Total
Black Friday : jusqu'à -62% et frais de port offerts avec Mondial Relay jusqu'à dimanche soir minuit !

Conseils : Quels vaccins effectuer lors d’un voyage à l’étranger ?

Haut

Avant un départ à l’étranger, il faut penser à ce que l'on met dans sa valise, mais aussi aux vaccins qu’on doit réaliser ! En plus de vérifier vos rappels des vaccinations de base, un ou plusieurs vaccins peuvent être nécessaires afin de vous protéger lors de votre voyage.

Il n'y a pas de calendrier de vaccination commun à l'ensemble des voyageurs. Le type de vaccins à effectuer va dépendre essentiellement de votre destination, mais aussi du type de voyage que vous souhaitez faire : un voyage organisé ou pour le travail ne nécessitera pas autant de vaccins qu’une « aventure » en sac à dos !

En pratique :

Dans tous les cas, mieux vaut vous organiser quelques mois avant le départ, afin de pouvoir réaliser le nombre de doses requises pour chaque vaccin.

Un voyage, quel qu’il soit, nécessite la mise à jour des vaccinations de base. Puis, selon votre destination, d’autres vaccins seront recommandés, voire obligatoires, selon le pays.

La fièvre jaune

Voyage : Afrique, Amérique Centrale et Amérique du sud principalement

La fièvre jaune est causée par une piqûre de moustique. Elle sévit toujours aujourd’hui, avec un taux de mortalité entre 20 et 60% selon les épidémies.

Le vaccin (Stamaril°) est obligatoire pour certains pays d’Afrique ainsi qu’en Guyane, et permet une protection à long terme. Un certificat vaccinal vous sera remis par un centre de vaccination habilité. La vaccination est possible dès l’âge de 1 an, avec une seule injection, à renouvelée tous les 10 ans. L’immunité est acquise environ 10 jours après l’administration du vaccin.

L’encéphalite japonaise

Voyage : Australie (Nord), Chine du nord, zones rurales de l'Asie et des Philippines

Cette maladie est causée par un virus transmis par les moustiques. La vaccination est fortement recommandée si votre séjour vous mène hors des sentiers battus, notamment près des rizières, dans les villages et loin des circuits touristiques. Le risque est augmenté pendant la saison des pluies ou si votre voyage dure plusieurs semaines.

 Le schéma vaccinal comporte 2 doses espacées de 28 jours, avec un rappel 12 à 24 mois plus tard pour les enfants de 2 à 17 ans, et un 2ème rappel chez les adultes, à envisager dix ans plus tard en cas d’exposition. La vaccination est à réaliser au moins 4 semaines avant le départ, et doit être terminée une semaine au moins avant l’exposition au risque.

Un schéma accéléré de 2 doses sur une semaine est possible chez l’adulte en cas de départ imminent.

L’encéphalite à tiques

Voyage :  régions boisées d’Europe, : Autriche, Allemagne du sud, Suisse, Pologne, République-Tchèque, Hongrie, pays Baltes et ex-URSS.

Cette maladie est transmise par des morsures de tiques, essentiellement du printemps à l’automne. La vaccination se compose de 3 doses : une 1ère dose, une 2ème un à trois mois après, puis une 3ème dose 5 à 12 mois ensuite. Un rappel tous les 3 ans est nécessaire pour garantir l’immunisation.

La méningite à méningocoques

Voyage : zone d’endémie (selon l’actualité)

Une injection 10 jours avant le départ (Vaccin à Méningocoque C, A+C, ou A+C+Y+W135 selon les cas).

La méningite est une infection des enveloppes entourant le cerveau, les méninges. Elle est causée par plusieurs types de virus et de bactéries. Les méningocoques sont des bactéries constituants les causes majeures de méningites aiguës.

Petite particularité pour les pèlerins de La Mecque : le vaccin est obligatoire, mais il s’agit du vaccin Mencevac ou Menveo, que vous pourrez effectuer dans un centre de vaccination agréé.

La grippe

Voyage : sous les tropiques et dans l’hémisphère sud

Et oui ! La grippe y est présente toute l’année. La vaccination contre la grippe est fortement conseillée chez les groupes à risques : malades chroniques ou séniors. Elle est également conseillée pour les départs « à l’aventure », hors des circuits d’eau potable, avec une alimentation à risque de contamination.

L’hépatite A

Voyage : Afrique, Asie et Amérique latine

On la distingue des hépatites B et C car elle ne devient jamais chronique. C’est l’hépatite virale la plus fréquente au monde, avec une haute transmission quel que soit les conditions du voyage. La transmission est favorisée par des mauvaises conditions d’hygiène, d’où l’importance d’un lavage des mains régulier, mais également possible par des eaux, fruits ou légumes contaminés.

La vaccination par le vaccin Havrix° ou Avaxim¨, indiquée dès l’âge de 1 an, se réalise 15 jours avant le départ, et le rappel se fait 6 à 12 mois plus tard. L’immunité se conserve 10 ans, et s’obtient 2 semaines après la première dose.

La fièvre typhoïde

Voyage : Afrique, Asie et Amérique latine

Elle sévit surtout dans les zones où l’hygiène est précaire, lors d’une ingestion d’eau ou d’aliments contaminés, ou directement de personne à personne.

Typhim VI° ou Thypherix° sont deux vaccins administrables dès l’âge de 2 ans, et la vaccination se compose d’une unique dose, à effectuer quinze jours avant le départ, puis tous les 3 ans.

L’hépatite B

Voyage : Afrique subsaharienne, majeure partie de l’Asie, Europe Centrale/Orientale, et dans le Pacifique

C’est une des maladies les plus répandues, elle est fréquemment retrouvée dans les pays en voie de développement. On estime à 2 milliards le nombre de personnes ayant été infecté par le virus, dont 257 millions de personnes vivant avec une infection chronique pouvant transmettre le virus pendant plusieurs années. Le virus de l’hépatite B est 50 à 100 fois plus infectieux que celui du SIDA, et se transmet par tous les liquides biologiques (sang et contact sexuel).

La vaccination est possible chez les nourrissons, et comprend 2 injections à 1 mois d’intervalle, puis un rappel unique 6 mois après. On retrouve les vaccins Engerix° ou Genhevac°.

La rage

Voyage : Pays en développement, notamment l’Inde

La rage est une maladie mortelle, causée par un virus transmis par un animal infecté : chiens, renards, ou chauves-souris. La vaccination est recommandée en cas de voyage dans les pays en développement, et dans les zones reculées des villes, où le risque de morsûres est plus élevé.

Dès l’âge de la marche, une vaccination de 3 doses sur un mois est proposée : jour 1, jour 7 et jour 21. Le premier rappel doit se faire un an plus tard, puis tous les 5 ans.

 

Une fois votre vaccination faite, pensez également :

  • aux mesures de prévention face au paludisme 
  • aux mesures de prévention des diarrhées infectieuses : ne buvez pas d’eau du robinet, achetez des bouteilles d’eau encapsulés, mangez les aliments bien cuits
  • à la trousse à pharmacie, notamment aux traitements anti-diarrhéiques, au spray anti-moustique, à la crème à la cortisone contre les piqûres d’insectes, et au désinfectant

Demandez l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien lors d’un départ à l’étranger, chaque pays et chaque type de voyage nécessitant des mesures bien spécifiques. Bon voyage !

 

 

 

Retour au sommaire des conseils de LaSante.net

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus