Total
French Days : 10% de remise sur votre commande sous conditions, cliquez ici !

Conseils : Tubes granules et doses globules : que choisir et quelles différences ?

Haut

Quelles différences entre tube granules et dose globules ?

En homéopathie, Chez Boiron comme chez Rocal, les termes "tubes granules" et "doses globules" font référence à deux formes différentes de présentation des médicaments homéopathiques. Il existe donc en homéopathie des différences entre les deux. Vous avez sans doute déjà entendu parler de l'une des souches les plus communes qu'est le médicament arnica montana. Il existe des granules d'arnica et des doses globules d'arnica avec une dilution différente au choix dans les deux cas. La plupart des souches sont disponibles sous plusieurs formes galéniques et sous plusieurs dilutions.

On retrouve donc tout d'abord les Tubes Granules. En homéopathie, les granules sont des petits récipients en plastique (ou plus rarement en verre scellés) contenant de petites billes ou granules imprégnées du médicament homéopathique. Chaque tube contient une quantité déterminée de granules, généralement autour de 80 à 120 maximum. Les granules sont généralement faciles à manipuler, à administrer et à dissoudre sous la langue.

Boiron Nux Vomica Granules
Boiron Arsenicum Album Granules

Nous avons ensuite les Doses Globules. Les doses globules sont de petits tubes en plastique scellés, qui contiennent un petit nombre de globules (de petites perles de sucre imprégnées du médicament homéopathique). Une dose contient généralement environ 5 à 10 globules. Contrairement aux granules, les doses sont généralement conçues pour être prises en une seule prise.

Boiron Nux Vomica Dose
Boiron Arsenicum Album Dose

En résumé, les différences principales entre ces deux catégories en homéopathie sont la taille des récipients peu importe la dilution. Les tubes granules sont plus grands que les doses globules, car ils contiennent plus de granules. Les doses globules sont plus petites et conçues pour une seule et unique prise. La posologie sera indiquée par votre médecin traitant ou homéopathe.

Leur utilisation diffère. Les granules sont souvent pris en quelques granules à la fois, tandis que les doses globules sont conçues pour être prises en une seule fois. L'administration est en revanche identique. Les granules sont généralement placés sous la langue et se laissent dissoudre et il en va de même pour les doses globules. Toutefois, les globules sont à prendre dans leur entièreté et donc en une seule fois alors que les granules sont associés à une posologie particulière établie par votre médecin homéopathe.

Il est important de noter que le choix entre les granules et les globules est souvent une question de préférence personnelle et de praticité. Les principes homéopathiques sont les mêmes pour les deux formes de médicaments, et il est recommandé de suivre les recommandations d'un professionnel de santé ou d'un homéopathe qualifié pour le dosage et l'utilisation appropriés des médicaments homéopathiques. En revanche, un pharmacien ne sera pas en capacité de pouvoir vous indiquer précisément quel type de dilution et à quelle posologie une souche sera le mieux adaptée à votre pathologie, seul un médecin homéopathe pourra le définir.

 

Les principes homéopathiques

L'homéopathie ou médecin homéopathique chez Boiron ou Rocal est un système médical alternatif basé sur le principe de similitude, formulé par le médecin allemand Samuel Hahnemann à la fin du 18e siècle. Selon ce principe, une substance qui peut causer des symptômes chez une personne en bonne santé peut également être utilisée pour traiter des symptômes similaires chez une personne malade. L'homéopathie repose sur des dilutions extrêmes de substances naturelles pour créer des médicaments.

L'homéopathie est basé sur certains éléments dont la Loi de similitude. Comme mentionné précédemment, c'est le principe fondamental de l'homéopathie. Un remède homéopathique est choisi en fonction de sa capacité à provoquer des symptômes similaires à ceux que le patient présente.

