Aspirine

L’aspirine est classiquement utilisée pour lutter contre la douleur, les inflammations et la fièvre. C’est un produit assez ancien, connu et reconnu. Son véritable nom est l’acide acétylsalicylique. Cette molécule provient du saule à l’origine, plante dont l’usage contre la fièvre remonte à l’Antiquité. C’est un pharmacien français qui a pour la première fois extrait et concentré une poudre à partir de l’écorce de saule en 1829. Le processus sera amélioré jusqu’à ce qu’en 1897, un chimiste du laboratoire Bayer parvienne à synthétiser entièrement le produit tel qu’on le connaît de nos jours. Le nom et la formule sont déposés par Bayer en 1899.

Il s’agit d’un anti-inflammatoire non stéroïdien ou AINS, et est de la même famille que l’ibuprofène. Il a donc une action antalgique (contre la douleur), antipyrétique (contre la fièvre), et anti-inflammatoire général. Il est donc utilisé dans les maladies inflammatoires chroniques, aussi bien en traitement de fond que pour contrer les poussées inflammatoires. Il est aussi utilisé pour des douleurs et inflammations plus ponctuelles, comme suite à une entorse, des maux de tête, ou encore afin de faire tomber la fièvre.
Il est à noter qu’il est aussi utilisé pour fluidifier le sang, mais à des doses assez basses qui ont peu d’effet sur la douleur ou l’inflammation.

En tant qu’AINS, il a par contre différentes contre-indications. Il est interdit lors de l’allaitement et à partir du sixième mois de grossesse. Avant ça, il convient de ne l’utiliser que sur prescription d’un médecin, et à la dose efficace la plus basse possible. Le mieux restant d’utiliser le paracétamol. Il est aussi nécessaire de faire attention si la personne est régulièrement sujette à des saignements gastro-intestinaux, des ulcères ou en cas de maladie hémorragique digestive. De par son action sur la coagulation, les personnes suivant un traitement anti-thrombotique doivent aussi prendre son action en compte et adapter leur traitement en conséquence, ou utiliser du paracétamol.

L’aspirine est vendue sous plusieurs marques connues comme les Aspirine du Rhône, Aspirine UPSA, Aspegic ou Aspro. Le conditionnement classique pour l’adulte est de 500 mg voir 1 g. Mais on trouve aussi des formes à 250 mg, voir plus basses (100 mg au plus bas) pour une posologie plus adaptée aux plus jeunes enfants. Au maximum la dose journalière contre les douleurs et la fièvre est de 3 grammes, avec au moins 4 heures entre chaque prise.
Pour son action fluidifiante, nous trouvons le Kardégic et les doses commencent dès 75 mg.
Total
Affinez votre recherche
Mode d'administration :
Indications
Est un générique ?
Aspirine L’aspirine est classiquement utilisée pour lutter contre la douleur, les inflammations et la fièvre. C’est un produit assez ancien, connu et reconnu. Son véritable nom est l’acide acétylsalicylique. Cette molécule provient du saule à l’origine, plante dont l’usage contre la fièvre remonte à l’Antiquité. C’est un pharmacien français qui a pour la première fois extrait et concentré une poudre à partir de l’écorce de saule en 1829. Le processus sera amélioré jusqu’à ce qu’en 1897, un chimiste du laboratoire Bayer parvienne à synthétiser entièrement le produit tel qu’on le connaît de nos jours. Le nom et la formule sont déposés par Bayer en 1899. *** Il s’agit d’un anti-inflammatoire non stéroïdien ou AINS, et est de la même famille que l’ibuprofène. Il a donc une action antalgique (contre la douleur), antipyrétique (contre la fièvre), et anti-inflammatoire général. Il est donc utilisé dans les maladies inflammatoires chroniques, aussi bien en traitement de fond que pour contrer les poussées inflammatoires. Il est aussi utilisé pour des douleurs et inflammations plus ponctuelles, comme suite à une entorse, des maux de tête, ou encore afin de faire tomber la fièvre. Il est à noter qu’il est aussi utilisé pour fluidifier le sang, mais à des doses assez basses qui ont peu d’effet sur la douleur ou l’inflammation. En tant qu’AINS, il a par contre différentes contre-indications. Il est interdit lors de l’allaitement et à partir du sixième mois de grossesse. Avant ça, il convient de ne l’utiliser que sur prescription d’un médecin, et à la dose efficace la plus basse possible. Le mieux restant d’utiliser le paracétamol. Il est aussi nécessaire de faire attention si la personne est régulièrement sujette à des saignements gastro-intestinaux, des ulcères ou en cas de maladie hémorragique digestive. De par son action sur la coagulation, les personnes suivant un traitement anti-thrombotique doivent aussi prendre son action en compte et adapter leur traitement en conséquence, ou utiliser du paracétamol. L’aspirine est vendue sous plusieurs marques connues comme les Aspirine du Rhône, Aspirine UPSA, Aspegic ou Aspro. Le conditionnement classique pour l’adulte est de 500 mg voir 1 g. Mais on trouve aussi des formes à 250 mg, voir plus basses (100 mg au plus bas) pour une posologie plus adaptée aux plus jeunes enfants. Au maximum la dose journalière contre les douleurs et la fièvre est de 3 grammes, avec au moins 4 heures entre chaque prise. Pour son action fluidifiante, nous trouvons le Kardégic et les doses commencent dès 75 mg.

De A à Z