Total
Live Shopping : Ce soir à 19h30 !
Les informations aux précautions d'emploi (interactions médicamenteuses, contre-indications, mises en garde spéciales, effets indésirables...) ainsi que la posologie sont détaillées par la notice du médicament.

Exomuc 200 mg x 24

Médicament - Allopathie
Sachets à diluer x 24

Médicament préconisé dans les états d'encombrement des bronches en particulier lors des épisodes aigus de bronchites. En savoir +

Référence : 3400936385139
2.89
En stock
Safe payment Paiement 100% sécurisé

Pourquoi prendre de l'Exomuc ?

Le médicament Exomuc se prend en cas de toux grasse. Mais comment reconnaître une toux grasse ? Une toux grasse peut parfois suivre la survenue d'un rhume, et peut ensuite se poursuivre par une toux sèche d’irritation. La toux grasse n’est donc pas à confondre avec la toux sèche. Au départ, les sécrétions au niveau des voies respiratoires sont très liquides, le nez coule beaucoup. Les sécrétions et mucosités s'épaississent par la suite. Elles deviennent plus épaisses et prennent une couleur jaune. C’est une étape normale d’un rhume. Lorsque les mucosités sont présentes au niveau bronchique, elles peuvent induire des sortes de crépitements à l'inspiration profonde et le mucus accompagne la toux. L'expectoration est le fait de cracher les sécrétions de mucus des voies respiratoires lors de la toux.

 

La toux sèche à l’inverse évolue sous forme de quinte de toux. Elle peut être rauque et se caractérise comme une toux d'irritation. Cette toux sèche survient généralement au début d'un rhume. Pour le traitement d'une toux grasse, il convient de faire attention au sirop que vous allez prendre. En effet, une toux grasse est dite productive : elle a l’intérêt d’avoir un effet expectorant, indispensable à l’expulsion des mucosités. Cela aurait l'effet inverse de privilégier le développement des bactéries et de risquer de provoquer potentiellement une pneumonie ou une pneumopathie. Il faut ainsi aider à l'expectoration des sécrétions bronchiques. Que faire en cas de toux grasse : Il convient d’adopter en premier lieu des règles d’hygiène de vie permettant de faciliter le dégagement des voies respiratoires et la respiration en elle-même : il est conseillé aux fumeurs de stopper si possible, ou au moins limiter la consommation de tabac. Évitez les atmosphères trop sèches et enfumées. Veillez à bien aérer (à fond) votre logement en ouvrant les fenêtres au moins 5 minutes par jour. Gardez une température à 19°C dans les chambres la nuit. Dormez avec la tête légèrement surélevée et humidifiez l'atmosphère de la chambre en plaçant un bol d'eau près de votre chauffage.

 

Puis, le lavage des voies respiratoires hautes, notamment la voie nasale, à l’aide de sérum physiologique, est indispensable pour évacuer les sécrétions et les microbes de l’environnement, qui s’insère au niveau nasal lors de la respiration. Chez votre pharmacien, vous retrouverez de nombreux produits et médicaments à utiliser en traitement de la toux. Rappelez vous, une toux grasse se respecte et il est souvent non nécessaire d'avoir recours à un traitement. Certaines plantes ou des huiles essentielles peuvent vous aider à mieux respirer : inhalation de feuilles d’eucalyptus ou de thym, inhalation de produits déjà prêt à l’emploi comme le Calyptol, contenant plusieurs huiles essentielles pour décongestionner les voies respiratoires (ou voies aériennes). Ces inhalations vous seront utiles en cas de rhume, rhinite, de sinusite ou de bronchite. Attention, elles contiennent des huiles essentielles qui peuvent avoir des effets irritants sur les voies ORL, notamment chez les personnes qui souffrent d’asthme. Vous retrouverez également des sirops contre la toux. Là aussi, il convient d’être vigilant. Ne confondez pas sirop pour toux sèche et pour toux grasse. Les sirops qui traitent les deux types de toux contiennent souvent des plantes anti-irritantes et apaisantes. Certains sirops contiennent notamment de la réglisse, de la guimauve, une plante ayant des mucilages permettant de soulager un mal de gorge, ou encore du plantain, à l’effet anti-allergie. On retrouve aussi ces plantes à infuser. Une tisane de thym ou de guimauve soulagera toutes les voies respiratoires ou voies aériennes.

 

Il convient de bien lire la notice car bien qu’elles aient un effet expectorant pour certaines, elles contiennent des principes actifs qui, tout comme les médicaments, peuvent causer des effets indésirables. Du fait de son action sur le mucus bronchique, la prise de sachets du médicament Exomuc 200mg peut être conseillée par le pharmacien et peut faire suite à une prescription par le médecin. Le médicament Exomuc 200mg en sachet se compose d’'Acétylcystéine. L'acétylcystéine s'agit d'un fluidifiant conseillé comme fluidifiant dans le traitement des affections bronchiques avec des sécrétions de mucus épais. Ce médicament, comme tous les fluidifiants, n'est pas indiqué chez le nourrisson et les enfants de moins de 2 ans. De nombreuses études ont montré le risque accru de surinfection bronchique lorsqu'un fluidifiant était donné aux nourrissons. Le médicament Exomuc 200mg en sachet contient 24 sachets par boîte. La boîte d’Exomuc 24 sachets est disponible chez votre pharmacien.

Quand faut-il prendre de l'Exomuc ?

Quelle est la posologie du fluidifiant Exomuc ? Chez les enfants dès 2 ans, un sachet du médicament 2 fois par jour est recommandé. À partir de 7 ans, on peut monter à 3 sachets par jour. Comment se prend un sachet ? Vous pouvez tout simplement dissoudre le sachet dans un petit verre d’eau. Les granulés contenus dans le sachet vont se “fondre” dans le fond d’eau. L'arôme orange des sachets favorise la prise. Il sera alors plus facile pour les poumons de les éliminer par les crachats ou lors de la toux quand les sécrétions passent dans le système digestif. Attention, la position allongée va aider la remontée des sécrétions respiratoires qui vont alors favoriser la toux réflexe. Ainsi, vous pouvez ressentir des gênes au niveau ORL la nuit et mal dormir, avec une toux nocturne en prime. Je vous conseille de surélever la tête de lit en disposant un coussin sous votre oreiller. Cette position vous permettra aussi de mieux respirer par le nez dans le cas d'un rhume.

 

Le traitement par ce médicament du système respiratoire ne doit pas durer plus de dix jours au maximum. Si après ce délai de traitement, la toux reste grasse, et qu’une fièvre survient, il est indispensable de consulter votre médecin.

Précautions d'emploi pour la prise d'Exomuc

Nous vous invitons à respecter les précautions d’utilisation et à lire attentivement la notice du fluidifiant bronchique Exomuc à base d'acétylcystéine, avant toute utilisation. Les traitements antitussifs ou des médicaments visant à assécher le mucus ne doivent pas être pris pendant le temps du traitement avec les sachets.

 

Nous vous invitons à ne pas prendre les sachets Exomuc 200 mg, granulés pour solution buvable en sachet : si vous êtes allergique à l’acétylcystéine (hypersensibilité) ou à l’un des excipients présent dans le sachet d’Exomuc (additif, arôme, conservateur), chez le nourrisson (moins de 2 ans), si vous souffrez de phénylcétonurie (maladie dépistée dès la naissance chez le nourrisson), à cause de la présence d’aspartam dans les sachets d’Exomuc. En cas de doute, il est nécessaire de prendre l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

 

Le traitement ne devra pas être suivi en cas d’aggravation des symptômes et si la toux persiste. En début de traitement par l’acétylcystéine, les sécrétions bronchiques peuvent devenir plus liquides et augmenter en volume, ce qui peut induire un encombrement des bronches. Ce médicament doit être pris avec prudence chez les sujets ayant des difficultés ou une incapacité à expectorer.

 

L'acétylcystéine peut entraîner un bronchospasme (diminution brutale du volume des bronches) notamment chez les patients asthmatiques. La prudence est de mise chez les personnes asthmatiques ou ayant des antécédents de bronchospasme. Si une gêne respiratoire, tel qu'un essoufflement pouvant être associé à une toux et/ou une augmentation des sécrétions bronchiques, surviennent juste après la prise de ce médicament, il peut s'agir d'un bronchospasme.

 

Des allergies avec réactions cutanées rares mais graves, telles que le syndrome de Stevens-Johnson ou de Lyell ont été rapportées avec l'utilisation de Exomuc 200 mg, granulés pour solution buvable en sachet. Les syndromes de Steven-Johnson et de Lyell peuvent survenir comme des taches rougeâtres ou des plaques circulaires sur le torse souvent avec des cloques centrales. Aussi, des ulcérations de la bouche, de la gorge, du nez, des organes génitaux et des yeux (yeux rouges et enflés) peuvent apparaître. Ces éruptions cutanées graves sont souvent précédées de fièvre et / ou d’un symptôme pseudo-grippal. Les éruptions cutanées peuvent évoluer vers une desquamation étendue de la peau et des complications potentiellement fatales ou être fatales. Si vous remarquez un changement d’aspect sur votre peau ou vos muqueuses, vous devez cesser immédiatement de prendre la prise des sachets et immédiatement consulter un médecin. Ce médicament doit être utilisé avec prudence en cas d'ulcère de l'estomac ou du duodénum. Si vous avez besoin d’informations complémentaires, n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.