Total
Profitez d'un large choix de masques pour toute la famille !

Conseils : Vaccination des bébés : infos pratiques

Haut

Mon bébé va recevoir ses premiers vaccins

Les premiers rendez-vous pour les vaccins du bébé sont une étape assez stressante pour les jeunes parents. Notre équipe vous guide pour appréhender plus facilement cette étape et répondre à vos questions !

Combien de vaccins mon bébé va-t-il recevoir ?

Depuis 2018, 11 vaccins sont obligatoires pour les nourrissons. Le calendrier vaccinal débute au 2ème mois avec les vaccins contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, Haemophilus influenzae de type b (HIB), l’hépatite B et pneumocoque. Ces mêmes vaccins sont injectés à 4 mois puis à 11 mois. 

A 5 mois un premier vaccin contre le méningocoque C (responsable de méningite) est pratiqué puis un rappel à 12 mois.

Enfin, le vaccin qui protège contre la rougeole, les oreillons et la rubéole, le ROR est injecté à 12 mois avec un rappel à 18 mois. 

Les injections des vaccins sont étalées entre 2 et 13 mois.

Où sont injectés les vaccins ?

Les vaccins des bébés sont injectés dans le muscle de la cuisse dans la très grande majorité des cas. Les vaccins ne sont pas injectés dans les fesses à cause de la gêne qui pourrait être occasionnée. Ils peuvent également se faire dans le bras. L’aiguille est très petite et fine. Les enfants ne ressentent pas lors de la piqûre en elle-même mais le produit qui diffuse peut-être un peu douloureux. 

Comment sont injectés les vaccins ? 

Le médecin va d’abord désinfecter la zone où va avoir lieu l’injection du vaccin. Le médecin imbibe une compresse avec un antiseptique locale comme de la chlorhexidine. La sensation peut être un peu froide mais la friction va contribuer à désensibiliser la peau à l’injection et l’entrée de la petite aiguille. 

La méthode d’injection peut légèrement varier en fonction du type de vaccin. Le vaccin peut être injecté en IM (intramusculaire) comme la plupart des vaccins inactivés (qui ne contiennent pas de particules vivantes) ou en sous-cutanée pour des vaccins vivants atténués. 

Seul le vaccin contre la tuberculose (vaccin BCG) est injecté en intradermique. Une papule (bulle) va ensuite se former au niveau de la peau. Ce vaccin est injecté dans le bras. 

L’injection de l’aiguille est rapide puis le médecin presse sur le piston de la seringue pour injecter le liquide. Cette étape n’est pas très agréable. Dès que le médecin retire l’aiguille, le vaccin est terminé. Le médecin ou le pédiatre va ensuite compléter le carnet de santé avec la date d’injection, le type de vaccin injecté et son numéro de lot (le plus souvent grâce à une petite étiquette à coller).

Faut-il reporter la vaccination si mon bébé est malade ?

Tout dépend de l’affection dont souffre votre bébé. Un simple petit rhume avec le nez qui coule et une petite toux ne suffit pas forcément à repousser la date du vaccin qui pourra être pratiqué. En revanche, un bébé qui présente de la fièvre et un terrain infectieux ne va pas être vacciné. 

Il n’est pas facile de juger de l’état de son enfant compatible avec une vaccination. N’hésitez pas à appeler votre médecin la veille de votre rendez-vous pour lui demander conseil. Les vaccins peuvent être conservés au réfrigérateur (au milieu) jusqu’au rendez-vous. N’oubliez pas de les sortir une heure avant le rendez-vous. 

Comment préparer mon bébé aux vaccins ?

En étant vous-mêmes, parents, les plus détendus possible !

Vous pouvez parler à votre bébé et lui expliquer ce qui va se passer. Soyez rassurants et apaisés. Ce sera ainsi moins stressant pour votre enfant. 

Si votre enfant est allaité, vous pouvez lui donner la tétée juste avant le rendez-vous et continuer pendant la consultation et au moment du vaccin. Si votre enfant ne tête pas, trouvez une position confortable pour vous et pour lui afin que le médecin ait un accès facile à la cuisse dans laquelle sera injecté le vaccin. Vous pouvez administrer à votre bébé quelques millilitres d’eau sucrée 2 minutes avant l’injection. 

Pensez à habiller votre bébé avec des vêtements faciles à enfiler et enlever. C’est toujours un peu stressant de s’emmêler dans une tenue compliquée au moment de rhabiller son bébé ! N’hésitez pas à chanter, lui parler, le caresser pour le détendre et détourner son attention. 

Ne dites pas à votre enfant qu’il ne va rien sentir mais décrivez-lui les différentes étapes. Vous pouvez lui dire que le geste n’est pas très agréable mais que ça va passer vite.

Mon médecin a prescrit des patchs Lidocaïne / Prilocaïne (Emla). Comment et où les appliquer ?

Certains médecins peuvent en effet demander aux parents d’appliquer des patchs qui contiennent un anesthésique de la peau. Ces patchs anesthésient en effet la peau pour la rendre insensible à la pénétration de l’aiguille à travers la peau. 

Les substances activent du patch n’anesthésie que la peau et ainsi l’injection du produit sera tout de même ressentie. 

Il est conseillé alors d’appliquer le patch au niveau de la zone où aura lieu l’injection du vaccin 30 minutes et jusqu’à 1 heure avant le rendez. Veillez à bien faire pression sur les bords du patch mais pas sur le centre qui contient le produit qui va diffuser. Le produit risquerait de se disperser et de gêner l’adhésif.

Il est possible que les substances actives engendrent une pâleur au niveau de la peau. Ce phénomène peut surtout se voir en période estivale lorsque que la peau exposée au patch bronze moins. 

Est-il conseillé de donner du Doliprane avant l’injection du vaccin ? 

Non, l’administration de Doliprane ne va pas faire en sorte de diminuer la douleur lors de l’injection du produit contenu dans la seringue du vaccin. En revanche, du paracétamol peut être administré si la température de l’enfant dépasse 38,2°C dans les heures qui suivent la vaccination. 

Une montée de la température peut être attendue particulièrement pour les vaccins ROR (Rougeole, Oreillon, Rubéole). L’administration de paracétamol pour les enfants se fait en fonction de son poids et ne doit pas dépasser une prise toutes les 6 heures. 

 

Doliprane 2,4% Suspension Buvable Sans Sucre 100 ml
Doliprane 150 mg suppositoires x 10
Doliprane 200 mg suppositoires x 10

 

 

Retour au sommaire des conseils de LaSante.net

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus