Total

Conseils : Comment préparer sa peau au soleil ?

Haut

Les premiers rayons de soleil réapparaissent dans le ciel et l’envie de prendre un teint halé avec. Après de longs mois d’hiver, la peau est bien blanche mais après quelques temps au soleil devient vite rouge. Le décolleté se pare de petits boutons qui grattent, la lucite ou allergie au soleil fait elle aussi son grand retour.

Quid de ces mésaventures, vous prenez les choses en mains et voulez préparer votre peau à l’été qui approche en limitant les inconvénients des premières expositions.

Pourquoi préparer sa peau ?

Oenobiol Solaire Intensif Capital Jeunesse Capsules 2 x 30
26,99€
Solgar Bêta-Carotène x 60
18,57€

Cela ne vous aura pas échappé, lorsque les premiers rayons de soleil arrivent sur les zones non exposées de l’hiver, la peau rougit, le coup de soleil est vite arrivé et parfois une lucite apparait.
La lucite estivale bénigne est autrement nommé l’allergie au soleil. Il s’agit d’une éruption cutanée inflammatoire qui atteint le décolleté, les bras et jambes. De petits boutons se forment en plaques et des démangeaisons apparaissent.

Les rayons UV et tout particulièrement les UVA sont responsables d’un vieillissement prématuré de la peau en générant de nombreux radicaux libres.

Pour toutes ces raisons, il convient de prendre des gélules qui préparent la peau au soleil en commençant la cure 1 mois avant l’exposition.

Comment ça marche ?

Les suppléments apportés par les compléments vont imprégner l’épiderme et les anti oxydants vont augmenter le seuil de tolérance au soleil.

Les compléments contiennent en tout premier lieu des β-carotènes ou pro-vitamine A. Il s’agit d’un phyto-pigment présent évidemment dans la carotte (d’où son nom !) et lui donne sa couleur orange. Les carotènes ne vont pas colorer la peau en orange mais lui donner un hâle doré (tout au plus) quand ils auront saturé les cellules cutanées.

Les β-carotènes boostent le bronzage et aident la mélanine à monter et à se répartir de façon homogène. C’est là que l’intérêt de ces compléments prend tout son sens si vous souffrez de lucite. En effet, la mélanine ainsi stimulée va pouvoir mieux absorber les rayons UV (particulièrement A) et ainsi mieux protéger la peau des effets néfastes du soleil.

Les β-carotènes font partie de la famille des caroténoïdes avec les lycopènes et astaxhantine. Ce sont également de puissants antioxydants qui luttent donc contre les effets du soleil sur le vieillissement cutané.

D’autres actifs s’associent dans cette action tels que : les vitamines C et E ou le thé vert.

Vous trouverez dans certains produits du cuivre. Il peut être agrémenté dans certaines formules pour son rôle de cofacteur d’une enzyme (tyrosinase) qui contribue à la synthèse de mélanine.
Le sélénium et le zinc sont d’excellents anti-âges également.

Il ne suffit pas d’avoir une peau dite « mature » pour protéger sa peau des effets du soleil. Les antioxydants peuvent être pris même dans la fleur de l’âge pour protéger la peau et éviter de puiser dans le capitale soleil.

Les acides gras sont souvent retrouvés dans la composition de ces compléments. Ils protègent la peau et renforcent la structure des cellules.

A quelle posologie ?

Les posologies dépendent des produits mais se situent entre 1 et 2 comprimés ou gélules par jour. Ils ont tous en commun de devoir être commencé au minimum 15 jours et idéalement 1 mois avant l’exposition au soleil.

Veillez à prendre les gélules pendant un repas qui contient des lipides ou corps gras. Cela permet une meilleure absorption des constituants par l’organisme.

Quel est l’intérêt ?

Les intérêts majeurs sont, comme nous les avons évoqués, sont de booster la mélanine pour qu’elle joue plus rapidement son rôle de protecteur vis-à-vis des rayonnements UV en les absorbant ; d’apporter des antioxydants pour lutter contre les radicaux libres et donc au vieillissement cutané et ainsi de limiter les agressions et dommages cutanés.

La stimulation de la mélanine va aussi empêcher la formation de taches en induisant une répartition des pigments uniforme et ainsi un bronzage parfait.

Il n’est jamais agréable d’avoir à se couvrir ou se cacher sous un parasol quand la lucite sévit sur le décolleté. Les manifestations de cette inflammation cutanée disparaissent quand la peau devient hâlée. La prise de compléments préparateurs au soleil permet ainsi de limiter sa survenue.

Des précautions ?

Evidemment, les compléments ne remplaceront jamais une protection solaire !

En cas d’apparition d’une lucite, mieux vaut rester à l’abri du soleil et se protéger avec une crème avec un indice UVA à 30. Porter des vêtements couvrants les zones exposées et sensibles.

L’application d’une crème solaire est indispensable, surtout sur les peaux claires chez qui un indice élevé (50) est vivement conseillé durant les premières expositions.

Evitez les expositions aux heures les plus chaudes, quand le soleil est au zénith, entre 12h et 14h.

Ainsi, même pendant les pauses déjeuner, pensez à vous protéger. Des petits formats pratiques et nomades se glissent facilement dans une poche ou dans votre sac à main. Vous n’avez plus d’excuse !

La Roche-Posay Anthelios 50+ Pocket 30 ml
6,99€
Vichy Idéal Soleil Pocket SPF50+ 30 ml
5,22€
Bioderma Photoderm Max SPF50+ 30 ml
7,77€

Et les autobronzants ?

Un à trois mois de cure suffisent de ces compléments, plus dosés en phyto-pigments, pour donner un teint bonne mine. Ils sont plus dosés que les gélules préparatrices et visent à colorer la peau sans exposition.

Vous l’aurez donc deviné, vous allez retrouver dans la composition de ces produits des pigments de la famille des caroténoïdes : extraits de tomates, de carottes ou de roucou.
Le roucou, urucum ou encore Bixa orellana est un arbuste d’Amérique qui contient 100 fois plus de carotène que la carotte ! On en retrouve dans le Biocyte Nutricosmetic Autobronzant Terracotta Cocktail ®.

Oenobiol Autobronzant x 30
15,64€
Forté Pharma Expert Autobronz x 30
13,89€
Biocyte Nutricosmetic Autobronzant Terracotta Cocktail x 30
15,49€

Du soleil dans votre assiette !

Complétez l’action des compléments en mettant de la couleur dans votre assiette !

Le printemps et l’été arrivent avec la saison de nombreux fruits et légumes gorgés de carotènes. Ils sont évidemment présents dans la carotte, la tomate, le poivron rouge, pêche, abricot… mais aussi dans des légumes verts (et c’est plus surprenant !) comme les épinards, le persil, les patates douces, le cresson ou encore l’oseille.

Colorez alors vos assiettes pour mieux colorer votre peau mais toujours avec modération !

 


Retour au sommaire des conseils de LaSante.net

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus