Erythème fessier

L'érythème fessier est une atteinte courante des fesses des bébés qui portent des couches. Il s'agit d'une irritation de la peau des fesses du nourrisson. On la connaît aussi sous le nom de dermite du siège.

Cette atteinte est d'autant plus fréquente que la peau d'un bébé est très fragile. Cette dernière n'est pas encore mature. Cette atteinte apparaît durant les premiers mois de la vie de l'enfant et c'est autour d'un an qu'elle est la plus fréquente. C'est une atteinte non contagieuse, bénigne, mais qui est très gênante et douloureuse pour le bébé.

Généralement, cette irritation est due à plusieurs facteurs. Il s'agit la plupart du temps d'une fragilisation de la peau à cause de l'humidité et de la chaleur causées par le port de la couche. Une couche trop serrée peut causer un excès de transpiration et des frottements. Les urines ou les selles qui macèrent attaquent d'autant plus la peau. Ce phénomène est accentué en cas de diarrhées comme les selles sont beaucoup plus liquides. Certains produits de toilettes peuvent aussi fragiliser la peau, c'est souvent le cas si on utilise des produits qui ne sont pas nécessairement certifiés pour un usage chez le bébé. Enfin, une mauvaise hygiène locale entraîne une augmentation du risque de survenue.

L'érythème se manifeste par l'apparition de plaques rouges au niveau des zones de contact des fesses. La peau irritée peut être humide et suinter. Des papules peuvent se trouver au niveau des plaques rouges. Cette peau irritée est douloureuse pour le bébé. Les principales complications pour un érythème non traité sont généralement une aggravation des lésions sous forme de fissures ou d'ulcères, ou bien une infection de la zone endommagée.

Le traitement le plus efficace et le moins pratique est de ne plus utiliser de couches le temps que la peau sèche. Sinon, il faut penser à bien sécher la zone au moment du change pour limiter l'humidité après l'avoir nettoyée et rincée correctement. Après cette toilette, il est possible d'appliquer des produits spécifiques. Certains sont à base de vitamines qui ont une action adoucissante et protectrice. On peut par exemple citer la pommade Bepanthen. D'autres produits sont formulés à base d'oxyde de zinc.
Il faut noter que ces produits ne s'appliquent pas si la peau suinte fortement ou s’il y a la présence de papules ou autres lésions.
Total
Affinez votre recherche
Mode d'administration :
Forme :
Femme enceinte :
Allaitement :
Erythème fessier L'érythème fessier est une atteinte courante des fesses des bébés qui portent des couches. Il s'agit d'une irritation de la peau des fesses du nourrisson. On la connaît aussi sous le nom de dermite du siège. *** Cette atteinte est d'autant plus fréquente que la peau d'un bébé est très fragile. Cette dernière n'est pas encore mature. Cette atteinte apparaît durant les premiers mois de la vie de l'enfant et c'est autour d'un an qu'elle est la plus fréquente. C'est une atteinte non contagieuse, bénigne, mais qui est très gênante et douloureuse pour le bébé. Généralement, cette irritation est due à plusieurs facteurs. Il s'agit la plupart du temps d'une fragilisation de la peau à cause de l'humidité et de la chaleur causées par le port de la couche. Une couche trop serrée peut causer un excès de transpiration et des frottements. Les urines ou les selles qui macèrent attaquent d'autant plus la peau. Ce phénomène est accentué en cas de diarrhées comme les selles sont beaucoup plus liquides. Certains produits de toilettes peuvent aussi fragiliser la peau, c'est souvent le cas si on utilise des produits qui ne sont pas nécessairement certifiés pour un usage chez le bébé. Enfin, une mauvaise hygiène locale entraîne une augmentation du risque de survenue. L'érythème se manifeste par l'apparition de plaques rouges au niveau des zones de contact des fesses. La peau irritée peut être humide et suinter. Des papules peuvent se trouver au niveau des plaques rouges. Cette peau irritée est douloureuse pour le bébé. Les principales complications pour un érythème non traité sont généralement une aggravation des lésions sous forme de fissures ou d'ulcères, ou bien une infection de la zone endommagée. Le traitement le plus efficace et le moins pratique est de ne plus utiliser de couches le temps que la peau sèche. Sinon, il faut penser à bien sécher la zone au moment du change pour limiter l'humidité après l'avoir nettoyée et rincée correctement. Après cette toilette, il est possible d'appliquer des produits spécifiques. Certains sont à base de vitamines qui ont une action adoucissante et protectrice. On peut par exemple citer la pommade Bepanthen. D'autres produits sont formulés à base d'oxyde de zinc. Il faut noter que ces produits ne s'appliquent pas si la peau suinte fortement ou s’il y a la présence de papules ou autres lésions.

De A à Z