Rhume

Le rhume est une maladie d’origine virale. Elle touche le nez et les fosses nasales. Il s’agit du virus le plus contagieux au monde et pourtant il n’existe aucun vaccin pour l’éviter. Heureusement, il s’agit là d’une maladie dans la plupart des cas très peu grave, qui évolue d’elle-même favorablement en quelques jours.

Parmi les symptômes les plus fréquents on compte les maux de gorge, les éternuements, une sensation de nez bouché et des écoulements nasaux abondants. On compte aussi souvent, de la toux, une légère fièvre (de l’ordre de + 1°C), les yeux qui pleurent ainsi qu’une respiration sifflante chez les asthmatiques. Les personnes les plus à risque sont les enfants et les personnes immunodéprimées. Ils y sont plus sensibles, les symptômes sont plus prononcés et le rhume peut durer plus longtemps et devenir très fatigant.

Il faut savoir qu’on ne sait pas traiter le rhume directement. Il n’existe pas de vaccins et pas d’antiviraux qui s’attaquent directement au virus. Le traitement est surtout symptomatique. Limiter les symptômes pour que le corps soit le plus en forme possible pour mieux lutter contre le virus et s’en débarrasser de lui-même.

On retrouve beaucoup de médicament qui associent un anti-inflammatoire, avec un antihistaminique et/ou un décongestionnant. Parmi ces combinés on trouve les différents Actifed, le Rhinadvil, le Dolirhume, ou encore Humex Rhume.

L’anti-inflammatoire (paracétamol ou ibuprofène) est là en cas d’inflammation de la muqueuse nasale, de fièvre et maux de tête. Il faut donc faire attention si vous prenez ces molécules de manière régulière pour ne pas dépasser la dose journalière.
Les antihistaminiques peuvent engendrer des risques de somnolence, donc soyez vigilants quand vous en prenez.
Enfin, les décongestionnants sont généralement composés de pseudoéphédrine. Il s’agit d’un vasoconstricteur d’action locale, attention si vous avez des problèmes de tension.

On trouve aussi plusieurs médicaments avec des composés soufrés, puisque le soufre est aujourd’hui reconnu pour traiter les affections respiratoires et lutter contre l’inflammation des muqueuses qui en résulte. L’Actisoufre, le Dolirhume solution nasale, le Rhinotrophyl, ou encore Solacyet les Granions de soufre sont de ceux-là.

Enfin, il y a les médicaments qui se prennent par les voies respiratoires. On compte parmi eux les produits qui se prennent par inhalation comme les Vicks, le Calyptol inhalant ou encore l’Essence Algérienne. On retrouve dans ces produits des composés volatiles qui ont une action décongestionnante sur les muqueuses nasales, en étant aussi antiseptiques. Il y a aussi des produits en spray que l’on pulvérise directement dans les narines comme le Nécyrane ou l’Humex rhume solution nasale. Comme les composés soufrés, ils sont antiseptiques.
Total
Affinez votre recherche
Mode d'administration :
Est un générique ?
Rhume Le rhume est une maladie d’origine virale. Elle touche le nez et les fosses nasales. Il s’agit du virus le plus contagieux au monde et pourtant il n’existe aucun vaccin pour l’éviter. Heureusement, il s’agit là d’une maladie dans la plupart des cas très peu grave, qui évolue d’elle-même favorablement en quelques jours. *** Parmi les symptômes les plus fréquents on compte les maux de gorge, les éternuements, une sensation de nez bouché et des écoulements nasaux abondants. On compte aussi souvent, de la toux, une légère fièvre (de l’ordre de + 1°C), les yeux qui pleurent ainsi qu’une respiration sifflante chez les asthmatiques. Les personnes les plus à risque sont les enfants et les personnes immunodéprimées. Ils y sont plus sensibles, les symptômes sont plus prononcés et le rhume peut durer plus longtemps et devenir très fatigant. Il faut savoir qu’on ne sait pas traiter le rhume directement. Il n’existe pas de vaccins et pas d’antiviraux qui s’attaquent directement au virus. Le traitement est surtout symptomatique. Limiter les symptômes pour que le corps soit le plus en forme possible pour mieux lutter contre le virus et s’en débarrasser de lui-même. On retrouve beaucoup de médicament qui associent un anti-inflammatoire, avec un antihistaminique et/ou un décongestionnant. Parmi ces combinés on trouve les différents Actifed, le Rhinadvil, le Dolirhume, ou encore Humex Rhume. L’anti-inflammatoire (paracétamol ou ibuprofène) est là en cas d’inflammation de la muqueuse nasale, de fièvre et maux de tête. Il faut donc faire attention si vous prenez ces molécules de manière régulière pour ne pas dépasser la dose journalière. Les antihistaminiques peuvent engendrer des risques de somnolence, donc soyez vigilants quand vous en prenez. Enfin, les décongestionnants sont généralement composés de pseudoéphédrine. Il s’agit d’un vasoconstricteur d’action locale, attention si vous avez des problèmes de tension. On trouve aussi plusieurs médicaments avec des composés soufrés, puisque le soufre est aujourd’hui reconnu pour traiter les affections respiratoires et lutter contre l’inflammation des muqueuses qui en résulte. L’Actisoufre, le Dolirhume solution nasale, le Rhinotrophyl, ou encore Solacyet les Granions de soufre sont de ceux-là. Enfin, il y a les médicaments qui se prennent par les voies respiratoires. On compte parmi eux les produits qui se prennent par inhalation comme les Vicks, le Calyptol inhalant ou encore l’Essence Algérienne. On retrouve dans ces produits des composés volatiles qui ont une action décongestionnante sur les muqueuses nasales, en étant aussi antiseptiques. Il y a aussi des produits en spray que l’on pulvérise directement dans les narines comme le Nécyrane ou l’Humex rhume solution nasale. Comme les composés soufrés, ils sont antiseptiques.

De A à Z