Total
Découvrez notre sélection de masques pour toute la famille !

Conseils : Qu'est-ce que l'herpès ?

Haut

L'herpès est une pathologie virale provoquée par l'herpès simplex virus (HSV). Contagieuse, cette maladie aurait déjà contaminé plusieurs dizaine de millions de personnes (certains spécialistes parlent même d'un milliard) ! L'herpes se manifeste par une affection de la peau et / ou des muqueuses, avec l'apparition de vésicules groupées au niveau de la zone infectée. 

Deux types d'herpès

HSV1: Localisé au niveau oral (bouche et visage), aussi nommé bouton de fièvre

HSV2: Localisé au niveau génital (appareil génital, fesses ou au niveau anal)

D'autres infections herpétiques peuvent toucher les yeux ou la peau d'autres régions du corps. L'herpes est une affection bénigne, sauf pour les nouveaux-nés (risques de séquelles neurologiques), les femmes enceintes ou les personnes immunodéprimées. 

Les symptômes 

  • Avant l'apparition de bouton de fièvre, on peut ressentir au niveau de la zone infectée des sensations de picotements, de démangeaisons ou encore de brûlures.  
  • Après l'apparition de bouton : Il peut apparaître une ou plusieurs vésicule(s) remplies de liquide contenant le virus, souvent douloureux. 
  • Rupture de la / les vésicule(s) : Une fois la vésicule rompue, il se forme une croûte qui va progressivement cicatriser. 

Le bouton de fièvre (HSV1) :

  • La plupart du temps, le bouton apparaît au niveau de la bouche, des lèvres cependant il arrive qu'il apparaisse au niveau de la langue, du visage ou partout ailleurs sur la peau. 

L'herpes génital (HSV2) : 

  • Ici le ou les vésicules apparaissent au niveau génital (fesses, vagin, pénis, anus..) 

Il peut survenir parfois des symptômes associés, tels que

  • Un syndrome pseudo-grippale (fièvre, courbature, ganglions lymphatiques gonflés au niveau du cou (herpès oral) ou l'aine (herpès génital)),
  • Des troubles de la miction en cas d'herpes génital (plus souvent les femmes)
  • Une affection oculaire (herpes ophtalmique) en cas de contamination au niveau d'un œil avec une sensibilité à la lumière ou des douleurs.

Les traitements 

En prévention:

Des traitements antiviraux peuvent être prescrit pour les personnes faisant plusieurs poussées par an. Ces traitements permettent de diminuer la durée de contagiosité, des symptômes et même le nombre de poussées. Il s'agit d'un traitement curatif et préventif. Ce traitement peut être pris de façon quotidienne si le nombre de poussées est supérieur à 6 par an. 

En curatif:

1. Appliquer une crème

Pour accélérer sa disparition, appliquer la crème directement sur le bouton d’herpès dès les premières démangeaisons ou brûlures, avant même que n’apparaissent les vésicules. Le traitement sera d’autant plus efficace qu’il est commencé tôt.

Activir 5% Crème Tube 2 g

2. Protéger avec un patch

On peut également couvrir le bouton en appliquant un patch pour protéger la zone infectée et limiter la contagion.

3. Homéopathie

L’homéopathie peut être utilisée pour traiter les boutons de fièvre. Il existe des spécificités que l’on peut mettre en place en fonction de certains symptômes, mais il y a une base commune à tous. Dès l’apparition des premiers symptômes, il convient de prendre une dose de Vaccinotoxinum en 9 CH, puis ensuite 5 granules de Rhus toxicodendron 15 CH toutes les deux heures jusqu’à amélioration.

Boiron Vaccinotoxinum Dose

4. Aromathérapie

Une huile essentielle est particulièrement indiquée pour les traitement des boutons de fièvre. Il s’agit de l'huile essentielle de Niaouli qui est à la fois antivirale et cicatrisante. On peut l’appliquer directement sur le ou les boutons à l’aide d’un coton tige (1 goutte, jusque 5 fois par jour).

Phytosun Aroms Huile Essentielle Niaouli 10 ml
4,93€

Mode de contamination 

L'herpes se transmet par contact direct peau-peau, lors d'un baiser (HSV1) ou d'une relation intime (HSV2). Après avoir été contaminé la virus rentre en incubation, durant cette période la personne ne présente aucun signe clinique (1 et 6 jours pour l'herpès labial, et 1 et 21 jours pour l'herpès génital). Au terme de cette incubation, le bouton apparaît, se cicatrise en croûte puis se résorbe. Le virus n'est pas éliminé pour autant. Il reste en état lattent dans notre organisme dans l'attente d'un moment propice pour réapparaître.  

Facteurs déclenchant de réapparition 

  • Grippe, angine... 
  • Fatigue
  • Soleil 
  • Stress, surmenage
  • Consommation d'alcool
  • Règles 
  • Froid 
  • Traumatisme

Le virus attend le bon moment pour réapparaître, lorsque vous êtes moins en forme et donc lorsque votre immunité diminue légèrement.

L'hygiène de vie

En cas de crise

  • Eviter tout contact avec les vésicules du bouton. A défaut,  se laver les mains avec de l’eau et du savon juste après.
  • Evitez de toucher ses yeux et d’humecter ses lentilles par la salive.
  • Interdire tout contact direct tel un baiser avec l’entourage, en particulier les personnes fragiles comme les femmes enceintes, les malades ou les enfants.
  • Ne pas partagez serviettes, gants ou autres objets de toilettes et de linge.

Bonnes habitudes

  • La réactivation du virus est déclenchée par des situations qui diminuent les défenses immunitaires de l’organisme. Le froid, la fièvre, les règles, la fatigue, le décalage horaire, la prise d’alcool ou l’exposition au soleil peuvent être des éléments déclencheurs.
  • Le mode de contamination principal est le contact direct avec un sujet malade, le virus ne se transmettant pas par le sang. Il faudra alors éviter tout contact avec le bouton ou les sécrétions, telles que les larmes, les sécrétions nasales, la salive contaminée.
  • Attention à l’auto-contamination, c’est-à-dire le fait de contaminer une autre partie de son corps par sa main porteuse du virus. 

Quand consulter son médecin ?

Consulter directement son médecin dans les cas suivants :

  • Une forte douleur ou fièvre accompagne l’apparition du bouton.
  • Des vésicules apparaissent au voisinage des yeux, sur un autre endroit que les lèvres ou s’étendent au-delà.
  • L’herpès est toujours présent 10 jours après son apparition.
  • En cas de plus de 4 crises d’herpès par an.
  • Apparition chez bébé ou chez une femme enceinte. 

Dr Clément Bacle

Pharmacien passionné par la e-santé. Je suis convaincu que la santé doit désormais compter sur internet pour mieux servir les patients.

Références 

https://www.aad.org/public/diseases/contagious-skin-diseases/herpes-simplex

https://medlineplus.gov/herpessimplex.html

 


Retour au sommaire des conseils de LaSante.net

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus