Total

Conseils : Hémorroïdes

Haut

Les hémorroïdes sont des varices qui se trouvent localisées autour de l’anus. Elles peuvent être très douloureuses en cas de crise, mais aussi lorsqu’elles sont irritées et gonflées. Généralement, les hémorroïdes découlent d’un problème de constipation qu’il faudra traiter au préalable en changeant son alimentation et en suivant quelques règles d’hygiène. Cela devrait permettre d’éviter les récidives de crises d’hémorroïdes. Car effectivement, le véritable problème des hémorroïdes, c’est leur capacité à récidiver. Ils guérissent sans traitement au bout d’une ou deux semaines, alors voici plusieurs pistes pour permettre de soulager au mieux les douleurs qu’ils engendrent.

Au sommaire :

Symptômes

  • Démangeaisons, brûlures ou saignements pendant ou après les selles 
  • Douleurs et élancements pouvant être violents 
  • Sensation de pesanteur dans l'anus et de corps étranger

Comment se soigner ?

Quand consulter son médecin ?

Consulter directement son médecin en cas de crises hémorroïdaires sévères et répétitives.

Quel traitement prendre ?

1. Médicaments

Pour calmer l’inflammation ou la douleur, débuter par la prise d’un médicament anti-inflammatoire ou anti-douleur

- Appliquer une crème anti-inflammatoire ou antalgique sur la région anale :

Sédorrhoïde crème crise hémorroïdaire
Titanoréïne Crème 40 g

- Il existe également des crèmes qui calment et anesthésient la douleur car elles sont associées à un anesthésique local, la lidocaïne :

Titanoréïne à la Lidocaïne 2% 20 g

- La forme suppositoire anti-inflammatoire ou anti douleur est aussi utilisée pour le traitement des hémorroïdes :

Titanoréïne Suppositoires x 12
Sédorrhoïde Crise Hémorroïdaire Suppositoires x 8

- Par voie orale, il est conseillé de ne prendre plutôt qu’un seul veinotonique à très fortes doses par jour plutôt que plusieurs moins dosés. Ils aident à minimiser la douleur et aident à diminuer l’inflammation :

Daflon 500 mg x 60
Ginkor Fort x 60

2. Compléments naturels et exercices

- Appliquer régulièrement sur la région anale du gel d’aloès ou Aloe vera pour soulager l’inflammation.

- Pour atténuer le gonflement des hémorroïdes, il existe deux astuces à alterner et répéter trois à quatre fois dans la journée pendant 10 à 15 minutes :

  • Premièrement, dans une eau chaude, prendre un bain de siège. 
  • Deuxièmement, à l’aide de compresses froides ou de sacs de glace, faire une application sur la zone anale.

L'hygiène de vie

Traitement de prévention

Utiliser des laxatifs doux permet de lutter contre la constipation (qui favorise l’apparition des hémorroïdes). 

Après chaque selle, nettoyer la région anale. Attention à l’utilisation abusive du savon car il peut provoquer une irritation en cas de recourt excessif. Utiliser des lingettes comme celles utilisées pour les bébés. Sinon, utiliser du papier hygiénique mouillé avec une lotion à l’hamamélis ou avec de l’eau.

Alimentation

Surveiller son alimentation permet de lutter efficacement contre les hémorroïdes. 

  • Privilégier la consommation d’une alimentation riche en fibres comme le pain complet, les fruits, les céréales et les légumes. 
  • Eviter les collations, substances et aliments piquants comme le café, les épices, et l’alcool, réputés pour augmenter la douleur. 

Bonnes habitudes

Voici également quelques habitudes à éviter pendant les crises d’hémorroïdes :

  • La position debout est déconseillée.
  • Reprenez votre souffle quelle que soit l’intensité de la douleur.
  • Il est formellement déconseillé de faire des bains de siège chauds durant une crise : la chaleur favorise la dilatation des veines hémorroïdaires.
  • Ne pas prendre d’aspirine car cela augmente le risque d’hémorragie.
  • L’équitation ou le vélo, sports favorisants les crises, sont à éviter, bien que le sport en général facilite la circulation sanguine. Il faudra alors trouver un sport adéquat.
  • Enfin, tous les vêtements serrés sont à prohiber pendant la crise afin de faciliter la circulation sanguine.

 


Retour au sommaire des conseils de LaSante.net