Total
Découvrez notre sélection de masques pour toute la famille !
RhinAdvil Rhume x 20
Les informations aux précautions d'emploi (interactions médicamenteuses, contre-indications, mises en garde spéciales, effets indésirables...) ainsi que la posologie sont détaillées par la notice du médicament.

RhinAdvil Rhume x 20

Médicament - Allopathie

Comprimés x 20 Advil

Traitement symptomatique des sensations de nez bouché accompagnées de maux de tête et-ou de fièvre. En savoir +

Référence : 3400933408480
3.95
En stock
Safe payment Paiement 100% sécurisé

Quantité maximale : 1 !

L'avis de notre Pharmacien sur le RhinAdvil Rhume 

 

Le Rhinadvil contient de l'ibuprofène, anti-inflammatoire non stéroïdien qui possède des propriétés antalgiques et fait baisser la fièvre (action antipyrétique). Il est proposé aux personnes adultes qui présentent un rhume avec le nez bouché, des maux de tête et/ou de la fièvre. Si vous souffrez d'une sinusite, le Rhinadvil est tout à fait indiqué. La sinusite se manifeste par un nez bouché avec une douleur au niveau des sinus (autours des yeux et au niveau du front). 

Attention toutefois, le Rhinadvil contient de l'ibuprofène et de la pseudoéphédrine. Ces deux molécules présentent de multiples contre-indications qu'il convient de connaître avant toute consommation. J'insiste lourdement sur les antécédents ou la présence d'une hypertension artérielle qui interdit la prise de Rhinadvil ou encore la prise conjointe de médicaments antiagrégants plaquettaires. 

La posologie est de 1 à 2 comprimés toutes les 6 heures et maximum 6 comprimés par jour. 

Prenez garde de ne pas prendre conjointement d'autres anti-inflammatoires. Si les symptômes persistent après 3 jours ou si une fièvre apparaît, je vous conseille de consulter votre médecin. 

 

 

 

Quels sont les symptômes d'une sinusite ? 

Une sinusite peut survenir à la suite d'un rhume, d'une allergie ou se manifester directement. Une sinusite est particulièrement douloureuse. Les douleurs sont pulsatiles et les plaintes sont souvent du type (je sens mon cœur battre au niveau de mes tempes" ou encore "j'ai l'impression d'avoir la tête prise dans un étau". La douleur est exacerbée quand la tête est penchée en avant. Souvent d'origine virale, les sinusites guérissent spontanément mais peuvent parfois se surinfecter et une fièvre apparaît alors. Le nez est le plus souvent bouché et l'écoulement nasal est très épais clair ou purulent. Une toux peut être associée tout comme une perte du goût et/ou de l'odorat. 

Consulter votre médecin si vous présentez une fièvre qui dure depuis plus de 48 heures, si les symptômes sont présents chez un enfant ou si les douleurs ne cèdent pas à la prise d'antalgiques. 

 

Comment prendre en charge une sinusite ? 

La prise en charge d'une sinusite passe par la prise d'antalgiques pour atténuer les douleurs. Le paracétamol est à prendre ne première intention en cas de douleurs et/ou fièvre. Respectez bien la dose d'1 gramme par prise toutes les 4 à 6 heures, maximum 4 grammes par jour. L'utilisation d'ibuprofène s'inscrit dans la prise ne charge d'une sinusite par son rôle antalgique, antipyrétique et également anti-inflammatoire. Une attention particulière doit être de mise avec l'ibuprofène qui est susceptible de masquer les signes d'une infection. C'est pour cette raison notamment que la prise de ce médicament doit être prudente dans le cadre d'une sinusite ou de douleurs dentaires. 

L'association de paracétamol ou ibuprofène à un vasoconstricteur doit être rudente. La pseudoéphédrine comporte en effet de nombreuses contre-indications et précautions d'emploi. Elle ne peut pas vous être conseillée si vous souffrez d'hypertension artérielle ou si vous avez des antécédents d'accidents vasculaires cérébraux ou encore une insuffisance coronarienne. 

Je conseille vivement de faire des inhalations. Elles permettent de libérer les voies respiratoires supérieures et ainsi décongestionner les sinus. Elle consiste à disperser des huiles essentielles unitaires  des préparations prêtes à l'emploi (Vicks Vapurub ou Pérubre) dans de l'eau chaude, le tout dans un inhalateur ou dans un bol en sou couvrant d'un linge. Il n'est pas conseillé de sortir dans les 2 heures qui suivent l'inhalation et je vous conseille également de retirer vos lentilles de contact et lunettes pour la pratiquer. Retrouvez notre conseil sur le sujet ici

 

les lavages de nez ou DRP (Drainages Rhino-Pharyngés) permettent aussi de décongestionner le nez et les sinus en drainant et fluidifiant les sécrétions. Du sérum physiologique hypertonique, l'Actisoufre en ampoules sont à préférer. Optez également pour un dispositif permettent d'obtenir une bonne pression du jet afin d'aller chercher à vraiment drainer les sécrétions souvent épaisses et difficile d'accès. 

 

 

Les petits gestes en plus  

Certaines sinusites peuvent être d'origine allergique et ont tendance à devenir chronique (avec différents épisodes dans l'année et des symptômes qui durent). Les règles d'hygiène de base sont évidemment de mise comme le lavage des mains le plus régulièrement possible à l'aide d'eau savonneuse ou d'une solution hydro-alcoolique (Baccide,...). Limitez les contacts avec les agents allergènes si vous les avez identifier. Je recommande un lavage de nez quotidien avec du sérum physiologique, surtout si vous présentez un terrain allergique. Pensez à humidifiez l'atmosphère de la chambre à coucher (souvent rendue sèche par le chauffage) en plaçant un bol d'eau près du radiateur. 

 

Depuis le 29/01/2020, l'ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament) renforce l’information des patients  sur les risques liés aux vasoconstricteur. Consultez le document ici.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ils permettent certaines fonctionnalités comme par exemple la sauvegarde de votre panier. En savoir plus