Ballonnements

Les ballonnements sont une manifestation digestive assez fréquente. Il s’agit de l’accumulation de gaz dans l’appareil digestif. Cette accumulation peut avoir lieu au niveau de l’estomac, ou alors de l’intestin. On parle aussi de météorisme quand cela touche les intestins.
Il s’agit généralement d’une manifestation peu grave, mais qui peut se montrer très gênante et désagréable.

Classiquement, le surplus de gaz est lui-même d’origine alimentaire. Il provient souvent de la fermentation d’aliments lors de la digestion (beaucoup de féculents et de légumes secs), ou d’autres aliments difficiles à digérer. Cela peut aussi venir d’air avalé, habituellement en mangeant, mais aussi assez souvent lors de la mastication de chewing-gums. La consommation excessive de boissons gazeuses peut aussi être à l’origine des ballonnements.
Les ballonnements à répétition, et sans cause alimentaire spécifique, peuvent être le symptôme d’une atteinte digestif. On peut par exemple noter le syndrome du côlon irritable ou la sensibilité au gluten. Il convient de faire explorer les pathologies possibles, pour voir s’il n’y a pas une cause précise sur laquelle agir.

Les symptômes sont assez caractéristiques. Les plus notables sont les rôts et les flatulences qui servent à évacuer les gaz en excès. On peut aussi noter une tension de la région abdominale, voire un gonflement nettement visible du ventre. On peut des fois même parler de « grossesse gazeuse » comme cela peut donner véritablement l’impression d’un ventre de femme enceinte. Les ballonnements peuvent aussi être accompagnés de douleurs abdominales, la pression des gaz tire sur les muscles autour du système digestif et de l’abdomen, et cette douleur peut-être très forte.

Pour contrer les ballonnements, en plus de régler la cause s’il y en a une, les traitements reposent principalement sur deux molécules, le charbon actif et la siméticone.
Le charbon actif a la propriété de capter et d’absorber les gaz, réduisant ainsi leur volume dans l’appareil digestif. La gamme Charbon de Bellocest une gamme assez ancienne de charbon actif.
L’autre produit est la siméticone, un pansement gastrique qui recouvre les parois du tube digestif, et s’oppose à la création de gaz. La siméticone est rarement utilisée seule. Elle est le plus associée à du charbon actif comme pour le Carbosylane, ou encore avec une molécule (un antispasmodique) qui agit pour détendre les muscles digestifs comme pour le Meteoxane ou le Meteospasmyl.
Total
Affinez votre recherche
Mode d'administration :
Femme enceinte :
Est un générique ?
Ballonnements Les ballonnements sont une manifestation digestive assez fréquente. Il s’agit de l’accumulation de gaz dans l’appareil digestif. Cette accumulation peut avoir lieu au niveau de l’estomac, ou alors de l’intestin. On parle aussi de météorisme quand cela touche les intestins. Il s’agit généralement d’une manifestation peu grave, mais qui peut se montrer très gênante et désagréable. *** Classiquement, le surplus de gaz est lui-même d’origine alimentaire. Il provient souvent de la fermentation d’aliments lors de la digestion (beaucoup de féculents et de légumes secs), ou d’autres aliments difficiles à digérer. Cela peut aussi venir d’air avalé, habituellement en mangeant, mais aussi assez souvent lors de la mastication de chewing-gums. La consommation excessive de boissons gazeuses peut aussi être à l’origine des ballonnements. Les ballonnements à répétition, et sans cause alimentaire spécifique, peuvent être le symptôme d’une atteinte digestif. On peut par exemple noter le syndrome du côlon irritable ou la sensibilité au gluten. Il convient de faire explorer les pathologies possibles, pour voir s’il n’y a pas une cause précise sur laquelle agir. Les symptômes sont assez caractéristiques. Les plus notables sont les rôts et les flatulences qui servent à évacuer les gaz en excès. On peut aussi noter une tension de la région abdominale, voire un gonflement nettement visible du ventre. On peut des fois même parler de « grossesse gazeuse » comme cela peut donner véritablement l’impression d’un ventre de femme enceinte. Les ballonnements peuvent aussi être accompagnés de douleurs abdominales, la pression des gaz tire sur les muscles autour du système digestif et de l’abdomen, et cette douleur peut-être très forte. Pour contrer les ballonnements, en plus de régler la cause s’il y en a une, les traitements reposent principalement sur deux molécules, le charbon actif et la siméticone. Le charbon actif a la propriété de capter et d’absorber les gaz, réduisant ainsi leur volume dans l’appareil digestif. La gamme Charbon de Bellocest une gamme assez ancienne de charbon actif. L’autre produit est la siméticone, un pansement gastrique qui recouvre les parois du tube digestif, et s’oppose à la création de gaz. La siméticone est rarement utilisée seule. Elle est le plus associée à du charbon actif comme pour le Carbosylane, ou encore avec une molécule (un antispasmodique) qui agit pour détendre les muscles digestifs comme pour le Meteoxane ou le Meteospasmyl.

De A à Z