La Dilution et dynamisation sont l'un des principes fondamentales de l'homéopathie. Les substances naturelles sont diluées de manière répétée et vigoureusement secouées, un processus appelé "dynamisation". Selon la croyance homéopathique, plus une substance est diluée et dynamisée, plus elle devient puissante. La dilution influe donc sur l'indication du remède homéopathique.

L'homéopathie considère l'individu dans sa globalité, incluant les aspects physiques, émotionnels et mentaux. Un traitement homéopathique est choisi en tenant compte de tous ces aspects.

L'individualisation du patient est très important. Chaque patient est unique, et le choix d'un remède homéopathique dépend des symptômes spécifiques et des caractéristiques individuelles de la personne.

L'efficacité de l'homéopathie est controversée et sujette à débat. Les critiques soulignent que les dilutions extrêmes utilisées dans l'homéopathie dépassent souvent le point où une seule molécule de la substance d'origine reste dans le produit final, ce qui défie les lois de la physique et de la chimie. De plus, les preuves scientifiques en faveur de l'efficacité de l'homéopathie sont généralement considérées comme faibles et sont souvent attribuées à l'effet placebo.

Il est important de noter que de nombreuses agences de santé et organisations médicales, y compris l'Organisation mondiale de la santé (OMS), n'approuvent pas l'homéopathie en tant que traitement médical validé. Si vous envisagez d'utiliser l'homéopathie pour un problème de santé, il est recommandé de discuter de cette option avec un professionnel de la santé et de considérer toutes les options de traitement disponibles.

 

Les excipients potentiellement présents dans les remèdes homéopathiques

Les excipients en homéopathie sont des substances inertes utilisées par les laboratoires pharmaceutiques comme Boiron comme supports ou véhicules pour les médicaments homéopathiques actifs. Étant donné que les médicaments homéopathiques sont souvent utilisés à des dilutions extrêmes, les excipients jouent un rôle important dans la préparation, la conservation et l'administration de ces médicaments.

Les excipients couramment utilisés en homéopathie sont le saccharose (sucre de canne). Le saccharose est souvent utilisé pour imprégner les granules ou les globules. Les médicaments homéopathiques sous forme de granules ou de globules sont généralement fabriqués en imprégnant ces petites billes de sucre avec la dilution homéopathique du médicament actif.

On retrouve ensuite le lactose, un type de sucre présent dans le lait, est également un excipient courant. Il est utilisé pour la fabrication de granules, de comprimés et de doses globules. D'ailleurs, le Lactose et saccharose sont souvent combinés ensemble car certains médicaments homéopathiques sont fabriqués à partir d'un mélange de lactose et de saccharose.

L'alcool est utilisé pour fabriquer les teintures mères (souvent l'éthanol) ou pour les solutions en gouttes, qui sont des extraits liquides de plantes à des dilutions homéopathiques. L'alcool agit comme conservateur et comme véhicule pour extraire les principes actifs des plantes.

L'eau distillée est aussi un excipient et souvent utilisée pour diluer les substances actives dans la préparation de solutions homéopathiques liquides.

Dans certains cas, des excipients spécifiques sont utilisés pour répondre aux besoins spécifiques de la préparation. Par exemple, dans les médicaments homéopathiques topiques (crèmes, pommades), des excipients tels que la lanoline ou la vaseline peuvent être utilisés comme base.

 

Il est important de noter que les excipients utilisés en homéopathie sont généralement choisis avec soin pour leur inertie, c'est-à-dire leur capacité à ne pas interférer avec les propriétés des médicaments homéopathiques. Cependant, certaines personnes ayant des intolérances ou des allergies à certains excipients pourraient réagir négativement à leur utilisation. Si vous envisagez d'utiliser des médicaments homéopathiques et que vous avez des préoccupations concernant les excipients, il est recommandé de consulter un professionnel de santé ou un homéopathe. Ils peuvent vous aider à choisir des produits qui conviennent à vos besoins et à vos préférences.


Retour au sommaire des conseils de LaSante.net