Total
Découvrez notre sélection de masques pour toute la famille !

Conseils : Tout savoir sur les vaccins contre le Covid

Haut

Vous voulez vous faire vacciner mais vous ne savez pas comment faire ? Vous n’êtes pas sûr de vouloir vous faire vacciner parce que vous ne comprenez pas bien comment cela fonctionne ? Vous aimeriez savoir la différence entre tous ces vaccins dont on entend parler ? Retrouvez ici toutes les réponses à vos questions.

A quoi ça sert un vaccin ?

Un vaccin permet d’acquérir une défense immunitaire contre une maladie particulière. Il va donc permettre à notre corps de lutter efficacement contre un virus et ainsi de nous éviter d’être malade. Un vaccin va faire croire à l’organisme qu’il est attaqué pour que celui-ci se défende et créé une défense immunitaire.

Comment agit un vaccin ?

Il existe différents types de vaccins qui vont agir de manière différentes. Les techniques seront différentes mais le but est toujours le même : créer une défense immunitaire contre un virus. Nous allons nous intéresser aux 2 types de vaccins développés contre le Covid : Le vaccin à « ARN messager » et le vaccin à vecteur viral non réplicatif.

Dans les 2 cas, le « leurre » utilisé pour faire croire à l’organisme qu’il est attaqué par le virus de le Covid est une protéine du virus qui se trouve à sa surface, la fameuse protéine Spike ou protéine S. Ce qui va changer c’est la manière utilisée pour amener l’organisme à fabriquer cette protéine.

Le principe du vaccin à vecteur viral non réplicatif est d’utiliser un virus rendu inoffensif, qui ne peut pas se reproduire, pour transporter le matériel qui permettra de fabriquer la protéine S. Une fois injecté, le vecteur viral va s’introduire dans une cellule et va fabriquer la protéine Spike grâce au matériel de le Covid présent dans le vecteur viral.

Le principe du vaccin à « ARN messager » est plus simple. Mais, tout d’abord, qu’est-ce que c’est l’ARN messager ? L’ARN messager est une molécule qui sert de support pour fabriquer des protéines. C’est un peu comme la notice de fabrication de la protéine. Pour le vaccin à « ARN messager », une fois injecté, l’ARN va s’introduire dans une cellule et va ainsi pouvoir fabriquer la protéine Spike grâce au matériel de la cellule, sans entrer dans le noyau de la cellule.

La suite du processus de vaccination est identique pour les deux processus : une fois introduit dans l’organisme ce « leurre » va être repéré par notre organisme qui va alors lui déclarer la guerre afin d’éliminer cet intrus. Votre corps va ainsi se mettre à fabriquer ce qu’on appelle une défense immunitaire pour pouvoir lutter contre cet agent inconnu. Et comme le corps est bien fait, il va créer des réserves et garder en mémoire les informations de l’intrus. Une fois ce processus terminé si vous vous faite infecter par le Covid, votre défense immunitaire va reconnaître la protéine Spike du virus et le détruire. Votre organisme saura donc se défendre et vous ne serez ainsi pas malade.

Les différents vaccins contre le Covid

Pfizer/BioNtech

C’est un vaccin à ARN messager. C’est le premier à avoir été commercialisé en France. La vaccination comporte 2 doses à au moins 21 jours d’intervalle. Il y a ensuite un délai de 7 jours après la deuxième dose avant d’avoir la protection optimale. Les réactions normales les plus fréquentes sont une réaction au site d’injection (rougeur, gonflement, douleur), des nausées et un symptôme pseudo-grippal (fièvre, frissons, fatigue, douleurs musculaires) qui peut être soulagé par la prise d’un comprimé de paracétamol (Doliprane, Dafalgan, Efferalgan).

Moderna

C’est aussi un vaccin à ARN messager. La vaccination comporte 2 doses à 28 jours d’intervalle. Il y a ensuite un délai de 14 jours après la deuxième dose avant d’avoir la protection optimale. Les réactions normales les plus fréquentes sont une réaction au site d’injection (rougeur, gonflement, douleur), des nausées et un symptôme pseudo-grippal (fièvre, frissons, fatigue, douleurs musculaires) qui peut être soulagé par la prise d’un comprimé de paracétamol (Doliprane, Dafalgan ou Efferalgan).

Ces deux vaccins sont disponible en centre de vaccination ou dans un centre hospitalier.

AstraZeneca

Il s’agit d’un vaccin à vecteur viral. Il nécessite 2 injections avec un intervalle de 9 à 12 semaines et est réservé aux personnes de plus de 55 ans. Il y a ensuite un délai de 15 jours après la deuxième dose avant d’avoir la protection optimale. Les réactions normales les plus fréquentes sont une réaction au site d’injection (rougeur, gonflement, douleur), des nausées, malaises et un symptôme pseudo-grippal (fièvre, frissons, fatigue, douleurs musculaires) qui peuvent être soulagé par la prise d’un comprimé de paracétamol (Doliprane, Dafalgan ou Efferalgan).

Pour le vaccin Astrazeneca, il est possible de vous faire vacciner chez votre médecin traitant ou dans les pharmacies.

Janssen

Le principe est le même que le vaccin Astrazeneca, c’est-à-dire un vaccin à vecteur viral. Il est également réservé aux personnes de 55 ans et plus A l'inverse des autres vaccins, celui-ci nécessite qu'une seule injection. Le vaccin Janssen est disponible dans votre pharmacie ou chez votre médecin traitant.

Le saviez-vous ?

L’histoire se répète ! De nombreuses maladies ont été éradiquées totalement ou presque grâce à la vaccination, permettant de sauver des millions de vies. On peut citer la variole, une maladie virale à éruption cutanée sévère, souvent mortelle, ou encore la poliomyélite qui laissa de nombreux enfants paralysés.


Retour au sommaire des conseils de LaSante.net

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus