Total
Décontractyl 500 mg x 24
Les informations aux précautions d'emploi (interactions médicamenteuses, contre-indications, mises en garde spéciales, effets indésirables...) ainsi que la posologie sont détaillées par la notice du médicament.

Décontractyl 500 mg x 24

Médicament - Allopathie

Comprimés enrobés x 24 Décontractyl

Ce médicament est indiqué en traitement d'appoint des contractures musculaires douloureuses (crampes). En savoir +

Référence : 3400935120601
4.79
En stock
Safe payment Paiement 100% sécurisé

L'avis de notre Pharmacien sur le Décontractyl 

Décontractant musculaire sans ordonnance, le Decontractyl permet de soulager les contractures musculaires ou crampes douloureuses. La posologie usuelle est de 1 à 2 comprimés 3 fois par jour. Attention toutefois aux risques de somnolence induits par la prise de ce médicament. Il peut également induire des nausées. 

Ne consommez pas d'alcool conjointement. 

Une supplémentation en magnésium peut présenter un intérêt dans le cas de crampes récurrentes et aussi dans la prise en charge d'un torticolis.  

 

 

 

Les causes d'un torticolis 

La manifestation est tout à fait classique, vous n'arrivez plus à bouger la tête, à la tourner. Le torticolis est une contraction douloureuse des muscles de la nuque et du cou. Il peut résulter d'un faux mouvement de la tête (trop brusque ou brutal), un effort trop important (vous avez porté votre enfant sur les épaules trop longtemps ou vous avez porté une charge trop lourde), une mauvaise position pendant le sommeil, un oreiller de mauvaise qualité ou encore un mouvement inadapté pendant un long moment (peinture au plafond ou travaux dans une position particulière). 

Attention toutefois au manifestations douloureuses au niveau de la nuque ou du cou qui peuvent cacher autre chose : arthrose cervicale, otite, maladie infectieuse dont la redoutée méningite. Cette dernière s'accompagne d'autres signes typique comme de la fièvre, une photophobie (intolérance à la lumière) qui la rendent particulièrement distinguable. 

Le torticolis apparaît toutefois dans un contexte particulier qui ne laisse guère de doute quant à l'origine de la douleur. 

 

Comment soulager les torticolis ?

Appliquez une source chaude pour détendre les muscles. Il peut s'agir d'une bouillotte, d'un bain chaud ou d'une douche chaude ou plus simplement un pack thermique chaud/froid à faire réchauffer. Pour limiter la douleur, il est tout à fait possible de prendre un antalgique (paracétamol ou ibuprofène). Vous pouvez même l'associer au Décontractyl. En première intention, le paracétamol sera conseillé. L'ibuprofène, anti-inflammatoire peut également être conseillé mais en seconde intention, si le paracétamol pris à raison d'1 gramme toutes les 4 à 6 heures (maximum 4 grammes par 24 heures) n'est pas suffisamment efficace. La crise dure généralement 72 heures. Après ces 3 jours, reprenez des mouvements de tête doucement (droite/gauche et de haut en bas) de façon légère.  

 

Comment l'apparition d'un torticolis ? 

Si vous faites malheureusement des torticolis à répétition ou souvent, quelques petites astuces sont à savoir. 

- Pratiquez régulièrement quelques exercices pour renforcer les muscles du cou et de la nuque 

- Adaptez une bonne position du travail. Si vous travaillez sur un écran, celui-ci doit avoir son bord supérieur au niveau de vos yeux quand vous regardez vers l'horizon. Votre siège doit être bien adapté et vos bras doivent être correctement positionnés. Etirez-vous régulièrement dans la journée et allez marcher quelques pas.

- En voiture, réglez correctement la hauteur de votre siège et celle de l'appui-tête

- Vérifiez le bon état de votre literie (matelas + oreiller). Ils sont à changer régulièrement et votre confort au niveau du dos et de la nuque en dépendent. 

- Protégez-vous du froid. Un simple courant d'air peut parfois suffire pour certaines personnes à engendrer une contracture des muscles du cou. Prévoyez donc une écharpe pour maintenir le haut du corps au chaud. 

- Demandez l'avis de votre médecin si vos torticolis ont une tendance à la chronicité. Il pourra alors vous proposer une radio (pour vérifier l'absence d'arthrose cervicale), une consultation avec un ophtalmologiste (pour écarter tout problème de vue) ou encore avec un dentiste pour vérifier l'état de vos dents. 

 

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus