Total

Conseils : Sinusite

Haut

La sinusite est une inflammation de la muqueuse tapissant les sinus de la face due à des infections virales, bactériennes et mycosiques ou à des réactions allergiques.

La sinusite est habituellement déclenchée par une infection virale aiguë des voies respiratoires. Les sinus sont des "creux" situés dans les os du visage et sont recouverts d’une muqueuse. Ils communiquent avec les fosses nasales par de petits conduits (pertuis) qui assurent le passage de l’air.

Au sommaire :
 

Formes topographiques

La sinusite frontale

Les sinus frontaux droit et gauche se situent dans le front entre les sourcils, et s'ouvrent dans le nez. La sinusite frontale ne se voit que chez des sujets âgés de plus de 8-10 ans car, avant cet âge, les sinus frontaux n'existent pas.

La sinusite frontale provoque des douleurs au niveau du front, ainsi que des céphalées frontales (maux de tête). La douleur peut être provoquée par la pression de l'angle supérieur et interne de l'orbite. 

La sinusite frontale "bloquée" peut se compliquer en un abcès cérébral ou une méningite. 

La sinusite sphénoïdienne

Elle est bien localisée et se projette vers la région frontale ou occipitale. Le patient peut ressentir des malaises. Elle donne des céphalées tenaces, profondes et rebelles. Elle peut être décelée grâce à une radiographie. La présence de fièvre et de frissons suggère l'extension de l'infection au-delà des sinus.

La sinusite maxillaire

Les sinus maxillaires se trouvent au-dessus des dents du haut,  à droite et à gauche du nez, et s'ouvrent dans le nez. La douleur est provoquée à la pression de la joue (région maxillaire), elle provoque également des céphalées frontales. 

La sinusite ethmoïdale

Les sinus de l'ethmoïde se trouvent à la base du crâne, entre et au-dessus des yeux, en arrière du nez.

Chez les enfants, seuls les sinus ethmoïdaux sont formés. L'enfant peut développer une sinusite ethmoïdale suite, par exemple, à une rhino-pharyngite. On voit alors clairement un gonflement de la racine du nez, entre les deux yeux. Il est important d'agir rapidement en amenant l'enfant chez le médecin car ce type d'infection peut mener à une méningite et laisser des séquelles neurologiques. La sinusite ethmoïdale entraîne des douleurs rétro et interoculaire et une céphalée frontale.

Les symptômes

La sinusite aiguë dure généralement moins de quatre semaines. Le patient souffre de céphalées s'aggravant pendant la journée et s'atténuant le soir. La douleur est continue ou pulsatile selon le sinus atteint (cf Formes topographique).

On constate une obstruction nasale unilatérale avec un écoulement postérieur qui peut entraîner des maux de gorge et une toux.

La sinusite chronique est souvent asymptomatique avec un écoulement nasal malodorant antérieur et postérieur, sans douleur, pouvant entraîner une toux sèche.

Les complications de la sinusite

Bien que les complications sérieuses soient rares, il peut arriver que l'infection provoquée par une sinusite s'étende directement au cerveau, en traversant une cloison osseuse. Dans ce cas, le patient peut développer un abcès au cerveau ou une méningite : sa vie est alors en danger.

L'infection peut aussi s'étendre à d'autres structures proches des sinus, comme les orbites des yeux. De telles infections peuvent être fatales ! C'est heureusement très rare. Les personnes les plus touchées par ces complications ont généralement un système immunitaire affaibli

Comment se protéger de la sinusite ?

Actuellement, il n'existe aucun vaccin permettant d'empêcher l'apparition d'une sinusite. Toutefois, les vaccins contre certains agents pathogènes impliqués dans la sinusite pourraient indirectement limiter la gravité de cette dernière, ou l'empêcher complètement, mais aucune étude n'a confirmé cette supposition pour l'instant.

A l'inverse, certains vaccins contre la grippe ou certaines bactéries comme les pneumocoques peuvent avoir un effet secondaire en causant l'infection des sinus. Si une personne est sujette à des sinusites régulières, chaque année par exemple, celles-ci ont peut-être une origine allergique. Il peut alors être utile de consulter un allergologue pour faire les tests appropriés. Le traitement de l'allergie pourra alors éviter au patient de connaître d'autres sinusites.

Enfin, la sinusite peut être causée par d'autres affections comme des polypes nasaux, une tumeur, ou des maladies qui obstruent le flux normal du mucus. Le traitement de ces maladies peut limiter l'apparition des sinusites. 

Au quotidien, des lavages de nez quotidiens peuvent limiter la survenue d'une sinusite. Les lavages de nez sont d'autant plus importants dans le cas d'un rhume où ils peuvent éviter sa complication.

Actisoufre ampoules x 30
5,99€

Bional Medical Nasodren Spray Nasal 5 ml
17,99€

Le traitement

Dans la sinusite aiguë, le repos est conseillé, ainsi que l'administration d'analgésiques. Un traitement antibiotique sera prescrit pendant dix à douze jours. Un traitement local sera initié avec des gouttes nasales, de l'aérosol ou des pulvérisation contenant un vasoconstricteur pour décongestionner et favoriser le drainage. Il n'est pas forcément conseillé d'utiliser des médicaments pour le rhume comme Humex J/N

Dans le cas de sinusite dentaire, il faudra penser au traitement des dents.

Dans le cas d'une sinusite chronique, un antibiotique spécifique sera administré avec ponction du sinus pour évacuer le pus. Si ces mesures sont inefficaces, on pourra pratiquer un drainage microchirurgical.

Parlez-en à votre médecin.

Dafalgan 500 mg gélules x 16
2,10€

Efferalgan 500 mg Granulés en sachets Vanille-Fraise x 16
2,76€

DolipraneTabs 1000 mg - 8 Comprimés
1,94€

Retrouvez également le Doliprane ou l'Efferalgan.

 

 


Retour au sommaire des conseils de LaSante.net

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus