Total

Conseils : Mal des transports

Haut

Le mal des transports, également appelé cinétose, touche de nombreux voyageurs avec une prédominance chez les enfants. Fréquent mais sans danger, le mal des transports se manifeste par la nausée (envie de vomir) que certains appellent également "mal de mer". Cette sensation apparait lors de déplacements réalisés dans un véhicule tel que la voiture, le bateau, le train ou encore l'avion...

Cet inconfort parfois handicapant serait lié à un défaut de perception de l'organisme : il ne se rendrait pas compte des mouvements du véhicule. C'est pourquoi certaines personnes se sentent mieux lorsqu'elles passent à l'avant du véhicule, par exemple. Elles voient mieux la route et ses mouvements, l'organisme gère ainsi mieux la situation.

Les manifestations du mal des transport sont plus ou moins intenses, elles diffèrent selon les individus. Certains peuvent ressentir une simple gêne tandis ce que d'autres sont victimes de vomissements.

Au sommaire :

Les symptômes

Les symptômes dépendent de chaque personne. Si vous souffrez du mal des transports, vous pouvez ne ressentir qu'un seul des symptômes suivants ou la totalité :

  • nausée
  • pâleur
  • sueurs
  • vomissements

Généralement, l'organisme finit par s'adapter. Il perçoit mieux le déplacement et les symptômes s'atténuent au fur et à mesure du voyage. Lorsque ce dernier est terminé, les symptômes disparaissent complètement.

Conseils pour éviter le mal des transports

- En voiture : installez-vous (ou la personne malade) à l'avant du véhicule. c'est l'endroit le plus stable et au niveau duquel la visibilité sur la route est la meilleure. 

- En bateau : installez-vous au milieu du bateau et si possible en extérieur.

- Focalisez votre regard sur l'extérieur du véhicule plutôt que l'intérieur.

- Evitez toutes lectures qui vous focalisera vers l'intérieur et non l'extérieur du véhicule. Privilégiez les jeux qui sollicitent les éléments extérieurs (jeu des bornes, etc...).

- Prévoyez des boissons en cas de vomissements pour se réhydrater, surtout pour les personnes âgées.

Les médicaments pour lutter contre le mal des transports

Des médicaments délivrés sans ordonnance permettent de soulager les symptômes du mal des transports. Ils doivent être pris 1/2 à une heure avant le départ. Certains s'utilisent également durant le voyage. Il est important de bien lire la notice pour utiliser le médicament convenablement ainsi que les précautions d'emploi.

NausiCalm x 14
Acheter Vogalib dans votre pharmacie
Le Vogalib n'étant plus commercialisé, nous vous conseillons Nausicalm en remplacement.
NausiCalm Sirop 150 ml
Acheter Vogalib dans votre pharmacie
A partir de 2 ans.
Nautamine x 20
A partir de 2 ans.

Homéopathie

Cocculine x 40
Acheter Cocculine dans votre pharmacie
A partir de 18 mois.
Cocculine doses x 6
Acheter Cocculine dans votre pharmacie
A partir de 18 mois.

Demandez conseil à nos pharmaciens si vous hésitez entre plusieurs médicaments.

N'utilisez pas ces médicaments si vous êtes enceinte ou que vous allaitez. Si les symptômes ne sont pas les seuls mais qu'ils sont accompagnés de fièvre ou douleur particulière, n'utilisez pas non plus ces médicaments mais consultez un médecin. Les médicaments ne doivent pas être pris en dehors du voyage.

Certains médicaments peuvent être utilisés chez les enfants également. Vérifiez bien la notice et demandez conseil à nos pharmaciens. N'associez jamais les médicaments vous-même.


Retour au sommaire des conseils de LaSante.net