Total
Saint Valentin : Profitez de 10% de réduction dès l’achat d’un coffret avec le code STVALENTIN10 (offre non-cumulable avec les soldes Hiver)
Les informations aux précautions d'emploi (interactions médicamenteuses, contre-indications, mises en garde spéciales, effets indésirables...) ainsi que la posologie sont détaillées par la notice du médicament.

Activir 5% Crème Tube 2 g

Médicament - Allopathie

Crème 2 g Activir

Ce médicament est indiqué dans le traitement des poussées d'herpès labial localisé (appelé aussi "bouton de fièvre") En savoir +

Référence : 3400934573491
3.39
En stock
Safe payment Paiement 100% sécurisé

Qu'est-ce que Activir ?

L'activir 5% est indiqué pour soulager et prendre en charge les poussées d'herpès labial localisé. Il s'agit des boutons de fièvre. Ce médicament peut être proposé aux adultes et aux enfants à partir de 6 ans. Si les récurrences sont fréquentes, un traitement de fond peut être instauré par votre médecin.

 

- Qu’est-ce qu’un bouton d’herpès ?

 

Aussi appelé bouton de fièvre, cette lésion cutanée est induite par une poussée du virus HSV-1 soit l'Herpes Simplex Virus de Type 1. Ce virus est extrêmement répandu puisque 98% de la population mondiale est porteuse mais seulement 1 personne sur 3 va développer un herpès labial récurrent. Il a la particularité de ne jamais quitter l'organisme. Une fois que le virus a infecté l'organisme, il se loge dans un ganglion nerveux où il demeure en veille. On parle d’infection latente. Il peut resurgir au moment de poussées et provoque les manifestations que l'on connaît comme l'herpès labial. Son homologue et cousin HSV-2 sera principalement retrouvé au niveau génital, provoquant la survenue d’un herpes génital. A quoi ressemble un bouton d'herpès ? On retrouve un gonflement rouge au niveau des lèvres et de la bouche avec l'apparition ensuite d'une ou plusieurs petites vésicules. Le virus se "réveille" souvent à la faveur d'une période de fatigue (baisse de l’immunité) ou encore après une infection (pour les mêmes raisons) ou encore le froid (avec les lèvres gercées).

 

- La vie d'un bouton d'herpès Un bouton de fièvre apparaît souvent avec de légers picotements. Ils sont très souvent le signe annonciateur de l'herpès buccal. La personne infectée a généralement la peau tiraille et la charge virale locale augmente. Dès ces premiers symptômes, il est conseillé d'appliquer la crème antivirale Aciclovir. Dans les heures qui suivent, les premières vésicules apparaissent. La zone devient rouge, gonflée, et une sensation de brûlure peut survenir (appelée sensation de “feu sauvage”). Les vésicules se présentent en bouquet et sont remplies d'un liquide souvent incolore. Elles contiennent un concentré de virus et sont particulièrement contagieuses. Après 3 à 4 jours depuis le début de la crise et des premiers picotements, les vésicules douloureuses brûlent et leur paroi se rompt, formant alors une ulcération sous forme d'une plaie. La zone est alors très rouge et inflammatoire. Cette zone cutanée au look alors "mouillé" va cicatriser en 1 à 2 jours pour donner une croûte marron à jaune. Le processus de cicatrisation peut mener à la formation de crevasses et fissures, douloureuses elles aussi et qui peuvent saigner. La cicatrisation est aussi un phénomène qui peut donner des légères démangeaisons. La tentation de gratter est grande mais il est très important de laisser la peau sous-jacente se reformer et laisser les croûtes buccales en place jusqu'à ce qu'elle tombe toute seule.

Que l’infection soit orale ou génitale, elle peut être asymptomatique. C’est généralement le cas de la primo-infection.

 

Un bouton de fièvre dure entre 5 et 8 jours, des premiers symptômes à la complète cicatrisation. Une période de quelques jours va suivre ensuite avec la persistance d'un léger œdème et un renouvellement de la peau. La peau, toute neuve, est alors légèrement rosée. Si malgré une bonne prise en charge, le bouton de fièvre persiste plus de 5 jours, consultez votre médecin ou demandez conseil à votre pharmacien.

 

- Qu'est-ce qui provoque un bouton d'herpès ?

 

La transmission du virus se fait par un contact peau à peau. Il profite alors d'une microlésion pour pénétrer et infecter l'organisme duquel il ne sortira plus. De nombreuses causes peuvent être à l'origine d'un bouton d'herpès. Les plus fréquentes sont : le manque de sommeil et la fatigue, après une infection avec une baisse des défenses immunitaires, le stress ou encore les états émotionnels perturbés ou la faiblesse physique. Pensez aussi aux rayonnements UV liés à l'exposition au soleil. La période estivale peut parfois laisser apparaître plus de boutons de fièvre du fait des microlésions que provoquent les rayonnements sur la peau. Pour pallier cela, utiliser un baume à lèvres formulé avec un indice de protection UV à appliquer très régulièrement. En hiver, protégez aussi vos lèvres en utilisant un baume que vous appliquez régulièrement. Protégez-vous du vent et du froid en vous couvrant la bouche avec une écharpe ou un col roulé. Maintenez vos lèvres bien hydratées tout au long de la journée.

 

Pour les femmes, les changements hormonaux durant le cycle menstruel peuvent mener à des poussées d'herpès. Enfin, un contact avec une personne porteuse du virus (baisers par exemple) peut induire une contamination via la salive.

 

Afin de réduire la survenue d'herpès labial, une hygiène de vie adaptée est recommandée avec une attention particulière face aux facteurs déclenchants : gestion du stress (pratique d’un sport, relaxation, infusions calmantes : mélisse, verveine, camomille), exposition modérée et protégée au soleil, alimentation équilibrée pour contribuer au système immunitaire, etc. Attention, il existe également des formes d'herpès oculaires. L'herpès oculaire se développe sur la muqueuse de l'œil, et se caractérise par des symptômes oculaires de réaction d'herpès. Les symptômes sont semblables à ceux d’une conjonctivite. Cette forme doit être traitée correctement car c’est une pathologie potentiellement grave, notamment en cas de récidive.

Combien de fois par jour peut-on appliquer Activir ?

Nous conseillons d'appliquer la crème 5 fois par jour, directement sur la lésions et dès les premiers symptômes (dès les premiers picotements). Chaque application doit être espacée d'au moins 4 heures et il n'est pas conseillé de l'appliquer la nuit.

 

Appliquez la crème en prélevant une noisette sur votre doigt (après lavage des mains) en débordant légèrement sur la zone saine. Lavez-vous bien les mains aussi après l'application. Pour vous en souvenir, rappelez-vous que la posologie est d'une application 5 fois/jour pendant 5 jours.

Quels sont les contre-indication d'Activir ?

L’utilisation d’Activir est contre-indiquée chez l’enfant de moins de 6 ans, et en cas d'herpès sur l'œil, dans la bouche ou dans le vagin. L'utilisation d'aciclovir est tout à fait possible chez la femme enceinte et l'allaitement. Une extrême précaution doit être prise lors d'un éventuel contact rapproché avec un nouveau-né dont le système immunitaire est immature. Demandez conseil à votre sage-femme ou votre médecin.

Quels sont les effets indésirables d'Activir ?

Les effets secondaires des crèmes à base d’aciclovir sont majoritairement cutanés : picotements, sensation de brûlure transitoire, rougeur. En dehors de la crème ou de la pommade à base d’aciclovir, des patchs ou “pansements” spécifiques sont aussi proposer par votre pharmacien : Compeed, Urgo, Mercurochrome, de nombreux laboratoires proposent ce type de produits pour soigner un herpès buccal sans gravité. Ces patchs agissent contre les boutons en évitant la dissémination virale des personnes infectées.

 

D’autres traitements sans ordonnance sont disponibles. je vous invite néanmoins à toujours prendre conseil auprès d’un professionnel de santé, notamment en cas d’utilisation d’une huile essentielle (Niaouli, arbre à thé), qui ont un effet antiviral validé, mais qui peut être irritante, altérée la barrière cutanée, et peut induire des effets secondaires en cas de mésusage.