Total
Daflon 1000 mg x 18
Les informations aux précautions d'emploi (interactions médicamenteuses, contre-indications, mises en garde spéciales, effets indésirables...) ainsi que la posologie sont détaillées par la notice du médicament.

Daflon 1000 mg x 18

Médicament - Allopathie

Comprimés pelliculés x 18 Daflon

Troubles de la circulation veineuse : hémorroïdes. En savoir +

Référence : 3400930074565
9.49
En stock
Safe payment Paiement 100% sécurisé

L'avis de notre Pharmacien sur le Daflon 1000 mg

Vous connaissez bien le Dfalon 500 mg dont l'indication est la prise en charge des jambes lourdes et des crises hémorroïdaires. Pour ces deux indications différentes, deux posologies différentes sont à respecter. La posologie la plus forte étant donnée dans la prise en charge d'une crise hémorroïdaire. 

Cette toute nouvelle présentation du Daflon permet une prise facilitée (non plus de 2 comprimés comme avec le Daflon 500) mais 1 comprimé 3 fois par jour pendant les 4 premiers jours puis 2 comprimés par jour les 3 jours qui suivent. 

Ce médicament est réservé à l'adulte. 

Si les symptômes ne cèdent pas rapidement, je vous conseille de consulter votre médecin pour un examen proctologique. Les saignements anaux ne sont pas anodins, si les crises d'hémorroïdes se répètent ou si les saignements sont récurrents, parlez-en à votre médecin. 

Evitez les plats épicés, la prise d'alcool, la station debout prolongée et pratiquez une activité physique régulière. Traitez une constipation si vous en présentez une en apportant des fibres dans votre alimentation et buvez suffisamment d'eau. 

Pensez à surélever les pieds de lit pour favoriser le retour veineux et éviter les vêtements qui serrent la taille (portez des bretelles plutôt qu'une ceinture et privilégiez les vêtements plus amples). Mesdames, évitez le port de talons eau et la station debout statique trop longue. 

 

 

 

Comment fonctionne le Daflon ? 

Le Daflon est un vasculoprotecteur qui agit sur les capillaires sanguins. Il agit en augmentant la tonicité des petits vaisseaux et empêche donc au sang de stagne en bas de la jambe. Cette stagnation est en effet favorisée par le phénomène évident de gravité lors d'une station debout prolongée. Une position allongée avec les jambes surélevées permet de soulager la gêne ressentie. 

Le Daflon agit aussi au niveau microcirculatoire en augmentant la résistance des capillaires à la pression et en normalisant la perméabilité de ces micro-vaisseaux. En effet, si les petits vaisseaux sont plus perméables, les tissus voisins s'infiltrent plus facilement d'eau et l'œdème apparaît. 

 

Les chaussettes de contention

Elles sont indispensables dans la prise en charge des jambes lourdes et œdémateuses. Il convient de les porter tous les jours et de les laver tous les jours afin qu'elles retrouvent tout leur pouvoir compressif. Vous pouvez les laver à la main à l'eau froide et savonneuse ou en machine avec un programme de lavage à 30°C mais sans adoucissant. De nombreuses solutions sont offertes pour vous aider à l'enfilage comme l'enfile-bas Rolly par exemple. 

Si vous ne disposez pas de cet objet, vous pouvez utiliser la technique d'enfilage la plus pratique et la plus utilisée qui consiste à enfiler la chaussette sur votre main en prenant soin de placer le talon de la chaussette au niveau de la base de la paume de la main. Retirer ensuite la chaussette en la prenant par sa base haute jusqu'au niveau du poignet ; elle se retrouve donc partiellement à l'envers. A ce stade retirez la chaussette de votre main en prenant soin de ne pas la retourner. Vous pouvez alors enfiler votre pied plus facilement dans la partie la plus difficile de la chaussette, le pied en lui-même avec le passage du talon. En ce qui concerne les chaussettes, il faut que le bord supérieur s'arrête en haut su mollet et ne recouvre pas le genou. La chaussette doit être placée correctement, sans torsion ni pli et le talon doit être placé au bon niveau anatomique. 

Les premières fois que vous portez des chaussettes de contention ne sont pas forcément très agréables mais le bienfait du port de compression veineuse se fait rapidement sentir. Pensez à bien hydratez votre peau après le retrait pour éviter un dessèchement de la peau. 

 

 

Autres mesures pour soulager la crise hémorroïdaire 

L'application d'une source froide au niveau de la région anale peut soulager la douleur violente liée à l'inflammation locale. Attention à ne pas appliquer de la glace directement sur l'anus pour ne pas engendrer de brûlures. 

Un bain de siège peut lui aussi soulager localement la douleur. 

Dans le cas d'une crise hémorroïdaire ou d'une fissure anale, l'émission de selles peut être très douloureuse. Il est donc conseillé de prendre un laxatif doux qui permet de ramollir les selles et rend la défécation plus facile et moins douloureuse. 

Certains aliments sont susceptibles en effet de favoriser l'apparition d'hémorroïdes. Les épices, l'alcool, le café sont notamment réputés pour aggraver les crises hémorroïdaires. De même tous les aliments qui ralentissent le transit et donc favorise la constipation avec des selles plus dures, peuvent favoriser leur survenue. 

 

Autres conseils 

Quelques habitudes sont à adopter pour limiter l'intensité ou la survenue de crises hémorroïdaires :

- Prenez des douches ou bains tièdes plutôt que chauds. Cela évitera une dilatation des vaisseaux. 

- Suspendez quelques jours la pratique de vélo ou d'équitation

- Evitez les vêtements serrés ou le port de ceinture

- Portez des bas de contention afin d'améliorer le retour veineux et limitez la station debout et statique prolongée

- Luttez contre la constipation en buvant assez d'eau et avec un apport de fibres suffisant dans l'alimentation. 

- La prise de veinotonique et/ou veinoprotecteurs (comme le Daflon) pendant la crises et en prévention peut vous aider à soulager les crises et limiter leur survenue. 

 

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus