitudes qui sont bonnes à connaître.

Dans les lieux publics ou communs humides (piscine, sauna, hammam), il est préférable de porter des tongs pour se déplacer, et/ou de bien se nettoyer et sécher les pieds après, spécifiquement entre les orteils. Il convient de ne pas conserver trop longtemps son maillot. De même les habits en fibres synthétiques et trop serrés favorisent le développement des mycoses, à cause de l’excès de transpiration. Il faut donc préférer le coton qui lui sera plus respirant. Si vous transpirez beaucoup, pensez à bien sécher les zones de plis de la peau. 

En plus des conseils ci-dessus, il y a d’autres mesures que vous devez appliquer si vous êtes atteints. En premier lieu, éviter de gratter. Plus facile à dire qu’à faire, se gratter n’aide pas à la bonne guérison de la zone atteinte et facilite la contamination d’autres zones ou personnes. Ensuite ne partagez ni vos vêtements, ni vos serviettes. Le mieux est de bien les laver, voir de les désinfecter. Si les textiles peuvent être bouillis, faites-le. Pensez à changer de chaussettes tous les jours, et évitez de porter les mêmes chaussures deux jours de suite, traitez-les entre chaque utilisation. Pour votre toilette, privilégiez des savons comme les savons de Marseille ou des savons doux à pH neutre, les savons acides favorisant le développement des mycoses.


Retour au sommaire des conseils de LaSante.net

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus