Total
Retrouvez notre large sélection de masques pour toute la famille !
Tardyferon 80 mg x 30
Les informations aux précautions d'emploi (interactions médicamenteuses, contre-indications, mises en garde spéciales, effets indésirables...) ainsi que la posologie sont détaillées par la notice du médicament.

Tardyferon 80 mg x 30

Médicament - Allopathie

Comprimés x 30 Tardyferon

Carence en fer En savoir +

Référence : 3400933518004
3.69
En stock
Safe payment Paiement 100% sécurisé

L'avis de notre Pharmacien sur le Tardyferon 

Le Tardyferon est un médicament anti-anémique. Il apporte du fer. Il est indiqué et prescrit en cas de carence en fer et en prévention de cette carence notamment pendant la grossesse ou lorsqu'un régime alimentaire est trop pauvre en fer. 

Le fer est un oligo-élément indispensable à la formation de l'hémoglobine qui fixe l'oxygène au niveau des poumons et le distribue au niveau des tissus. L'hémoglobine représente 66% du stock de fer de l'organisme. Une carence en fer provoque de fait un manque de fixation d'oxygène par manque d'hémoglobine. 

EN prévention d'une anémie, le Tardyferon peut être pris à raison d'un comprimé par jour. En traitement curatif d'une anémie ferriprive, la posologie peut être portée à 2 comprimés par jour. 

L'apport de fer peut potentiellement provoquer des nausées, une constipation ou des diarrhées voire des douleurs abdominales. Il est tout à fait classique et normal de retrouver un noircissement des selles. 

Le traitement curatif peut être conduit pendant plusieurs mois jusqu'à l'obtention d'un dosage satisfaisant par prise de sang. 

Notez également qu'il est conseillé de prendre le Tardyferon à distance des autres médicaments et qu'une consommation importante de thé est susceptible de réduire l'absorption digestive du fer. 

 

 
 
 

Quelles sont les différentes causes d'une anémie ? 

L'anémie est une baisse anormale du taux d'hémoglobine sanguin. Le taux d'hémoglobine est variable selon l'âge et le sexe : 

  • - 14 grammes par décilitre de sang (ou g/dl) chez le nouveau-né ;
  • - 13 g/dl chez l’homme adulte 
  • - 12 g/dl chez la femme adulte 
  • 10,5 g/dl chez la femme enceinte, à partir du second trimestre de grossesse.
 
Il est important pour bien comprendre, de distinguer les globules rouges de l'hémoglobine. L'anémie n'est pas un manque de globule rouge mais bien de l'hémoglobine, la protéine présente dans les globules rouges et qui est capable de fixer l'oxygène et de le distribuer dans les tissus et dans tout l'organisme. 
Il existe près de 200 causes à une anémie. L'anémie peut être liée à une perte d'hémoglobine ou à une baisse de production. 
La perte peut être évidemment liée à des saignements : accident avec une hémorragie liée à une plaie importante ou règles trop abondantes par exemple ou encore des saignements invisibles et internes qui pourraient passer inaperçus (hémorragies digestives).
Les globules rouges sont fabriqués au niveau de la moelle osseuse. Ce sont des millions de globules rouges ainsi produits chaque jour qui rejoignent la circulation sanguine. Pour produire les globules rouges, il faut de nombreux éléments apportés entre autres par l'alimentation comme le fer, la vitamine B9 (ou folates) ou encore la vitamine B12. S'il manque un maillon ou un seul élément constitutif, la production ne peut pas avoir lieu. Certaines maladies ou infections, la prise de certains médicaments ou encore certains régimes alimentaires peuvent être à l'origine d'une anémie. 
 
 

 

Comment savoir si on a une anémie ? 

Le point commun à toutes est une pâleur de la peau et des muqueuses, (presque) facilement identifiable au niveau de la conjonctive de l'oeil (quand vous tirer la paupière inférieure vers le bas pour observer la couleur de la muqueuse). L'anémie s'accompagne également d'une fatigue intense. 

Votre médecin peut alors vous prescrire une analyse sanguine. En fonction des résultats, il pourra alors vous conseiller la prise de fer (grâce aux différents médicaments commercialisés dans cette indications) et vous conseiller de manger de la viande rouge et des abats (aliment les plus riches en fer). 

Après un apport martial (en fer) de quelques semaines, une analyse sera redemandée pour vérifier l'efficacité du traitement. 

 

Il est très important que connaître l'origine de l'anémie et de pouvoir la corriger afin d'éviter sa survenue. Des règles très abondantes peuvent mener à un état de fatigue intense et une surveillance du taux d'hémoglobine sera un bon marqueur à analyser. Une anémie peut également être le premier indice d'un problème plus sérieux avec la mise en évidence d'un saignement digestif haut (au niveau de l'estomac avec une hémorragie au niveau d'un ulcère) ou au niveau intestinal. Les saignements digestifs peuvent être accompagnés par une coloration noire des selles et d'une odeur particulièrement forte des matières fécales. Dans certains cas, ces manifestations sont absentes et la mise en évidence de l'origine du saignement est plus compliquée. 

 

 

Les différentes anémies 

Les causes les plus fréquents d'anémie sont une carence en fer, en vitamine B9 ou en vitamine B12, indispensables à la formation de l'hémoglobine au sein des globules rouges. La moelle osseuse elle-même peut être dans l'incapacité de produire les globules rouges, du fait de la présence d'un cancer ou par intoxication avec un produit toxique. Une maladie du rein ou une maladie du foie peut également mener à une insuffisance de production des globules rouges. 

 

Les femmes enceintes sont les plus touchées par l'anémie, spécialement en fin de grossesse. Le placenta et le fœtus requièrent une forte quantité de fer et le volume sanguin de la mère augmente. 

 

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus