Total

Conseils : Se protéger de la canicule

Haut

De plus en plus souvent en été, l’état de canicule est déclaré sur le territoire français. Il s’agit là d’une situation assez sérieuse d’un point de vue de santé publique, pouvant être très grave pour certaines personnes sensibles.

 

Canicule, définition

 

L’état de canicule n’est pas déclenché de la même façon partout, mais il faut savoir qu’il y a des points communs à toutes ces alertes : il s’agit de la température. Pour que l’état de canicule soit déclenché, trois critères doivent être retenus :

- une température en journée supérieure à 30/35°C
- une température la nuit qui n’est pas assez basse pour dissiper la chaleur de la journée (généralement plus de 20°C)
- les deux critères ci-dessus perdurant plus de trois jours.

Certains lieux de France ayant naturellement un climat plus chaud, les températures exactes de déclenchement de l’état de canicule peuvent varier. La température d’alerte sera par exemple plus basse dans une ville comme Lille que dans une ville comme Marseille.

Vous pouvez suivre les alertes liées à la canicule (mais aussi orage, tempête, verglas…) sur le site Vigilance de Météo France : http://vigilance.meteofrance.com/

 

Risques liés à la canicule

 

Le coup de soleil :

 

La canicule, présente plusieurs dangers. Le premier auquel on pense facilement c’est le coup de soleil. Et oui, qui dit canicule, dis bien souvent gros soleil ! C’est pour cela que si vous devez sortir en plein épisode caniculaire (ce qui est particulièrement déconseillé) il convient de bien vous protéger contre le soleil avec une crème adaptée. L’utilisation d’un indice 50 est plus que conseillé. Et n’oubliez pas de renouveler les applications en cas d’exposition prolongée.

Avène Spray 50+ 200 ml
16,99€

 

Si vous le pouvez, évitez, même protégés, de sortir lorsque le soleil est au plus fort, c’est-à-dire de 11h à 17h.

Et si vous attrapez un coup de soleil, agissez rapidement pour ne pas garder de cicatrice ! Le meilleur moyen pour cela, reste de refroidir la zone rouge sous la douche avec de l’eau froide. C’est seulement après avoir respecté cette étape que vous pouvez appliquer une crème spéciale contre les coups de soleil afin de nourrir votre peau.

Biafine 186 g
5,24€

 

Pour plus d’informations sur les manières d’éviter les coups de soleil et de les soigner, vous pouvez consulter les articles suivants :

https://lasante.net/fiches-conseil/bien-etre/vacances-et-bien-etre/soleil-plaisir.htm

https://lasante.net/fiches-conseil/bien-etre/vacances-et-bien-etre/exposition-au-soleil-entretenir-un-bronzage-et-apaiser-un-coup-de-soleil.htm

 

 

Le coup de chaud, autrement appelé « insolation » :

L’insolation se produit quand la température corporelle monte de manière importante et se retrouve à être supérieure à 40°C. Cela signifie que le corps n’arrive plus à réguler sa température, que ce soit à cause d’une température extérieure bien trop élevée ou un défaut au niveau de la transpiration. Le coup de chaud se manifeste par une forte fatigue et des maux de tête qui peuvent s’avérer très intenses. D’autres manifestations comme une altération du comportement, des vertiges et des nausées peuvent intervenir. La pire évolution est la perte de conscience, ce qui peut être grave au niveau du pronostic vital. Non traité à temps, il peut causer des séquelles multiples.

La première chose à faire est donc d’isoler la personne touchée et de la mettre au frais et à l’ombre : il faut à tout prix faire baisser sa température corporelle. Pour cela, faites-lui boire l’eau fraîche (surtout pas froide avec des glaçons !!) régulièrement et en petites quantités, et humidifiez sa peau (pas d’eau trop froide ni de poche à glace) à l’aide d’eau du robinet ou d’un spray brumisateur.

Evian Brumisateur Spray 2 x 300 ml
6,96€

 

Il convient aussi de contacter les urgences rapidement si le cas semble grave (incohérence, vomissements, perte de connaissance, température qui ne baisse pas). Si vous avez une couverture de survie sous la main, elle peut vous être utile. En effet, en recouvrant la personne avec et en prenant bien soin de garder la face argentée vers l’extérieur, vous la protégerez de la chaleur.

Asep Couverture de Survie Isotherme, Imperméable
3,51€

 

La déshydratation :

C’est sans doute le plus gros risque que fait peser la canicule sur l’organisme. Et oui, l’eau est un élément primordial pour notre corps puisque c’est le principal moyen de lutter contre l’augmentation de la température corporelle ! Cela passe notamment par la transpiration, c’est pour cela que lorsque l’on a très chaud, ou qu’on a de la fièvre, le corps transpire. En effet, le corps, en relâchant de l’eau à la surface de la peau, permet à cette dernière de s’évaporer et donc de consommer de la chaleur, laissant le corps un peu plus frais. Lors des épisodes de très forte chaleur, on peut perdre par jour jusqu’à plusieurs litres d’eau ! Et c’est justement lorsque le corps n’a plus assez d’eau que cela peut mener à des situations potentiellement graves, comme le coup de chaud évoqué plus haut.

Il faut savoir que la population est inégale face à la déshydratation, d’où la nécessité de bien faire attention à son entourage.

 

Que faire en cas de canicule

 

Sans surprise, en cas de canicule, il faut se protéger du soleil, se protéger de la chaleur, et bien s’hydrater.

Déjà, évitez absolument de sortir aux heures les plus chaudes, soit généralement de 11h à 17h. Cela a déjà été dit, mais ne pas s’exposer au soleil et à la chaleur reste le meilleur moyen de se protéger.

Si vous le pouvez, fermez tous les stores et volets de votre habitation pour empêcher que le soleil ne la chauffe et faites des courants d’air entre les différentes pièces. En l’absence de volets, un linge opaque mouillé (serviette) devant les fenêtres fait très bien l’affaire.

Les ventilateurs aident beaucoup à créer des courants d’air et soulager de la chaleur. Pour que ce soit encore plus efficace, mettez des bouteilles congelées ou des poches de froid devant l’hélice, cela vous permettra de créer des courants d’air bien plus frais.

TheraPearl Poche Dos Chaud ou Froid
10,66€

 

N’aérez votre maison qu’une fois que le soleil est couché, quand la température est bien descendue.

Si vous devez absolument sortir, privilégiez les endroits frais ou climatisés (centres commerciaux, cinémas…)

Si vous devez sortir et rester un certain temps dehors, crème solaire obligatoire comme indiqué plus haut ! Emportez également à boire ainsi qu’un brumisateur pour vous rafraichir.

Concernant la tenue à adopter, prenez en priorité de quoi vous couvrir la tête et des lunettes de soleil. Ensuite, pour ce qui est du corps, privilégiez des vêtements clairs, couvrants, légers et amples. Pour bénéficier d’une fraîcheur supplémentaire, n’hésitez pas à directement mouiller vos vêtements ! En revanche, une fois dehors, interdiction de faire des activités qui demandent des efforts comme du sport, des travaux ou du jardinage. Vous vous épuiserez et dépenserez de l’eau inutilement.

Et en parlant d’eau, sachez que s’hydrater est ce qui est le plus important en cas de canicule. Alors que la norme est à 1.5 litre par jour en temps normal, en cas de forte chaleur la consommation conseillée peut dépasser les deux litres en fonction des organismes !

Il faut boire régulièrement, sans attendre d’avoir soif et ce, en petites quantités. Buvez frais, mais ne buvez surtout pas froid (juste décongelé), cela serait contre productif. De plus, préférez l’eau à n’importe quelle autre boisson (soda, café, thé…). En effet seule l’eau est vraiment efficace contre la déshydratation. Les autres boissons rafraîchissent bien sur l’instant, mais le sucre et autres produits qu’elles contiennent ont tendance à aller faire uriner, ce qui entraîne une perte en eau. Par contre, si vous avez des difficultés à boire autant d’eau, vous pouvez y ajouter un trait de jus de citron. Privilégiez également dans votre alimentation des aliments très riches en eau comme le concombre ou la pastèque.

 

Les personnes à risque

 

Les personnes à risque lors des canicules, sont les personnes qui, naturellement, sont les plus sujettes à la déshydratation, il s’agit des tous petits et des personnes âgées.

Pour reconnaître un état de déshydratation, une langue raide et sèche et une peau rouge sont de bons indicateurs. Si en plus la peau ne retrouve pas son état initial après l’avoir pliée entre vos doigts, et si les urines sont foncées, cela signifie que la déshydratation est déjà assez avancée.

Les bébés sont considérés à risque pour ce qui est de la déshydratation à cause de leur très faible poids. Une perte en eau même faible peut être assez vite dommageable pour eux. Il faut donc veiller à ce qu’ils soient à l’abri de la chaleur et boivent régulièrement tout au long de la journée. De toute manière vous saurez très vite si bébé a besoin d’eau. Il est généralement grognon, chaud, rouge, et n’a pas uriné depuis son dernier repas. Pour éviter ce genre de situation, laissez-lui toujours un biberon à portée, et proposez-le-lui régulièrement. Il ne sert à rien de le forcer à boire : un bébé qui a soif boira ce qu’il faut de lui-même. Si l’enfant est très déshydraté et qu’il a du mal à s’en remettre, des solutés de réhydratation peuvent aider.

Picot Picolite Soluté Oral de Réhydratation 10 x 20 g
6,20€

 

Pour les personnes âgées, c’est autre chose. Cela concerne surtout celles dont l’autonomie est réduite. Leur fonction respiratoire est souvent défaillante ou moins efficace, de ce fait leur température corporelle est moins bien régulée.

Les personnes âgées ressentent également moins la soif, ce qui fait qu’ils ne boivent pas ou peu alors que leur corps a besoin d’eau. De fait, il faut aussi chercher à les protéger de la chaleur et du soleil. Les rafraichir par l’extérieur (milieux frais, eau sur la peau) est souvent ce qui est le plus efficace. Mais il faut aussi leur proposer et les inciter régulièrement à boire. Attention tout de même à ne pas trop s’obstiner à garder au frais ces personnes : en trop les humidifiant et en les plaçant sous un ventilateur, ils peuvent attraper froid ! Et oui, contrairement aux bébés, le risque est plus élevé avec les personnes âgées à cause de leur mauvaise régulation de température corporelle ajoutée au fait qu’ils ressentent difficilement le chaud et le froid. De la même manière, ils peuvent boire sans avoir soif, et ingurgiter trop d’eau, ce qui leur crée des oedèmes. Il faut donc faire très attention avec elle.


Retour au sommaire des conseils de LaSante.net

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus