Total

Conseils : Comment prendre soin du cordon de bébé ?

Haut

Après l’accouchement, le nouveau-né conserve pendant quelques jours ce petit bout de cordon ombilical au niveau du nombril. La sage-femme, la pédiatre et tutti quanti ont prodigué les premiers soins, vous ont expliqué les diverses manipulations et maintenant… c’est votre tour ! Qu’on se le dise, ce n’est pas l’étape la plus ragoûtante qui soit, mais c’est une étape imposée pour offrir à votre nourrisson un nombril tout neuf. Pas de panique, voici les clés pour passer cette étape haut la main, sans difficultés.

Rappel : Qu’est-ce que le cordon ombilical ?

Le cordon ombilical est un organe à part entière composé de deux artères pour éliminer les déchets, et d’une veine pour alimenter le fœtus en oxygène et en nourriture. Cette tige de 60 cm est sectionnée après l’accouchement car le bébé n’en a plus besoin. Il reste donc une partie d’environ 1 cm qui va tomber au bout de quelques jours. Sachez que le cordon ombilical n’est pas innervé (il n’y a pas de nerfs dedans). Par conséquent, le bébé ne sent RIEN ! Pas d’angoisse donc, vous pouvez le toucher et le manipuler sans risque !

 

Biseptine Antiseptique 100 ml
Biseptine Antiseptique 250 ml
BiseptineSpraid 50 ml

Pourquoi prodiguer des soins ?

Les soins du cordon sont indispensables. L’objectif est simplement d’assurer une bonne cicatrisation et d’éviter les infections en asséchant le cordon afin qu’il se détache naturellement. Cela peut prendre environ 10 à 15 jours mais c’est une moyenne. Pas d’inquiétude si celui-ci tombe avant ou après, tout dépend de la vitesse de cicatrisation.

 

Les signes à surveiller :

Le cordon est rouge

Le cordon est tout mou

Le cordon suinte

Le cordon est mal odorant

Le cordon saigne

Si vous observé l’un des signes suivants accompagné ou non de fièvre, vous pouvez rappeler la maternité ou contacter votre médecin généraliste.

Les soins : Comment cela se passe ?

Tout d’abord, petite astuce. Vous pouvez « nommer » l’un des deux parents, responsable en chef des soins du cordon ! Cela peut aider dans un premier temps, à mieux s’organiser.

Les soins sont simples et se déroulent en quelques étapes. 

 

Etape 1 : Mettre en confiance

Tout d’abord quelques conditions à respecter pour que votre bébé et vous-même passiez un bon moment.

Vous en avez bien conscience mais rappelons que ces petits êtres sont fragiles, encore un peu perdus, et ont besoin d’être rassurés. Le froid, l’espace, la lumière, le bruit et votre propre stress (ce qui est normal) peuvent représenter une source d’angoisses importante pour votre bébé qui ressent tout.

Veillez donc à installer confortablement votre bébé sur la table à langer avec une serviette éponge roulée autour de lui pour le sécuriser et le mettre en confiance.

Évitez également de trop le déshabiller pour qu’il n’ait pas froid et ainsi, limiter les pleurs. Un petit body remonté au niveau du ventre, des chaussettes et une couche (repliée pour permettre les soins bien sûr) feront parfaitement l’affaire.

Autre astuce, pour canaliser votre stress éventuel et rassurer bébé vous pouvez tout simplement : lui parler ! Une voix douce et basse détournera l’attention de bébé et vous détendra à coup sûr !

 

Etape 2 : Préparation

Les soins du cordon se pratiquent au moment du change généralement, avant de refermer la couche.  Ils sont à pratiquer 2 fois par jour mais éventuellement plus si vous constatez que la couche de votre bébé est sale et que des selles ou de l’urine sont à proximité du cordon.

Lavez-vous les mains à l’eau et au savon avant de commencer.

Il vous faut de la Biseptine (antiseptique) et des compresses stériles non–tissées. Non-tissées pourquoi ? Car celles-ci sont plus douces et donc plus adaptées à la peau fragile des nouveaux-nés.

Imbibez généreusement deux compresses avec de la Biseptine. On ne vaporise pas la Biseptine directement sur le cordon pour éviter la sensation surprenante et froide du spray sur le ventre de bébé !

Pliez votre compresse en 4 comme sur la vidéo ci-dessous (en forme de triangle pour que le bout de la compresse soit parfaitement imbibé).

Attention à bien replier la couche pour éviter les « pipis surprises ». Vous pourrez la fermer ensuite.

Alvita Compresses Non Stériles Non-Tissées 7,5 cm x 7,5 cm x 100
4,27€

 

Etape 3 : À vos compresses !

Désinfectez le cordon en passant la compresse tout autour de la base du cordon. Pour bien éliminer les impuretés vous pouvez pratiquer le fameux « geste virgule ». N’hésitez pas à bouger un peu le cordon de part et d’autre du nombril pour faire le tour complet et enlever les sécrétions marron/jaunâtres qui sont, encore une fois, tout à fait normales. Il ne faut pas avoir peur, votre bébé ne sent rien !

N’hésitez pas à bien passer dans les plis et légèrement à l’intérieur. Comprenez bien que le cordon va s’assécher petit à petit (comme une croûte) et cicatriser de l’extérieur vers l’intérieur. 

Une fois que tout est propre, refermez simplement la couche sous le cordon pour qu’il cicatrise plus vite et qu’il soit protégé des frottements avec la couche.

 

Etape 4 : La chute du cordon

En s’asséchant progressivement, le cordon va se décoller petit à petit. Laissez-le se détacher tout seul. Il est tout à fait possible qu’il y ait un peu de sang lorsque le cordon tombe. Cela est normal et ne nécessite pas d’aller aux urgences ou de consulter un médecin.

 

Informations complémentaires :

Le « rouge » ou l’éosine très utilisée auparavant ne s’utilise quasiment plus aujourd’hui. Ce colorant rouge n’a pas de propriétés antiseptiques comme la Biseptine, et empêche de voir un éventuel signe d’infection, de par sa couleur. L’intérêt de l’éosine est d’assécher plus rapidement le cordon. Si vous constatez que le cordon met du temps à cicatriser, utilisez un produit pour accélérer le processus de cicatrisation. Les produits les plus utilisés généralement sont les lotions Aderma Cytelium ou Avène Cicalfate.

Avène Cicalfate Lotion 40 ml
7,18€
Aderma Cytelium Spray 100 ml
8,35€
Aderma Cytelium Lotion 100 ml
8,11€

D’autre part, certains parents préfèrent utiliser de l’eau savonneuse plutôt que de la Biseptine pour une démarche plus naturelle. L’eau savonneuse va jouer son rôle pour ce qui est d’éliminer les impuretés au niveau du cordon, mais ce n’est pas un antiseptique. Il se peut donc que des infections surviennent plus facilement.


Retour au sommaire des conseils de LaSante.net

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus