Total
Spasfon-Lyoc 160 mg x 5
Les informations aux précautions d'emploi (interactions médicamenteuses, contre-indications, mises en garde spéciales, effets indésirables...) ainsi que la posologie sont détaillées par la notice du médicament.

Spasfon-Lyoc 160 mg x 5

Médicament - Allopathie

Comprimés à faire fondre x 5 Spasfon

Ce médicament est indiqué chez l'adulte dans le traitement des douleurs spasmodiques de l'intestin, des voies biliaires, de la vessie et de l'utérus En savoir +

Référence : 3400941686245
1.59
En stock
Safe payment Paiement 100% sécurisé

L'avis de notre Pharmacien sur le Spasfon lyoc

Antispasmodique de référence, le Spasfon permet de prendre en charge les douleurs abdominales du type de "crampes intestinales", les douleurs de règles ou les contractions utérines pendant la grossesse ou encore les douleurs de liées à l'appareil urinaires. 

Ce médicament est ainsi réservé à l'adulte dans le traitement des douleurs spasmodiques de l'intestin, des voies biliaires, de la vessie ou de l'utérus. La posologie est d'un lyophilisat (soit un comprimé à faire fondre sous la langue) au moment des douleurs. Vous pouvez renouveler la prise au bout de 2 heures sans dépasser les 3 lyophilisats par jour. 

Il est aussi possible de laisser fondre le lyophilisat dans un demi verre d'eau. La prise sous la langue permet une absorption rapide au niveau des capillaires sanguins situés sous la langue et de fait un action plus rapide. 

 

 

 

Comment soulager les douleurs abdominales liées à une gastro ?

Lors d'une gastro-entérite ou gastro, les douleurs abdominales peuvent être violentes et très douloureuses. Elles correspondent aux spasmes qui ont lieu au niveau de l'intestin (muscle lisse). L'accélération du transit et l'abondance d'eau dans la lumière intestinale créent alors des diarrhées à répétition. La prise de Spasfon est tout à fait indiqué pour ce genre de manifestations. Le phloroglucinol agit en effet sur les muscles lisses comme antispasmodiques. Il pourra tout à fait accompagner un traitement anti-diarrhéique par exemple. D'autres antispasmodiques sont associés aux médicament de référence contre la diarrhée (lopéramide) comme par exemple le diméticone, autre antispasmodique de référence. 

Dans le cas d'une crise d'aérophagie (parfois elle aussi très douloureuse, la prise de charbon par voie orale permet d'absorber les excès de gaz présents dans la lumière intestinale. 

Il est aussi possible de soulager les douleurs abdominales en apportant une bouillotte chaude sur le ventre. 

N'oubliez pas de bien vous hydrater. Potages de légumes, soupes, tisanes, tout est bon. 

 

Les probiotiques dans la prise en charge des désordres intestinaux

Lors d'un épisode de diarrhée aigu, la flore commensale présente au niveau intestinal est complètement désorganisée et la muqueuse est inflammatoire. L'apport de souches probiotiques permet de recoloniser la flore et permet de retrouver un transit et une digestion normale bien plus rapidement. Il est important de bien choisir les probiotiques. De très nombreuses marques et laboratoires en commercialisent désormais et il convient (comme pour tout) de bien lire la composition. Soyez attentif à la teneur en probiotiques, il faut les compter en milliards pour qu'ils aient un intérêt (à fortiori dans un contexte de gastro). Certaines souches seront plus pertinentes que d'autres et pour en savoir plus à ce sujet, je vous invite à consulter notre article consacré

Les laboratoires Pileje ont formulé une version rapide et efficace de souches probiotiques idéale pour une action rapide sur la diarrhée, sans les éventuels effets indésirables redoutés avec les anti-diarrhéiques (le lopéramide notamment). Il s'agit du Lactibiane imédia. Ce produit est dosé à 30 milliards de probiotiques et se prend à raison d'un Stick par jour pendant 4 jours. Il convient de ne pas le prendre en même temps qu'une boisson chaude et à distance de la prise d'antibiotiques. 

 

 

Un régime alimentaire adapté

Je vous conseille de vous mettre quelques jours à la diète. Limitez les apports en légumes verts et fuyez quelques jours les céréales et autres sources de fibres. Votre système digestif est inflammatoire, il faut le mettre au repos lui aussi. Reprenez l'apport de nourriture par petites quantités en fractionnant bien les repas. Privilégiez le riz, les pâtes et limitez les oignons, les choux, les haricots ou encore les lentilles qui peuvent donner lieu à des excés de gaz au niveau intestinal. Dans ce même objectif, limitez votre consommation de café, de chewing-gum ou encore de boissons gazeuses. Néanmoins, buvez abondamment mais régulièrement dans la journée, potages de légumes, tisanes ou coca (dégazé). 

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus