Total
MeteoSpasmyl x 30
Les informations aux précautions d'emploi (interactions médicamenteuses, contre-indications, mises en garde spéciales, effets indésirables...) ainsi que la posologie sont détaillées par la notice du médicament.

MeteoSpasmyl x 30

Médicament - Allopathie

Capsules x 30

Ce médicament est indiqué dans le traitement symptomatique des douleurs digestives avec ballonnements. En savoir +

Référence : 3400934325915
4.78
En stock
Safe payment Paiement 100% sécurisé

L'avis de notre Pharmacien sur le Météospasmyl

Le Météospasmyl est un médicament antispasmodique qui agit directement sur les fibres musculaires lisses du tube digestif. Ce médicament est indiqué pour soulager les manifestations douloureuses au niveau abdominal notamment les douleurs liées au ballonnement, aux crises d'aérophagie ou aux autres manifestations comme les colopathies fonctionnelles. 

La posologie est d'une capsule 3 fois par jour au début du repas ou au moment des douleurs. Ce médicament n'est par conseillé chez la femme enceinte ou qui allaite. 

En cas de ballonnement, évitez les repas trop abondants et riches en graisses et limitez la consommation d'aliments riches en hydrates de carbone non absorbables (choux, crudités, oignons, légumes secs...). Veillez à bien mastiquer les aliments, à vous installer confortablement pour le repas et à prendre votre temps. Limitez également la consommation d'alcool. 

 

 

 

Qu'est ce que le Météospasmyl ? 

Le météospasmyl se présente sous la forme de capsules molles, oblongues de couleur blanc opaque brillant. Les capsules renferment une suspension blanchâtre épaisse. Ce médicament est composé de citrate d'alvérine et de siméticone. Le Météospasmyl appartient à la classe des antispasmodiques et antiflatulents. Le citrate d'alvérine est l'antispasmodique, il empêche les contractions du tube digestif en agissant sur les fibres musculaires lisses présentes à ce niveau. La siméticone agit en formant un film protecteur au niveau du tube digestif et exerce alors un effet antiflatulent. La formation de gaz est donc interrompue. Les borborygmes et gargouillis intempestifs peuvent alors cesser et les douleurs s'estompent. 

 

Les causes du ballonnement ? 

Les ballonnements sont sans gravité mais occasionnent une gêne présente au niveau abdominale. Ils sont liés à l'accumulation de gaz occasionnée par la déglutition d'air pendant le repas ou par le phénomène de fermentation provoqué par la consommation de certains aliments riches en hydrates de carbone. Le ballonnement peut occasionner des douleurs abdominales, une constipation, une diarrhée, des maux de tête, une sensation de lourdeur au niveau du ventre ou encore un gonflement au niveau de l'abdomen. La sensation de ventre gonflé peut s'accompagner de borborygmes, de gargouillis et mène à un inconfort. 

 

Quelques astuces prévenir les ballonnements ?

Hormis la prise en charge de la douleur qui peut être conseillée par la prise d'antispasmodiques, des règles hygiéno-diététiques peuvent être mises en place pour limiter la survenue de ces manifestations douloureuses et incommodantes. 

Ainsi, prenez l'habitude de manger doucement, prenez le temps de bien mastiquer les aliments que vous consommez. Evitez les aliments riches en hydrates de carbone tels que les légumes secs, les choux, les crudités ou encore les oignons. Une surconsommation de chewing-gums ou de pastilles formulées avec des édulcorants de synthèse peut favoriser la survenue de ballonnements également. (Pour une meilleure haleine, optez donc plutôt sur des sprays buccaux ou bain de bouche adapté.)

Au quotidien, limitez la consommation de café, de tabac et d'eau gazeuse et préférez l'eau plate, évitez également la consommation d'alcool. 

Les vêtements peuvent jouer également un rôle dans le confort digestif. Ainsi, portez préférentiellement des vêtements qui ne compriment pas trop au niveau de la ceinture ou qui puissent se régler au niveau du serrage. Fuyez les ceintures et préférez les bretelles. Buvez régulièrement dans la journée. 

Pour en savoir plus, consultez notre conseil dédié ici.

 

Les produits associés 

En prévention et en compléments des règles hygiéno-diététiques mises ne place, la prise de probiotiques présente un immense avantage et bénéfice. Ils permettent en effet de restaurer une digestion de bonne qualité, d'éviter la fermentation excessive des aliments au niveau du tube digestif et ainsi de limiter la formation des gaz. Ainsi, je peux vous conseiller la prise de probiotiques comme le Lactibiane Référence , à raison d'une gélule par jour à distance d'une boisson chaude ou de la prise d'un antibiotique. 

Les antispasmodique agissent directement sur les contractions du tube digestif. Quand la crise douloureuse est associée à une émission de gaz en abondance, je conseille la prise de charbon (Charbon de Belloc) qui agit comme une éponge et absorbe les gaz présents au niveau de la lumière intestinale. Attention toutefois, le charbon absorbe les gaz intestinaux mais il est susceptible d'absorber aussi la substance active des médicaments pris conjointement. Un intervalle d'au moins 2 heures doit être donc respecté entre la prise de charbon et la prise d'un autre traitement. 

La prise de fenouil et d'argile est aussi intéressante. La mélisse est aussi un excellent antispasmodique en phytothérapie et permet de soulager les douleurs liées à une mauvaise digestion. L'angélique possède des propriétés intéressantes dans cette indication. Elle permet d'améliorer l'évacuation de la bile (par une action cholagogue) et limite ainsi la formation des gaz intestinaux. 

En aromathérapie la prise d'huiles essentielles de lavande fine et de basilic sont parfaitement indiquées. Diluez 5 gouttes de chaque dans une cuillère d'huile végétale d'amande douce et faites un massage circulaire au niveau de l'abdomen 2 fois par jour. 

Les ballonnements peuvent parfois être accompagnés de maux d'estomac. La prise alors de pansements gastriques peut être proposée. 

Si les symptômes persistent après quelques jours de traitement, si une fièvre apparaît ou si encore du sang apparaît dans les selles, je vous conseille de consulter rapidement votre médecin. 

 

 

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus