Conseils : Colique du nourrisson

Haut

Un nourrisson sur cinq est touché par ce que l’on appelle les coliques du nourrisson. Sans gravité, elles inquiètent néanmoins les parents, impuissants face aux pleurs et aux cris de leur enfant. Néanmoins, elles cessent naturellement lorsque le bébé atteint l’âge de 6 mois. On ne connaît pas encore bien la raison de leur apparition mais on peut avancer quelques hypothèses : trop d’air ingurgité pendant le repas, intestin pas encore totalement fonctionnel, allergie ou intolérance au lactose (lait classique), anxiété...

Au sommaire :

Symptômes

  • Bébé qui se tortille, fléchit ses jambes sur son ventre
  • Ballonnements, émission de gaz
  • Pleurs
  • Symptômes survenant à la fin des repas

Comment se soigner ?

Quand consulter son médecin ?

Consulter directement son médecin dans les cas suivants :

  • Refus de prendre le biberon ou le sein
  • Régurgitations ou vomissements après les repas
  • Troubles du transit associés : diarrhée ou constipation
  • Pleurs persistants, même en dehors des repas
  • Fièvre

Quel traitement prendre ?

1. Boisson digestive et gouttes à boire

Il existe des boissons digestives qui apaisent les coliques. Le plus souvent à base de plantes, elles sont à prendre régulièrement pour ainsi, permettent de limiter la survenue des coliques. Il existe aussi des gouttes qui sont là pour apaiser les manifestations d’une colique

Calmosine Digestion Boisson Apaisante 100 ml
BloXair Gouttes Orales 20 ml
Babyfen 20 ml

2. Médicaments homéopathiques

Un traitement homéopathique peut se révéler très efficace. Ainsi, nous vous conseillons de prendre 2 granules de Colocynthis 5 CH et deux granules de Lycopodium 5 CH, matin et soir. Sachez qu’il est aussi possible de prendre Chamomilla vulgaris 5 CH 2 granules deux fois par jour. Les médicaments homéopatiques sont à dissoudre préalablement dans un verre d'eau. Donner à la petite cuillère ou avec une pipette.

Boiron Tube Granules Chamomilla Vulgaris 5CH
Boiron Tube Granules Colocynthis 5CH

3. Huiles de massage

Appliquer en massages doux sur le ventre de bébé au moins 30 minutes après la fin du repas. Réchauffer quelques gouttes de produit entre les mains puis masser en appuyant doucement sur le ventre du bébé. Le massage s’effectue par mouvement circulaire dans le sens des aiguilles d’une montre, en allant du nombril vers la périphérie.

Weleda Huile de Massage Ventre de Bébé 50 ml

4. Biberons et des tétines anti-coliques

Les coliques surviennent lorsque votre bébé ingère trop d’air ou mange trop rapidement. Heureusement, il existe des biberons et des tétines spécialement conçues pour diminuer le passage d’air et pour réguler la vitesse de la tétée. 

- Biberons 

Philips AVENT Lot de 2 biberons 260 ml bleus en polypropylène

- Tétines

Philips AVENT Tétine Silicone Nouveau Né x 2

La jupe anti-coliques de la tétine laisse l'air rentrer dans le biberon à la place du lait que le bébé boit. L'air s'introduit bien dans le biberon, pas dans le ventre de l'enfant. Les coliques douloureuses dont souffrent parfois les bébés sont souvent attribuées à l'air qu'ils avalent en tétant.

5. Laits spéciaux

Il existe aussi pour les bébés qui ne sont pas allaités au sein, ou qui malgré cela ont de forts soucis digestifs comme la colique des laits à reconstituer qui peuvent aider. Qu’il s’agisse d’une consistance particulière ou d’une composition bien précise, ces laits sont spécialement étudiés pour faciliter leur tétée et leur digestion et donc limiter les désagréments comme les coliques.


Guigoz Expert AC De la naissance jusqu'à 12 mois 800 g
Gallia GalliaGest 1er âge 800 g
Novalac Calinova 1er âge 800 g

L'hygiène de vie

Alimentation

  • Ne pas suralimenter son enfant : donner trop à manger ne fera qu’augmenter ses douleurs abdominales. Privilégiez donc des plus petites portions, mais plus fréquemment dans la journée.
  • Donner le repas dans une atmosphère calme et détendue.
  • Toujours mettre l’enfant en position verticale à la fin du repas pour lui permettre de faire son rot.

Cas particuliers

  • En cas d’allaitement : éviter les épices, les boissons gazeuses, les légumes secs (haricots secs, flageolets), les légumes crucifères (brocolis, choux) qui favorisent les ballonnements et les gaz.
  • En cas d’utilisation d’un lait infantile : toujours utiliser le même lait, ne pas changer de lait sans demander l’avis du médecin.

Retour au sommaire des conseils de LaSante.net