Conseils : Contraception d'urgence

Haut

La contraception d’urgence permet d’éviter la survenue d’une grossesse non désirée après un rapport sexuel non protégé ou mal protégé.

La contraception d'urgence la plus répandue est la pilule du lendemain. Cette molécule disponible sans ordonnance à l’officine ou sur LaSante.net est le lévonorgestrel. Elle doit être prise le plus rapidement possible, idéalement dans les 12 premières heures. Plus elle est prise tôt et plus elle est efficace. Son efficacité diminue avec le temps : 95% à 24h, 85 % entre 24 et 48h et à 58 % entre 48 et 72h).

Son utilisation doit rester exceptionnelle puisqu'elle entraîne un surdosage hormonal et ne permet pas systématiquement d’éviter une grossesse. Ce n'est pas une méthode de contraception classique. Il ne s’agit pas non plus d’une méthode d’interruption de grossesse : sa prise ne provoque pas d’arrêt de grossesse déjà en cours.

Au sommaire :

Quand prendre une contraception d'urgence ?

  • Oubli ou rupture du préservatif
  • Oubli de pilule de plus de 12 heures pour la majorité des pilules œstroprogestatives avec rapport sexuel dans les 5 jours précédents l'oubli
  • Oubli de pilule de plus de 3 heures pour la majorité des pilules progestatives avec rapport sexuel dans les 5 jours précédents l'oubli
  • Retrait d'un anneau contraceptif durant plus de 3 heures avec rapport sexuel dans les 5 jours précédents l'oubli
  • Oubli de remettre un nouvel anneau après les 7 jours de pause avec rapport sexuel dans les 5 jours précédents l'oubli
  • Mauvaise utilisation d'un patch contraceptif 
  • Déplacement ou retrait précoce d’un diaphragme

La pilule du lendemain ou lévonorgestrel

Le comprimé est à prendre le plus tôt possible après le rapport sexuel et au plus tard dans les 72 heures suivant le rapport. En cas de vomissements dans les 3 heures qui suivent la prise, prendre un autre comprimé.

La prise de Norlevo ou de Lévonorgestrel peut décaler la date des prochaines règles de quelques jours. Toutefois, après 5 jours de retard, faire un test de grossesse pour savoir si ce retard est lié à une grossesse ou à un dérèglement hormonal.

Rappel : la loi impose la délivrance gratuite de la pilule du lendemain aux jeunes femmes mineures.

Lévonorgestrel Biogaran 1,5 mg pour majeure

La contraception d’urgence à l’ulipristal-acétate

Cette contraception coûte une vingtaine d'euros. Elle fait l'objet d'une prescription médicale : vous devez avoir une ordonnance du médecin pour l'obtenir. Le comprimé doit être avalé au plus tard 120 heures (ou 5 jours) après le rapport sexuel à risque.

Le DIU au cuivre

Vous pouvez également choisir de vous faire poser un DIU (dispositif intra-utérin) par un médecin ou une sage-femme dans les 5 jours suivant le rapport. Celui-ci agira comme un moyen de contraception d'urgence et permet de vous protéger de manière régulière et fiable des risques de grossesses futures.

La contraception

Pour les femmes qui n’utilisent pas de moyen de contraception régulier, sachez qu'il existe de plus en plus de méthodes, adaptées à différentes personnalités et modes de vie. Il a de fortes chances pour que vous trouviez celle qui vous convient. Rendez-vous sur notre page consacrée aux différentes méthodes de contraception pour les découvrir.


Retour au sommaire des conseils de LaSante.net