Total

Conseils : La varicelle : quels soins appliquer sur la peau de mon bébé ?

Haut

La varicelle est la manifestation de la primo-infection de l’organisme par le virus de la Varicelle-Zone (VZV). Il s’agit donc de la première fois que l’organisme est en contact avec le virus. Environ 95% des infections ont lieu chez les adultes et enfants de moins de 20 ans avec un âge médian de 4 ans. La varicelle est une maladie principalement répandue chez les jeunes enfants durant leurs années de crèche ou premières années d’école.

Le plus souvent bénigne, la varicelle peut s’accompagner de complications pouvant être graves (dans ses formes viscérales, encéphalites, pneumopathies) voire potentiellement mortelles. Les sujets principalement à risques sont les nouveaux nés de moins de 28 jours, les nourrissons de moins d’un an et les femmes enceintes.

Dans de récentes mises à jour des recommandations, l’éviction scolaire ou de la collectivité des enfants atteints n’est plus systématique. La présence de l’enfant est jugée non souhaitable dans la phase aigüe mais une éviction sera tout de même maintenue dans les cas d’une fréquentation de collectivité incluant des personnes à risques ou du personnel soignant.

Contagiosité et transmission

La varicelle est très contagieuse et sévi par pic saisonnier au début du printemps et de l’été. Elle se transmet par voie respiratoire, par les gouttelettes de salive ou par contact direct avec les lésions cutanées. L’incubation dure entre 10 à 21 jours. Pendant cette période, l’enfant n’a pas de symptôme.

Un enfant est contagieux 24 à 48h avant l’apparition des premiers symptômes et jusqu’à ce que les lésions cutanées se soient toutes asséchées et forment des croûtes (environ 7 jours après leur apparition). Soit une contagiosité d’environ une dizaine de jours.

La varicelle est la manifestation de la primo-infection d’une personne par le virus. Une fois la varicelle contractée, le virus se loge dans les ganglions profonds et la personne est porteuse à vie du virus. Le virus peut ressurgir dans certaines conditions (fatigue intense, ou baisse des défenses immunitaires, immunodépression) c’est alors un zona. Il est possible de faire plusieurs zonas au cours de sa vie. S’agissant du même virus, une personne atteinte d’un zona pourra ainsi déclencher une varicelle chez un sujet non porteur du virus.

Symptômes

- Apparition d’une fièvre qui peut être modérée ~38°C

- Maux de tête (+/-)

- Apparition des premiers boutons : d’abord il s’agit d’une rougeur qui se transforme vite en une vésicule ou bulle. Elles font entre 3 et 4mm de diamètre et contiennent au début un liquide transparent qui va se troubler. Les premiers boutons qui apparaissent sont dans la plupart des cas situés au niveau de la nuque, thorax, ventre ou dos. Ils seront ensuite présents sur tout le corps jusqu’au niveau génital, oreilles, près des yeux, dans la bouche…
Le nombre de boutons peut varier d’un enfant à un autre et peut aller de 100 à plus de 2000.

-Démangeaisons +++. Les démangeaisons sont variables selon les enfants. Les vésicules ou bulles grattent mais également les croûtes qui se formeront par la suite. Pour éviter les cicatrices liées aux lésions de grattage, il faut les limiter au maximum.

Quand consulter son médecin ?

- Dès l’apparition des premiers symptômes, il est important que vous consultiez un médecin. Il va évaluer les premières lésions, prescrire éventuellement un médicament pour diminuer les démangeaisons et du paracétamol pour la fièvre.

Une consultation sera également nécessaire en cas de :
- Fièvre persistante plus de 48 heures même avec la prise de paracétamol (Doliprane, Dafalgan, …)
- apparition d’une toux ou de difficultés respiratoires
- forme étendue et multiplication des lésions cutanées
- Votre bébé a un comportement qui change de l’ordinaire.
- Signes de surinfection des lésions cutanées : croûtes jaunâtres, lésions suintantes… (souvent dues aux grattages)
- Femme enceinte (risque également pour le fœtus avec des atteintes musculaires, neurologies, cutanées ou oculaires)
- Atteinte chez des sujets à risques (immunodépression, maladie chronique …)

Quels soins appliquer ?

La guérison de  la varicelle est obtenue généralement après 10 à 12 jours, quand les vésicules se transforment en croûtes brunes. Les croûtes vont alors tomber et laisser place à une peau cicatricielle rosée.

Il est très important de limiter au maximum les lésions de grattage et de ne pas percer les vésicules ni arracher les croûtes formées.

Pour la toilette

Dans le cas d’une varicelle, il faut se contenter d’une à deux douches/bains par jour avec une eau pas trop chaude et juste à 37°C. Privilégiez les douches plutôt que les bains (quand cela est possible évidemment), soit pour des enfants plus grands. Bien sécher la peau à la suite de la toilette quotidienne en tapotant à l’aide d’une serviette plutôt qu’en frottant.

Optez pour un savon dermatologique non détergeant et éventuellement une solution antiseptique sur certaines zones à risques de surinfection : pour les lésions génitales par exemple (Cyteal® ou Septivon®).

Veillez à sécher les cheveux pour éviter de maintenir le cuir chevelu en milieu humide. Utilisez alors le sèche-cheveux avec de l’air tiède.

Avène Pédiatril Gel Lavant Corps et Cheveux 500 ml
9,42€
La Roche-Posay Cicaplast B5 Gel Lavant 200 ml
12,53€
Uriage Gel Surgras Dermatologique 500 ml
8,47€

Pour le change et après la toilette

Pour le change, privilégiez les produits avec le moins de constituants possible. L’eau micellaire ou sérum physiologique par exemple. Après le change et/ou après la toilette, désinfecter les boutons en appliquant de la Chlorhexidine (Bieseptine®, Diaseptyl®,…).  Pulvérisez la solution sur une compresse puis tapoter sur les vésicules délicatement.

Veillez à ce que la peau de votre bébé reste bien sèche et changez la couche le plus régulièrement possible pour éviter toute macération et risques de surinfection.

Biseptine Antiseptique 100 ml
3,37€

Ducray Diaseptyl 0,5% 125 ml
3,69€

BiseptineSpraid 125 ml
4,39€

Sur les boutons

Le premier geste est de désinfecter les boutons ou bulles à l’aide d’une solution antiseptique transparente comme la Chlorhexidine (Biesptine®, Diaseptyl® …) mentionnée ci-dessus. Après la désinfection de toutes les lésions de la peau, appliquez une lotion asséchante qui va « sécher » les bulles et accélérer la cicatrisation. Plus vite les boutons sèchent, moindre sera le risque de surinfection. Quand les croûtes sont formées, il est possible de continuer l’application des lotions asséchantes.
(Les croûtes grattent peut être encore plus que les vésicules, ne baissez pas la garde!)

Ne pas utiliser d’éosine qui possède certes un pouvoir asséchant mais sa couleur rouge masque les signes de surinfection des lésions.

Avène Cicalfate Lotion 40 ml
6,99€
Bioderma CicaBio Lotion réparatrice asséchante 40 ml
6,99€

Conseils

- Ne jamais consommer d’aspirine pendant un épisode varicelle (risque de syndrome de Reye). L’utilisation d’ibuprofène (Advil®) ou autres AINS est déconseillée.

- Proscrivez l’usage de talc et de pommades qui feraient macérer les lésions « humides »

- Lavez-vous les mains le plus régulièrement possible

- Coupez les ongles courts pour limiter les lésions de grattages et donc de surinfection

- Protégez la peau du soleil. Les rayons UV empêchent la bonne cicatrisation de la peau. Même sur la peau rosée.

- Si les démangeaisons sont trop importantes malgré le traitement prescrit par le médecin et l’application des lotions, le port de chaussettes en guise de gants (surtout la nuit) peut s’avérer utile.

- Pour les plus petits, privilégiez les pyjamas ou vêtements amples, déjà lavés plusieurs fois (donc plus souples) et dont les coutures ne frottent pas sur la peau.

 

Retour au sommaire des conseils de LaSante.net

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus